Aller au contenu principal

Recouplage dans le nouveau Farm Bill aux Etats-Unis

Le système assurantiel sera très développé dans la politique agricole américaine pour la période 2014-2018.

Le texte adopté le 4 février der- nier par le Congrès améri- cain entraîne une importante réorientation de la politique agri- cole outre-Atlan- tique. Cette réforme, en débat depuis deux ans, se justifie par le niveau des cours des dernières années. L’objectif étant de ne soutenir les producteurs que lorsqu’ils en ont besoin, ce projet de loi met ainsi fin au système d’aides décou- plées dont le versement avait lieu tous les ans, que les surfaces soient semées ou non. Le Farm Bill 2014 s’oriente vers un dispositif d’assurance récolte visant à indemniser les pertes de récoltes supé- rieures à 30 % (sur la base du prix moyen du marché sur les douze derniers mois) et vers un système de filet de sécurité permettant une couverture en cas de baisse de prix entre le semis et la récolte. Ainsi les farmers américains qui bénéficiaient jusqu’alors de soutiens contra-cycliques se verront proposer un mécanisme d’as- surance chiffre d’affaires. Les cotisations d’assurances payées par les agriculteurs seront subventionnées à hauteur de 60 % environ. Le Farm Act renforcera les mesures environnementales tout en en rationalisant les programmes d’aides (réduction de 23 mesures à 13).


POLITIQUE AGRICOLE OPPOSÉE À CELLE DE L’UE


En dehors du soutien à la production, le nouveau Farm Bill réduira l’aide alimentaire aux Américains. C’était le principal différend entre la chambre des Représentants à majorité républicaine et le Sénat à majorité démocrate, qui a fait durer les débats si longtemps. Ce n’est pas sur l’aspect budgétaire que le texte apporte de profonds changements car globalement, le nouveau Farm Bill coûtera 956 milliards de dollars (Md$) sur 10 ans, en retrait de 23 Md$ « seulement », mais bien sur les orientations et les conséquences en termes de choix de production. La politique choisie s’inscrit clairement dans une volonté de protection des agriculteurs contre la volatilité et les risques climatiques. « Tout le monde sur la planète ne pense pas que les prix resteront élevés demain », indique Momagri, laissant entendre que l’UE à une vision différente.

Les plus lus

Moisson 2021 : une récolte de blé tendre en net rebond
Avec des rendements en blé tendre attendus autour de 75 q/ha, la moisson tricolore devrait renouer avec des volumes confortables…
« Nous mettons à disposition des saisonniers une fiche de poste et des notes de service avec les règles de sécurité, comme l’interdiction de l’usage du téléphone sur la route, le respect de la limitation de vitesse, explique Nicolas Hubail. Le salarié s’engage à respecter les consignes et atteste qu’il a été sensibilisé aux risques du travail et au Code de la route. » © N. Hubail
Conduite d’engins agricoles : « Nous sensibilisons les salariés au Code de la route dès leur arrivée »
Formation des salariés, signature de documents de prévention, sanctions en cas de mauvais comportement : pour Nicolas Hubail,…
« la confirmation et la mise en évidence de présomptions fortes de liens entre certaines pathologies et l’exposition aux pesticides doivent orienter les actions publiques vers une meilleure protection des populations », affirment les experts de l'Inserm. © V. Marmuse
Pesticides et santé : nouvelle « confirmation de présomptions fortes de liens » avec certaines maladies (Inserm)
L’expertise réactualisée de l’Inserm « confirme la présomption forte d’un lien entre l’exposition aux pesticides et six…
cartes agence bio surfaces 2020
Agriculture biologique : les surfaces continuent de croître en grandes cultures
Les surfaces certifiées bio ont continué d'augmenter en grandes cultures en 2020, mais les surfaces en cours de conversion…
« Pour l’implantation du colza, limiter au maximum le travail du sol pour maintenir la fraîcheur »
Le colza est une plante exigeante sur la structure du sol, surtout avec des semis effectués en plein été. Chargé d’études sur l’…
L'indice des fermages pour les prochaines factures est de 106,48 © C. Baudart
Terres agricoles : hausse de l’indice des fermages 2021
Le nouvel indice du fermage vient de paraître au Journal officiel. Fixé à 106,48, il connaît ainsi sa troisième hausse en trois…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures