Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Gestion des risques
Profiter de l'hiver pour faire son document unique

Les exploitations qui emploient de la main-d’œuvre peuvent profiter du DUER — Document unique d’évaluation des risques — pour faire un tour complet des risques durant le travail, tant chimiques que mécaniques ou autres. 

Il est souvent plus facile de réaliser un premier DUER avec l'aide d'un collectif.
© J.-C. Gutner

Le DUER est obligatoire depuis novembre 2002, mais il reste encore beaucoup de fermes à ne pas en avoir réalisé. Aussi appelé simplement DU (Document unique), ce document recense risques et moyens de prévention pour toutes les activités effectuées sur l’exploitation. « Il ne concerne que les fermes qui emploient de la main-d’œuvre temporaire, précise Nathalie Croci, au service formation des chambres d’agriculture de Normandie. Mais cela comprend toutes les personnes qui travaillent sur l’exploitation, y compris la main-d’œuvre familiale. » En cas d’accident du travail, le DUER est l’un des tout premiers documents examiné par l’Inspection du travail. « De plus en plus souvent, les écoles le demandent avant de donner leur accord pour un stage ou un apprentissage », relève la conseillère.

Pas de modèle type prévu dans la réglementation

Différents organismes, en particulier les chambres d’agriculture et les FDSEA, proposent des formations qui durent une journée ou un peu plus. L’idée est de recenser toutes les activités effectuées par le salarié, d’identifier les situations à risque, de les hiérarchiser en fonction de leur dangerosité et de la fréquence à laquelle elles se rencontrent puis d’élaborer un programme de prévention. Comme l’explique la MSA dans une note, « aucun modèle type de DUERP (Document unique d’évaluation des risques professionnels) n’est prévu dans la réglementation ». Remplir ce document dans le cadre d’une formation facilite le travail qui, seul, peut s’avérer très lourd. Toutefois, « le DUER n’intègre pas forcément toutes les activités de la ferme : en grandes cultures, par exemple, il arrive que l’exploitant ne délègue pas des opérations comme la pulvérisation », souligne Nathalie Croci. Une actualisation est normalement nécessaire tous les ans. Dans les faits, elle apparaît particulièrement utile lorsque des aménagements importants sont faits, ou lorsque les activités de la ferme évoluent.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Le sytème de lavage de main embarqué S-Clean
[Covid-19] : S-Clean, un système de lavage de main embarqué sur tracteur
Le système doté d’un réservoir de 3 litres est équipé d’un porte-savon liquide et de deux vannes permettant 5 à 10 lavages de…
Coronavirus : la filière pommes de terre sur le qui-vive
Fini les frites au restaurant : le confinement lié au Covid 19 fait s'effondrer la demande de pommes de terre pour l'industrie,…
Les semis de printemps ne devraient pas être perturbés par le coronavirus, les activités agricoles n'étant pas concernées par les restrictions d'activité. © J.-C.Gutner
Coronavirus : la filière céréalière fait front face à la crise
La filière céréalière s’organise pour ne pas interrompre la chaîne allant de l’appro à la transformation, en passant par la…
En 2019, la gendarmerie a relevé 1776 dégradations sur les exploitations agricoles. © Julie Pertriaux
Vols et dégradations : le travail des gendarmes fait des vagues
Le dispositif Demeter, créé pour lutter contre les violences visant le monde agricole, suscite l’émoi des opposants au modèle…
En achetant maintenant sa solution azotée pour 2021, l'économie serait d'environ 10 €/ha par rapport à la dernière campagne. © C.Baudart
Engrais: faut-il acheter la solution azotée maintenant pour 2021 ?
Couvrir ses besoins en solution azotée pour 2021 est une stratégie qui peut être gagnante au vu des prix bas proposés…
Covid-19/grandes cultures : les bons gestes pour vous protéger !
Les recommandations pour lutter contre le coronavirus dans les travaux du quotidien en grandes cultures, entre lavage de mains,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures