Aller au contenu principal

Traitements phytosanitaires : tassement confirmé des utilisations de phytos en 2021

Les dernières données sur les produits phytosanitaires transmises par le ministère de la Transition écologique montrent une tendance plutôt baissière de leur utilisation.

Les utilisations de phytos ont été stables entre 2020 et 2021. Les herbicides constituent 49 % de ces usages.
Les utilisations de phytos ont été stables entre 2020 et 2021. Les herbicides constituent 49 % de ces usages.
© C. Gloria

« La tendance à la baisse des produits phytopharmaceutiques observée depuis 2019 est confirmée par les chiffres provisoires des ventes 2021 », explique le ministère de l’Agriculture dans un communiqué du 15 novembre. Il s’appuie pour cela sur les dernières données pluriannuelles publiées par le ministère de la Transition écologique. Les ventes de phytos se sont élevées en 2021 à 43 013 tonnes (hors produits utilisables en bio et produits de biocontrôle), soit 19 % en dessous de la moyenne 2012-2017, mais stables par rapport à 2020 (+ 0,7 %). La moyenne triennale diminue de 19 % entre 2017-2019 et 2019-2021.

Indicateur plus pertinent, le Nodu (nombre de doses unité) est de 85,7 millions d’hectares en 2021 (donnée provisoire), en baisse par rapport à 2020 (88,5 Mha) mais en hausse par rapport à 2019 (75,7 Mha). Le Nodu rend compte de la surface traitée annuellement avec les phytos vendus au cours d’une année, rapportés à leur dose maximale homologuée. Sur le plus long terme, le Nodu triennal 2018-2020 s’élève à 94,8 Mha, en baisse de 5 % par rapport à 2015-2017. C’est la valeur la plus basse depuis 2012-2014.

Données mitigées pour le glyphosate

L’usage des produits classés cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques (CMR) diminue fortement : - 85 % en Nodu entre 2016 et 2020 pour les CMR1 (les plus dangereux) et - 36 % pour les CMR2. Substance active la plus utilisée en France (5 % des traitements), le glyphosate employé en agriculture voit son Nodu augmenter entre 2019 et 2020. Le Nodu 2021 pour cet herbicide n’est pas connu mais les quantités vendues de glyphosate ont diminué de 10 % entre 2020 et 2021 (7 765 tonnes). Les produits de biocontrôle et ceux utilisables en agriculture biologique progressent de 13 % entre 2020 et 2021, « ce qui montre le développement des solutions alternatives », juge le ministère de l’Agriculture.

Selon l’organisation Générations Futures, « l’information sur la baisse des pesticides est à prendre avec une grande prudence. La diminution des derniers Nodu triennaux est certes un signal positif mais les Nodu annuels de 2019 et 2020 sont du même niveau que ceux de 2011 ou 2012 au début du plan Ecophyto. Quant au glyphosate, on n’a toujours aucun repli avec un Nodu 2020 le plus élevé après celui de 2009. »

Les plus lus

Pucerons sur une betterave
Néonicotinoïdes : pas de dérogations possibles selon la CJUE, les betteraviers s’insurgent
Un arrêté de la Cour de justice de l’Union européenne estime que les Etats membres ne peuvent pas réautoriser les néonicotinoïdes…
Christophe Noisette (Inf'OGM) et Hugo Clément devant une parcelle de colza.
Du colza génétiquement modifié retrouvé près de Rouen : pourquoi l’Anses préconise de mieux surveiller les OGM dans l’environnement ?
Suite à la détection de colza génétiquement modifié au bord d’une route normande par Inf’OGM et Hugo Clément, l’Anses recommande…
L'orge semé durant la première quinzaine d'octobre est particulièrement en avance cette année.
Météo agricole : quelles menaces pour les cultures en avance ?
« Vague de chaleur hivernale », « faux printemps », malgré le retour de températures de saison, quel est l'impact de la douceur…
Chaque culture peut être assurée avec une franchise qui lui est propre, et le déclenchement se fait à la culture en cas de sinistre.
Assurance récolte: comprendre la réforme qui s'applique en 2023
Le nouveau dispositif qui articule solidarité nationale et assurance récolte privée entre en vigueur. Objectif : convaincre un…
Les producteurs ne pourront pas utiliser des semences enrobées aux néonicotinoïdes pour les semis 2023.
Néonicotinoïdes : clap de fin pour les semences de betteraves
Le ministère de l’Agriculture confirme l’interdiction de l’usage des néonicotinoïdes en France pour enrober les semences de…
Dans le nouveau référentiel HVE, le durcissement du barème de points de l'item "bilan azoté" et la vulnérabilité aux impacts de la météo renforcent le risque de ne pas obtenir les points nécessaires pour le volet fertilisation.
HVE : qu’est-ce que change le nouveau référentiel ?
Le nouveau référentiel HVE est plus exigeant mais diversifie les possibilités d’obtenir les points nécessaires à la certification…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures