Aller au contenu principal

Prévoyance complémentaire : faire le bon calcul en cas d’absence

Un accident du travail peut déboucher sur des maladies ou une invalidité. L’économie de la ferme peut en pâtir et une assurance complémentaire peut apporter une solution.

Un environnement propice à la solidarité peut permettre de limiter le niveau de franchise pour l'assurance complémentaire.
© S.Leitenberger

« La première chose à protéger dans une exploitation, c’est l’agriculteur », affirme Laurent Louis, responsable métiers et souscriptions chez Groupama. Sans lui, l’exploitation est à l’arrêt. Alors pour améliorer les indemnités de la MSA, plusieurs types d’assurances sont disponibles. Mais encore faut-il bien choisir les niveaux de franchise et d’indemnités, dont dépend le montant de la prime annuelle. Chez Pacifica par exemple, « nous proposons des franchises entre dix et quinze jours dans le cas d’un accident du travail et entre quinze et trente jours pour un arrêt maladie », indique Jean-Michel Geeraert, directeur marché de l’agriculture.

Indemnités journalières et franchise à définir

Pour définir la franchise, Sébastien Mérat, consultant en gestion des risques chez Péri-G, conseille d’analyser l’organisation de l’entreprise et de son environnement : "il faut surtout visualiser le contexte de la ferme pour savoir s’il est possible ou pas de remplacer l’exploitant rapidement, indique-t-il. S’il y a un environnement propice à la solidarité par la présence d’un parent ou l’aide d’un agriculteur voisin, on conseille de choisir une franchise élevée, c’est-à-dire un nombre de jours importants, avant le déclenchement de l’indemnité journalière. Être facilement remplaçable permet plus de souplesse et limite la prime d’assurance ». Dans le cas contraire, le conseiller préconise de déclencher l’indemnité dès le premier jour. Le contrat permet également de définir le montant de l’indemnité journalière, qui est à relier aux besoins de l’exploitant.

Lorsqu’une invalidité est avérée, les indemnités journalières s’arrêtent après deux ans d’absence et passent le relais à une rente ou un capital défini à la souscription. Une assurance invalidité « calcule l’ensemble des besoins que l’on pourrait avoir en tant qu’invalide et ce n’est pas simple, avoue Sébastien Mérat. Dans la pratique les exploitants choisissent plutôt un montant par défaut, en fonction de ce qu’ils sont prêts à payer ».

Les plus lus

Moisson 2021 : une récolte de blé tendre en net rebond
Avec des rendements en blé tendre attendus autour de 75 q/ha, la moisson tricolore devrait renouer avec des volumes confortables…
« Nous mettons à disposition des saisonniers une fiche de poste et des notes de service avec les règles de sécurité, comme l’interdiction de l’usage du téléphone sur la route, le respect de la limitation de vitesse, explique Nicolas Hubail. Le salarié s’engage à respecter les consignes et atteste qu’il a été sensibilisé aux risques du travail et au Code de la route. » © N. Hubail
Conduite d’engins agricoles : « Nous sensibilisons les salariés au Code de la route dès leur arrivée »
Formation des salariés, signature de documents de prévention, sanctions en cas de mauvais comportement : pour Nicolas Hubail,…
« la confirmation et la mise en évidence de présomptions fortes de liens entre certaines pathologies et l’exposition aux pesticides doivent orienter les actions publiques vers une meilleure protection des populations », affirment les experts de l'Inserm. © V. Marmuse
Pesticides et santé : nouvelle « confirmation de présomptions fortes de liens » avec certaines maladies (Inserm)
L’expertise réactualisée de l’Inserm « confirme la présomption forte d’un lien entre l’exposition aux pesticides et six…
cartes agence bio surfaces 2020
Agriculture biologique : les surfaces continuent de croître en grandes cultures
Les surfaces certifiées bio ont continué d'augmenter en grandes cultures en 2020, mais les surfaces en cours de conversion…
« Pour l’implantation du colza, limiter au maximum le travail du sol pour maintenir la fraîcheur »
Le colza est une plante exigeante sur la structure du sol, surtout avec des semis effectués en plein été. Chargé d’études sur l’…
L'indice des fermages pour les prochaines factures est de 106,48 © C. Baudart
Terres agricoles : hausse de l’indice des fermages 2021
Le nouvel indice du fermage vient de paraître au Journal officiel. Fixé à 106,48, il connaît ainsi sa troisième hausse en trois…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures