Aller au contenu principal

Regain d’attractivité pour les métiers de l’agriculture ?

Des agriculteurs propulsés "héros du quotidien" et un afflux de volontaires pour aller travailler dans les champs... La crise pourrait aider à redorer l'image de l'agriculture dans l'opinion.

En valorisant l'agriculture, la crise pourrait redonner de l'attrait à des métiers qui manquent structurellement de candidats. © J.-C. Gutner
En valorisant l'agriculture, la crise pourrait redonner de l'attrait à des métiers qui manquent structurellement de candidats.
© J.-C. Gutner

Les agricultrices et agriculteurs ont toujours bénéficié d’une image positive dans l’opinion, malgré certaines critiques virulentes à l’encontre du modèle agricole majoritaire. Mais c’est actuellement l’agriculture dans son ensemble qui voit sa cote remonter dans l’opinion en tant qu’activité essentielle. Les remises en cause n’ont pas totalement cessé. Certaines ONG accusent les pollutions générées par l’agriculture de fragiliser la population face au Covid-19 ; d’autres établissent un lien entre consommation de viande et montée en puissance des virus. Néanmoins, la crise a placé les agriculteurs sous les feux de la rampe, parfois rangés parmi les « héros du quotidien » aux côtés des personnels soignants, des caissières, des chauffeurs, des éboueurs…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Guillaume Lyon, agriculteur à Henrichemont (Cher)"J’ai systématisé le traitement au Kerb flo. Son coût est nettement supérieur aux antigraminées foliaires, mais il est efficace sur les repousses de céréales et sur les ray-grass résistants."
Colza : « Nous gérons facilement les repousses de céréales, contrairement aux ray-grass »
Agriculteur à Henrichemont dans le Cher, Guillaume Lyon raisonne ses programmes de désherbage pour contrôler en même temps…
Moisson 2022 : production française de blé dans la moyenne, records en colza, grands écarts en rendement.
La moisson 2022 est marquée par une « hétérogénéité inédite des rendements pour la plupart des grandes cultures », indique un…
En cas de forte infestation de repousses de céréales, il est conseillé d'intervenir tôt, quand elles ont 2 à 3 feuilles, avec un antigraminée foliaire.
Repousses de céréales dans le colza : comment préserver le rendement ?
Moins de labour et plus de semis précoces pour le colza favorisent la levée de repousses de céréales. Leur pouvoir concurrentiel…
Malgré la tension du marché européen en blé et en maïs, les cours du blé français pourraient subir l'influence baissière des exportations de la mer Noire.
Moisson 2022 : les prix du blé français peuvent-ils chuter ?
Avec la reprise des exportations de blé en mer Noire, les prix peuvent-ils s’effondrer ? La récolte record annoncée en Russie…
Les exportations françaises de blé tendre sur juillet-août devraient dépasser 2,4 millions de tonnes, soit plus de 800 000 tonnes au-dessus du précédent record en 2018.
Moisson 2022 : les exportations françaises de blé tendre démarrent en trombe
Sur juillet-août, les exportations françaises de blé tendre affichent un dynamisme inédit, dopées par une bonne disponibilité et…
Un sol trop motteux et sec est rédhibitoire pour une bonne levée du colza.
Colza : faut-il semer avant les pluies annoncées la semaine prochaine ?
Les pluies annoncées à partir de dimanche seront-elles salvatrices pour la levée du colza ? Terres Inovia apporte des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures