Aller au contenu principal

Ravageurs
Solutions limitées contre le taupin en pomme de terre

De moins en moins de produits efficaces contre ce ravageur sont disponibles.

Les tubercules de pomme de terre sont criblés de perforations après des attaques de taupins.
© Bodier/Arvalis

« Entre 5000 et 10000 hectares de pommes de terre sont touchées par le taupin », selon Philippe Larroudé, spécialiste d'Arvalis, qui se réfère à une étude datant de cinq ans pour chiffrer cette pression du ravageur. « Les attaques ont tendance à augmenter, notamment dans les régions où il y en avait peu, remarque le professionnel. C’est à mettre en relation avec la diminution des solutions chimiques de lutte contre ce ravageur. » Les attaques de taupins n’ont pas d’incidence sur le rendement de la pomme de terre mais elles déprécient la qualité des tubercules en y créant des perforations. Les lots destinés à des débouchés de qualités peuvent être réorientés.

Les insecticides antitaupin homologués sur pomme de terre sont limités. Ils se résument à des produits à base de pyréthrinoïdes (lambda-cyhalothrine) comme Karaté 0.4 GR ou Trika Expert, dont l’efficacité ne dépasse pas 30-40 % avec ces micro-granulés à appliquer dans la raie de plantation.

Dérogation espérée pour le Mocap

« Depuis trois ans, nous avons obtenu une dérogation annuelle pour l’utilisation du produit Mocap (éthoprophos) plus régulier et montrant une efficacité de 60-70 % », signale Philippe Larroudé qui espère une nouvelle autorisation en 2019 pour ce produit utilisé chez nos voisins belges ou italiens.

D’autres produits sont utilisables contre le taupin comme l’antinématodes Nemathorin. Mais Arvalis juge le produit d’efficacité trop irrégulière. Des essais sont réalisés avec le produit de biocontrôle Success GR dont l’efficacité sur pomme de terre contre les taupins est équivalente aux insecticides pyréthrinoïdes. Des solutions à base de champignons (Metarhizium, Beauveria bassiana) sont à l’étude de même que des granulés issus de transformation de graines de moutarde d’Éthiopie incorporés au sol (voir article principal).

Mais pour les parcelles connues pour être infestées, Philippe Larroudé conseille la combinaison de la lutte chimique avec des techniques agronomiques comme le travail du sol superficiel répété (de type déchaumage) en période estivale après une céréale à paille de manière à atteindre et détruire les œufs et jeunes larves.

Les plus lus

« Nous mettons à disposition des saisonniers une fiche de poste et des notes de service avec les règles de sécurité, comme l’interdiction de l’usage du téléphone sur la route, le respect de la limitation de vitesse, explique Nicolas Hubail. Le salarié s’engage à respecter les consignes et atteste qu’il a été sensibilisé aux risques du travail et au Code de la route. » © N. Hubail
Conduite d’engins agricoles : « Nous sensibilisons les salariés au Code de la route dès leur arrivée »
Formation des salariés, signature de documents de prévention, sanctions en cas de mauvais comportement : pour Nicolas Hubail,…
Moisson 2021 : une récolte de blé tendre en net rebond
Avec des rendements en blé tendre attendus autour de 75 q/ha, la moisson tricolore devrait renouer avec des volumes confortables…
cartes agence bio surfaces 2020
Agriculture biologique : les surfaces continuent de croître en grandes cultures
Les surfaces certifiées bio ont continué d'augmenter en grandes cultures en 2020, mais les surfaces en cours de conversion…
« Pour l’implantation du colza, limiter au maximum le travail du sol pour maintenir la fraîcheur »
Le colza est une plante exigeante sur la structure du sol, surtout avec des semis effectués en plein été. Chargé d’études sur l’…
L'indice des fermages pour les prochaines factures est de 106,48 © C. Baudart
Terres agricoles : hausse de l’indice des fermages 2021
Le nouvel indice du fermage vient de paraître au Journal officiel. Fixé à 106,48, il connaît ainsi sa troisième hausse en trois…
Moisson 2021 : vers une récolte abondante et historiquement tardive
En ce début juillet, le temps instable se poursuit et les pluies, même faibles, se succèdent, retardant les moissons. Les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures