Aller au contenu principal

Un secteur des semences en bonne santé

Selon le Gnis, le chiffre d'affaires de la filière semences a légèrement progressé entre 2016/2017 et 2015/2016.

Semis de maïs. Chargement du semoir avec des semences certifiées traitées. Implantation des cultures de printemps. Semence certifiée dans la trémie. Traitement. Couleur rose orange. Pelliculage.
© J. Nanteuil

Le solde de la balance commerciale a encore atteint un record sur le marché des semences pour les entreprises implantées en France : 960 millions d’euros. Le chiffre d’affaires de la filière semences et plants s’est élevé à 3,3 milliards d’euros (Mrd €) en 2016/2017, soit une légère progression par rapport à la campagne précédente (3,2 Mrd €). Ce chiffre est porté notamment par les exportations (1,6 Mrd €) qui ont augmenté de 7,5 % en un an. La France garde ainsi sa place de premier exportateur mondial en semences, devant les Pays-Bas et les États-Unis. « Notre pays a un savoir-faire historique avec une sélection variétale d’excellence. Il y a 131 stations de recherche sur notre territoire et les entreprises (70 en tout dont 53 franco-françaises) consacrent 13 % de leur chiffre d’affaires à la recherche, a précisé François Desprez, président du Gnis, en conférence de presse mi-décembre. Cet investissement augmente de 4-5 % par an, dopé par l’apparition de nouvelles spécialités comme la bio-informatique pour permettre une amélioration des plantes plus rapide et plus précise. » Le chiffre d’affaires mondial du secteur de la semence représente 45 Mrd € environ, dont 10 Mrd € d’exportations. Le marché de la France est le troisième mondial en matière de semences.

Les plus lus

Tour de vis Covid : le télétravail systématique étendu à l’agriculture
Protéger le monde agricole de la pandémie en pleine progression dans les territoires : c'est l'objectif visé par le gouvernement…
Des betteraves en début de levée sont  vulnérables au gel. © C. Gloria
Météo : gel à risque en vue pour les colzas et les betteraves
L’an passé avait connu un épisode de froid intense à la fin mars qui avait eu un impact sur les cultures, notamment sur les…
Au stade cotylédon, le gel se traduit par un noircissement qui se généralise et détruit le pied de betterave. © F. Franzetti
Gel : betteraves, céréales, colzas... quelles conséquences pour les cultures ?
Outre des dégâts spectaculaires en vigne et en arboriculture, le gel a aussi été destructeur pour les grandes cultures, à…
Gel/betteraves : Cristal Union fournira gratuitement les semences des ressemis pour préserver les surfaces
Le groupe coopératif Cristal Union fournira gratuitement les semences pour ressemer les parcelles de betteraves détruites par le…
Le comportement du blé OGM tolérant à la sécheresse dans les conditions très difficiles de 2020 a convaincu Guillermo Irastorza d'accroître sa surface en 2021. © G. Irastorza
« J’ai cultivé du blé OGM résistant à la sécheresse », G. Irastorza, agriculteur argentin
Guillermo Irastorza, producteur argentin, a participé en 2020 aux essais plein air à grande échelle du blé OGM HB4 récemment…
Les engrais minéraux représentent 40% des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole.  © C. Baudart
Loi Climat : une nouvelle taxation des engrais pour 2024 ?
Parmi les mesures phare du projet de loi « Climat et résilience » : la taxation des engrais azotés. Cette dernière est envisagée…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures