Aller au contenu principal

JCB Fastrac 8310 de 306 chevaux
« Un tracteur taillé pour le transport »

Mathieu Ondet, céréalier à Manthelan en Indre-et-Loire, fait le bilan d’une semaine passée aux commandes du JCB Fastrac 8310 de 306 chevaux.

Le Fastrac 8310 chapeaute désormais la gamme de tracteurs du constructeur britannique. Depuis peu, le modèle 8250 a disparu pour laisser place aux 8280 et 8310 équipés d’un moteur Sisu Agco Power de 8,4 litres de cylindrée, répondant aux normes Tier 4i. Ils bénéficient de la technologie SCR de traitement post-combustion des gaz d’échappement à l’AdBlue.

La particularité de ce tracteur réside dans son châssis intégral, complètement suspendu, et sa direction mécanique assistée, remplaçant la traditionnelle direction hydrostatique. Il se distingue aussi par sa qualité de freinage s’expliquant par un système ABS, comme sur une voiture. Dans certains pays, le tracteur est ainsi homologué à 70 kilomètres à l’heure.

Par ailleurs, la cabine affiche un niveau sonore remarquable de 68,7 décibels. Elle bénéficie de vitres teintées et d’une climatisation régulée. Conservant la transmission à variation continue d’origine Fendt, le 8310 dispose d’un régulateur de vitesse actif à partir de 20 kilomètres à l’heure et d’un nouveau système adap- tant le régime moteur au patinage, baptisé Activ Traction. Le tracteur bénéficie d’une prédisposition GPS. En revanche, il n’accède pas à la technologie Isobus.

L'analyse de Mathieu Ondet dans Réussir Grandes Cultures n°262 (oct 2012)

LES PLUS

Confort

Gestion transmission CVT

Simplicité d’utilisation du terminal

LES MOINS

Absence d’Isobus

Visibilité sur les relevages avant/arrière

Écran du tableau de bord

LES CONDITIONS DU TEST

La semaine de prise en main, réalisée fin juillet durant la moisson, a permis de tester le tracteur uniquement au transport, attelé à une benne de 24 tonnes de PTAC. Le tracteur n’a pas pu évoluer au déchaumage à cause de la moisson tardive.

Les plus lus

Au stade cotylédon, le gel se traduit par un noircissement qui se généralise et détruit le pied de betterave. © F. Franzetti
Gel : betteraves, céréales, colzas... quelles conséquences pour les cultures ?
Outre des dégâts spectaculaires en vigne et en arboriculture, le gel a aussi été destructeur pour les grandes cultures, à…
 © Groupe Safer
Les terres agricoles, toujours objet de convoitise
Agriculteurs, promoteurs, investisseurs… La terre agricole reste convoitée. Malgré l’arrivée sur le marché de parcelles liée aux…
Dans de nombreuses régions, les niveaux élevés d’évapotranspirations affectent déjà les potentiels. © Jérôme Chabanne
Sécheresse  agricole : le mal est-il déjà fait pour les cultures ?
Le déficit de pluviométrie est d’ores et déjà critique pour les cultures en place dans le sud de la France et dans les terres…
Gel/betteraves : Cristal Union fournira gratuitement les semences des ressemis pour préserver les surfaces
Le groupe coopératif Cristal Union fournira gratuitement les semences pour ressemer les parcelles de betteraves détruites par le…
Les engrais minéraux représentent 40% des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole.  © C. Baudart
Loi Climat : une nouvelle taxation des engrais pour 2024 ?
Parmi les mesures phare du projet de loi « Climat et résilience » : la taxation des engrais azotés. Cette dernière est envisagée…
Sur céréales, l'intensité des dégâts est lié à l’espèce, au stade et à l’exposition. © C. Baudart
Gel : des pertes autour de 10 % en colza et betterave
Les dégâts liés à l’épisode de gel qui a frappé les campagnes françaises à partir du 12 avril commencent à être chiffrés en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures