Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Protection des plantes
Un marché des phytos stable en 2017

Pour les firmes, le marché des phytos stagne en France. L’UIPP(1) souligne le caractère indispensable de ces produits pour l’agriculture.

Les herbicides représentent près de la moitié des phytos vendus en France.
© V. Marmuse

Un peu plus de 2 milliards d’euros en 2017. Le chiffre d’affaires des firmes phytosanitaires adhérentes de l’UIPP tourne autour des 2 milliards d’euros bon an mal an depuis des lustres en France alors qu’il est plutôt en augmentation dans le Monde. « On n’est pas dans un éclatement de l’utilisation des produits phytosanitaires », assène Nicolas Kerfant, président de l’UIPP, face à d’autres données qui montrent une augmentation de l’utilisation des phytos dans l’Hexagone. Les produits phytosanitaires sont pour près de la moitié des ventes des herbicides (46 % en valeur) et pour 35 % des fongicides. Nicolas Kerfant note la disparition récente de plusieurs molécules en Europe au premier rang desquelles les insecticides néonicotinoïdes alors que des risques non maîtrisables sont en augmentation en cultures conventionnelles et biologiques, avec l’arrivée notamment de nouveaux ennemis des cultures.

Des non autorisations arbitraires

« Le changement des règles en cours de route nous pose problèmes. Des décisions sur les non autorisations de produits semblent arbitraires ou hâtives et il y a une surmédiatisation de chaque épiphénomène alors que les produits sont essentiels aux productions agricoles », souligne le président de l’UIPP. L’augmentation des produits de biocontrôle qui pourraient passer de 5 % actuellement des phytos à 15 % en 2025 se fera grâce aux apports des firmes phytosanitaires. « Et, souligne Nicolas Kerfant, 85 % du marché de la protection des plantes restera composé de produits conventionnels. »

(1) Union des industries de la protection des plantes
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Le sytème de lavage de main embarqué S-Clean
[Covid-19] : S-Clean, un système de lavage de main embarqué sur tracteur
Le système doté d’un réservoir de 3 litres est équipé d’un porte-savon liquide et de deux vannes permettant 5 à 10 lavages de…
Coronavirus : la filière pommes de terre sur le qui-vive
Fini les frites au restaurant : le confinement lié au Covid 19 fait s'effondrer la demande de pommes de terre pour l'industrie,…
Les semis de printemps ne devraient pas être perturbés par le coronavirus, les activités agricoles n'étant pas concernées par les restrictions d'activité. © J.-C.Gutner
Coronavirus : la filière céréalière fait front face à la crise
La filière céréalière s’organise pour ne pas interrompre la chaîne allant de l’appro à la transformation, en passant par la…
Un impact du gel plus important que prévu sur colza
Le vent de Nord-Est qui a soufflé pendant plusieurs jours la semaine dernière a aggravé les effets des températures négatives sur…
En 2019, la gendarmerie a relevé 1776 dégradations sur les exploitations agricoles. © Julie Pertriaux
Vols et dégradations : le travail des gendarmes fait des vagues
Le dispositif Demeter, créé pour lutter contre les violences visant le monde agricole, suscite l’émoi des opposants au modèle…
En achetant maintenant sa solution azotée pour 2021, l'économie serait d'environ 10 €/ha par rapport à la dernière campagne. © C.Baudart
Engrais: faut-il acheter la solution azotée maintenant pour 2021 ?
Couvrir ses besoins en solution azotée pour 2021 est une stratégie qui peut être gagnante au vu des prix bas proposés…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures