Aller au contenu principal

Trop d’huile de palme dans le biodiesel

Un rapport pointe les risques en terme de durabilité que pose l'incorporation de plus en plus importante d'huile de palme dans le biodiesel français.

Le bilan environnemental du colza est plus favorable que celui du palmier à huile.
© C. Gloria

Les ministères de l’Agriculture et de l’Environnement ont publié un rapport le 17 mai 2017 faisant le bilan de l’utilisation des huiles en France et en particulier de l’huile de palme. Celle-ci représente 20 % de la consommation d’huiles végétales dans l’Hexagone. Son utilisation va surtout vers les biocarburants (biodiesel) car l’usage à des fins alimentaires constitue seulement un sixième du total de l’huile de palme importée et moins de 10 % des huiles consommées. Par ailleurs, les huiles végétales sont plus utilisées pour le biocarburant que pour un usage alimentaire en France.

Des mesures contre l'’huile de palme

Le rapport pointe du doigt la part trop belle que l’on fait à l’huile de palme dans le biodiesel. Il propose des mesures pour moins favoriser cette huile, dont « la durabilité de la production est fortement questionnée ». « Le bilan environnemental des cultures oléagineuses européennes apparaît plus favorable que celui des cultures en zone intertropicale, cite le rapport. Le colza fournit également des coproduits protéinés en quantité importante qui réduisent significativement les importations de tourteaux de soja. » Cette déclaration apporte de l’huile au moulin de l’interprofession Terres Univia, qui « se félicite de la publication de ce rapport et invite les futurs députés à en suivre les recommandations ».

Le rapport est consultable sur http://agriculture.gouv.fr/durabilite-de-lhuile-de-palme-et-des-autres-huiles-vegetales

Les plus lus

Le blé tendre d'hiver est sensible au froid à partir de - 8°C, de la levée à l’émission des talles. © C. Gloria
Vague de froid : y a-t-il un risque pour les céréales ?
L’alerte « grand froid » a été émise dans vingt-quatre départements. Cette vague de froid représente-t-elle une menace pour les…
Apport de solution azotée sur colza. Pour limiter le stress des cultures, mieux vaut suspendre les interventions. © Gutner archives
Retour des gelées : 5 points à connaître pour préserver les cultures et le matériel
Il est urgent de stopper vos interventions en plaine : un épisode de froid s’amorce dans une grande moitié nord de la France, qui…
Chaulage : « j'ai économisé 4000 euros grâce à la mesure de résistivité de mes parcelles »
 Associé du Gaec de la voie lactée, Patrice Lièvre cultive 220 hectares à Vernoux-en-Gatine, dans les Deux-Sèvres. Tous les ans,…
Contre la jaunisse transmise par des pucerons, les néonicotinoïdes sur semences de betterave constituent la solution de lutte la plus efficace. © G. Omnès
Néonicotinoïdes/betteraves : jusqu’à 15 jours de retard dans la distribution de semences
Avec une parution de l’arrêté sur les néonicotinoïdes le 5 février, le pelliculage des semences avec ces insecticides a démarré…
En orge brassicole, la tendance est au fractionnement de la fertilisation azotée pour une meilleure efficience des apports. © J.-C. Gutner
Orge brassicole : adapter la fertilisation azotée pour sécuriser le taux de protéines
Depuis de nombreuses années, la filière brassicole s’interroge sur le pilotage de l’azote des orges d’hiver et de printemps. Elle…
Le mariage de titans entre InVivo et Soufflet pousserait à l'extrême la logique de restructuration à l’œuvre chez les OS. © N. Ouvrard / J. Nanteuil
[Edito] Fusion InVivo-Soufflet, un rapprochement symbolique à plus d'un titre

Pour les initiés, ce n’était pas un mystère : le groupe Soufflet cherchait un repreneur, à défaut de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures