Aller au contenu principal
Font Size

Une bonne connaissance des sols aide à mieux les protéger

Les différentes fonctionnalités des sols sont mal connues des collectivités ou des aménageurs, notamment, ce qui n'aide pas à leur préservation.

Joël Moulin est pédologue à la chambre d'agriculture de l'Indre.
© Chambre agriculture Indre

« Il n’y a rien qui protège les sols en France. Sur le plan juridique c’est vide, à part pour certaines situations comme sur les zones humides, qui concernent peu les grandes cultures. » Pédologue à la chambre d’agriculture de l’Indre, Joël Moulin dresse un constat peu positif sur la protection des sols. « Une directive européenne aurait pu au moins établir un statut pour le sol. Mais il est utopique de croire qu’un seul texte de loi pourrait gérer la protection des sols sur un territoire français qui comprend de grandes disparités géo-morphologiques », considère-t-il.

« Les sols se caractérisent par leur multifonctionnalité avec des fonctions écosystémiques : biomasse (productions agricoles), biodiversité, eau, régulation par rapport aux aléas climatiques, culturel avec les paysages…, énumère le pédologue. Si l’on doit mettre en place des mesures de protection, il faut passer par chacune de ces fonctions. »

Le sol n’est pas un milieu à consommer

« Au-delà de textes de loi, la meilleure considération des sols passe par sa bonne connaissance, selon Joël Moulin. Par exemple, sur la question de l’artificialisation des sols où l’on n’est vraiment pas bon en France, un aménageur considère le sol comme un milieu à consommer sans avoir conscience de sa valeur biologique et agronomique. En France, il y a divers exemples emblématiques où des terres à haut potentiel agronomique sont utilisées pour être bâties. En même temps, il y a une prise de conscience des collectivités de la consommation des sols et une demande de leur part pour mieux gérer l’espace. » Des spécialistes des sols travaillent sur un projet appelé Muse afin de donner des indicateurs aux collectivités locales pour qualifier la qualité des sols, et estimer là où les sols rendent le plus de services. Des informations pour échanger de manière fructueuse avec les collectivités.

Pour aller plus loin : lire "Les sols négligés par les sols"

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Récolte 2020 : le spectre de 2016 plane au-dessus des blés français
Surfaces de céréales d’hiver très basses, nombre d’épis réduit par l’excès de pluies automnales puis par la sécheresse…
Les correspondants sureté de la gendarmerie se déplacent gratuitement et sur demande. © Gendarmerie nationale
Vols en agriculture : « les voleurs sont venus trois fois en six mois »
Les vols de GPS, carburant, phyto sont fréquents. Que faire et ne pas faire, quels moyens mettre en place, comment s’y prendre ?…
Pour Gilles Lenfant, disposer d'un déchaumeur attelé et prêt à partir pendant la moisson est désormais indispensable. © C. Baudart
Incendie à la récolte : « Le mur de flammes avançait rapidement sur une largeur de 100 mètres. »
Agriculteur dans l’Eure, Gilles Lenfant a été confronté au feu à plusieurs reprises à l'été 2019. Son expérience…
Copyright Gabriel Omnès
La revalorisation des retraites agricoles définitivement adoptée au sénat
La loi revalorisant les retraites agricoles à 85 % du Smic pour une carrière complète d'exploitant a été votée définitivement en…
L'assemblée nationale a voté la revalorisation des retraites agricoles, revendication portée par e député André Chassaigne
L'Assemblée nationale vote la revalorisation des retraites agricoles à 85 % du SMIC
L’Assemblée nationale a adopté en seconde lecture une proposition de loi garantissant une pension minimale de 85 % du SMIC aux…
Une fertilisation au semis ne compense jamais une mauvaise levée. © J.-C. Gutner
Colza : fertiliser au semis avec discernement
Pour favoriser la croissance à l’automne et limiter la nuisibilité des attaques d’insectes aux stades jeunes du colza, fertiliser…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures