Aller au contenu principal

Phyteurop passe sous contrôle français

Société d’origine italienne, Phyteurop passe sous contrôle de la holding coopérative Sofagri qui reprend la totalité du capital, a annoncé un communiqué de presse daté du 12 septembre.

© JC Gutner

Sofagri comprend Union InVivo, Union Sévéal, Axereal ainsi que d’autres coopératives françaises. Précédemment, Sofagri était minoritaire dans le capital de Phyteurop dont la majorité des parts était détenue par une holding familiale italienne.

La société fabrique et met sur le marché divers produits phytosanitaires pour toutes les productions végétales. Avec ses filiales, son chiffre d’affaires était de 141 millions d’euros en 2016 et le groupe occupait le sixième rang sur le marché des produits phyto en France avec plus d’une centaine de spécialités. Phyteurop opère également sur les marchés allemand, autrichien et suisse.

Pour la direction générale, « cette opération représente une opportunité unique pour Phyteurop de continuer sa croissance en renforçant ses liens avec la coopération agricole française et de poursuivre son développement international. » Laurent Martel, directeur général d’Invivo agriculture, et Philippe Hamelin sont respectivement président et directeur général de Phyteurop depuis le 12 septembre.

Les plus lus

Les disponibilités en azote sont exceptionnellement faibles, au risque d'impacter la récolte prochaine.
Flambée des prix et risque de pénurie pour les engrais azotés
En sympathie avec les prix du gaz, les cours des engrais azotés pulvérisent les records. Pire, l’offre est limitée. Pour espérer…
Surcroît de travail, étalement du parcellaire et allongement des distances... Toutes les conséquences de l'agrandissement doivent être envisagées afin d'en évaluer l'impact sur les conditions de travail au quotidien.
Foncier agricole : quatre questions à se poser avant de s’agrandir
Lorsqu’une opportunité se présente, s’agrandir est souvent tentant. Mais les économies d’échelle ne sont pas forcément au rendez-…
Face aux dégradations, Cécile Ruèche, agricultrice à Bailly dans les Yvelies, a installé des panneaux pour expliquer le rôle des bandes enherbées et en interdire l'accès. Ces zones tampons sont désormais mieux respectées.
Agriculture périurbaine : « Ne pas rester seul face aux incivilités dans la plaine »
En zone périurbaine, incivilités et dégradations des parcelles sont usantes. L’action collective permet de ne pas se décourager…
Les faibles poids spécifiques sont le principal point faible de la récolte 2021 de blé tendre en France. La teneur en protéines est en revanche satisfaisante.
Qualité des blés 2021 : êtes-vous dans la moyenne ?
Ce n’est pas une grande année pour la qualité des blés français, notamment en raison de l’effondrement du poids spécifique sous l…
Le prix du blé dur français a répliqué la forte hausse enregistrée en Amérique du Nord au cours de l'été pour dépasser 400 €/t.
Blé dur : pourquoi les prix explosent malgré une qualité française médiocre ?
La récolte canadienne rachitique fragilise l’équilibre offre/demande du bilan mondial de blé dur, provoquant l’envolée des prix…
Circuler avec les engins agricoles sur les routes très fréquentées requiert des précautions.
Agriculture périurbaine : « Pour accéder à mes parcelles, j’évite les entrées et sorties de bureau »
Circulation difficile, dégâts de lapins, dépôts sauvages… Des agriculteurs situés en zone périurbaine cherchent la parade face à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures