Aller au contenu principal

Ralentissement des obtentions en pois de printemps

Même si le pois d’hiver progresse notablement, le pois de printemps reste largement majoritaire parmi les cultures de protéagineux. Le rythme des variétés déposées à l’inscription (de grains jaunes et de grains verts) demeure plus élevé. « Ces dernières années, nous enregistrons entre 6-7 et 12-13 dossiers par an, donc plus qu’en pois d’hiver. Début 2000, nous étions plutôt sur un rythme annuel de 20-25 dépôts », remarque Jean-Michel Retailleau, CTPS. Pour l’amélioration variétale, on part de plus haut avec le pois de printemps qui a derrière lui plusieurs dizaines d’années de recherche.

La culture se cherche un second souffle

« Les progrès sont moins spectaculaires qu’en pois d’hiver mais nous continuons à progresser en tenue de tige et en rendement », certifie Jean-Michel Retailleau. Le pois de printemps apporte de meilleures qualités de graines que les variétés d’hiver. Et son cycle de culture peut être un atout dans une rotation culturale dominée par les cultures d’hiver, pour casser le cycle des adventices indésirables notamment. En grains jaunes, deux nouvelles variétés ont été inscrites au catalogue officiel fin 2014 : Kareni et Safran. La première a pour atout d’être riche en protéines tandis que la seconde se démarque sur son rendement, sa taille et sa tenue de tige.

Les plus lus

« Nous mettons à disposition des saisonniers une fiche de poste et des notes de service avec les règles de sécurité, comme l’interdiction de l’usage du téléphone sur la route, le respect de la limitation de vitesse, explique Nicolas Hubail. Le salarié s’engage à respecter les consignes et atteste qu’il a été sensibilisé aux risques du travail et au Code de la route. » © N. Hubail
Conduite d’engins agricoles : « Nous sensibilisons les salariés au Code de la route dès leur arrivée »
Formation des salariés, signature de documents de prévention, sanctions en cas de mauvais comportement : pour Nicolas Hubail,…
Moisson 2021 : une récolte de blé tendre en net rebond
Avec des rendements en blé tendre attendus autour de 75 q/ha, la moisson tricolore devrait renouer avec des volumes confortables…
cartes agence bio surfaces 2020
Agriculture biologique : les surfaces continuent de croître en grandes cultures
Les surfaces certifiées bio ont continué d'augmenter en grandes cultures en 2020, mais les surfaces en cours de conversion…
« Pour l’implantation du colza, limiter au maximum le travail du sol pour maintenir la fraîcheur »
Le colza est une plante exigeante sur la structure du sol, surtout avec des semis effectués en plein été. Chargé d’études sur l’…
L'indice des fermages pour les prochaines factures est de 106,48 © C. Baudart
Terres agricoles : hausse de l’indice des fermages 2021
Le nouvel indice du fermage vient de paraître au Journal officiel. Fixé à 106,48, il connaît ainsi sa troisième hausse en trois…
Moisson 2021 : vers une récolte abondante et historiquement tardive
En ce début juillet, le temps instable se poursuit et les pluies, même faibles, se succèdent, retardant les moissons. Les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures