Aller au contenu principal

Une bonne connaissance des sols aide à mieux les protéger

Les différentes fonctionnalités des sols sont mal connues des collectivités ou des aménageurs, notamment, ce qui n'aide pas à leur préservation.

Joël Moulin est pédologue à la chambre d'agriculture de l'Indre.
© Chambre agriculture Indre

« Il n’y a rien qui protège les sols en France. Sur le plan juridique c’est vide, à part pour certaines situations comme sur les zones humides, qui concernent peu les grandes cultures. » Pédologue à la chambre d’agriculture de l’Indre, Joël Moulin dresse un constat peu positif sur la protection des sols. « Une directive européenne aurait pu au moins établir un statut pour le sol. Mais il est utopique de croire qu’un seul texte de loi pourrait gérer la protection des sols sur un territoire français qui comprend de grandes disparités géo-morphologiques », considère-t-il.

« Les sols se caractérisent par leur multifonctionnalité avec des fonctions écosystémiques : biomasse (productions agricoles), biodiversité, eau, régulation par rapport aux aléas climatiques, culturel avec les paysages…, énumère le pédologue. Si l’on doit mettre en place des mesures de protection, il faut passer par chacune de ces fonctions. »

Le sol n’est pas un milieu à consommer

« Au-delà de textes de loi, la meilleure considération des sols passe par sa bonne connaissance, selon Joël Moulin. Par exemple, sur la question de l’artificialisation des sols où l’on n’est vraiment pas bon en France, un aménageur considère le sol comme un milieu à consommer sans avoir conscience de sa valeur biologique et agronomique. En France, il y a divers exemples emblématiques où des terres à haut potentiel agronomique sont utilisées pour être bâties. En même temps, il y a une prise de conscience des collectivités de la consommation des sols et une demande de leur part pour mieux gérer l’espace. » Des spécialistes des sols travaillent sur un projet appelé Muse afin de donner des indicateurs aux collectivités locales pour qualifier la qualité des sols, et estimer là où les sols rendent le plus de services. Des informations pour échanger de manière fructueuse avec les collectivités.

Pour aller plus loin : lire "Les sols négligés par les sols"

Les plus lus

Au stade cotylédon, le gel se traduit par un noircissement qui se généralise et détruit le pied de betterave. © F. Franzetti
Gel : betteraves, céréales, colzas... quelles conséquences pour les cultures ?
Outre des dégâts spectaculaires en vigne et en arboriculture, le gel a aussi été destructeur pour les grandes cultures, à…
 © Groupe Safer
Les terres agricoles, toujours objet de convoitise
Agriculteurs, promoteurs, investisseurs… La terre agricole reste convoitée. Malgré l’arrivée sur le marché de parcelles liée aux…
Dans de nombreuses régions, les niveaux élevés d’évapotranspirations affectent déjà les potentiels. © Jérôme Chabanne
Sécheresse  agricole : le mal est-il déjà fait pour les cultures ?
Le déficit de pluviométrie est d’ores et déjà critique pour les cultures en place dans le sud de la France et dans les terres…
Gel/betteraves : Cristal Union fournira gratuitement les semences des ressemis pour préserver les surfaces
Le groupe coopératif Cristal Union fournira gratuitement les semences pour ressemer les parcelles de betteraves détruites par le…
Les engrais minéraux représentent 40% des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole.  © C. Baudart
Loi Climat : une nouvelle taxation des engrais pour 2024 ?
Parmi les mesures phare du projet de loi « Climat et résilience » : la taxation des engrais azotés. Cette dernière est envisagée…
Sur céréales, l'intensité des dégâts est lié à l’espèce, au stade et à l’exposition. © C. Baudart
Gel : des pertes autour de 10 % en colza et betterave
Les dégâts liés à l’épisode de gel qui a frappé les campagnes françaises à partir du 12 avril commencent à être chiffrés en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures