Aller au contenu principal

RÉCOLTE
Peser les balles en continu

L’arrivée de la pesée embarquée sur les presses à balles cubiques offre de nouvelles perspectives sur les chantiers.

Gadget jugé superflu pour certains, véritable outil pour d’autres, les systèmes de pesée en continu sur les presses à balles cubiques permettent de connaître le poids de chaque balle pressée. Les intérêts sont multiples : réalisation des bottes de poids identique tout le long de la journée, optimisation du chargement d’un camion ou encore facturation appropriée. Cette nouvelle information ouvre des perspectives dans la gestion des marchands de paille ou permet aux entrepreneurs de travaux agricoles de proposer un nouveau service à leurs clients. Pour les Cuma il est intéressant de réaliser la facturation au tonnage, plus juste, plutôt qu’au nombre de balles. Pour aboutir à cette nouvelle mesure, nombreux sont les constructeurs à s’être penchés sur la question. Agco, Claas ou encore Case IH avant la fusion avec New Holland, se sont essayés avec différents systèmes.Tous ces projets ont été abandonnés car leur imprécision ne permettait pas leur commercialisation. Le défi technique n’est pas mince: mesurer de manière précise et régulière le poids de chaque balle en isolant les vibrations dues au relief de la parcelle et au mouvement de la machine (coup de piston, montée des aiguilles…), tout en conservant des débits de chantier importants.

PESÉE SUR LA RAMPE

Actuellement, seul New Holland commercialise un système sur la rampe de déchargement pouvant équiper les modèles de la BB 9050 à la BB9080. Il se compose d’une table pivotante en bout de rampe de déchargement, pour isoler la balle de la presse.Cette dernière est ensuite retenue à l’aide de rouleaux freinés qui laissent le temps de mesurer correctement le poids de la balle quelles que soient leurs longueurs. Pour amortir les vibrations de la presse et pour négliger les mouvements du terrain, un amortisseur est placé en bout du tendeur sous l’ensemble du capteur, ce qui permet d’accroître la précision du système de pesée.Toutes ces informations sont ensuite transmises au boîtier de commande Intelliview III, en cabine. Le conducteur peut visualiser le poids de chaque balle ou le poids moyen des balles par parcelle, par client ou par campagne.

PRÉCISION DE 98 %

Combiné à un capteur d’humidité, il est possible de déduire le poids de matière sèche par balle.Celle-ci peut être exploitée lors de la facturation ou dans les logiciels d’agriculture de précision en réalisant des cartographies de la matière sèche exportée. Cette information n’est cependant pas affichée par le moniteur. Annoncé à 3000 euros, « le système de pesée en continu de New Holland offre une précision de 98 %, d’après Damien Viltrouvé, responsable produit ensileuses et presses. L’appareil ne requiert aucun entretien et le calibrage s’effectue rapidement lors de la mise en route. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Par défaut, la zone non traitée s’établit à partir de la limite de propriété du riverain et non à partir de ses bâtiments.  © C. Watier
Réglementation/ZNT : les 8 questions que tout agriculteur doit se poser pour éviter les pièges
Les zones non traitées à mettre en place près des habitations viennent compliquer le travail au champ, la gestion du parcellaire…
Sébastien Windsor Chambres d'agriculture
« 15 % des agriculteurs pourraient ne pas passer l’année » dans les zones intermédiaires (Chambres d'agriculture)
Sébastien Windsor , président de l'assemblée permanente des chambres d'agriculture, a alerté sur la situation difficile de…
plan de relance - volet agricole
Plan de relance/agriculture : 1,2 milliard d'euros pour la souveraineté agroalimentaire française
Plan protéines doté de 100 millions d'euros, "aide à la conversion" pour l'agroéquipement, crédit d'impôt pour la certification…
Avec une année 2020 "catastrophique" faisant suite à plusieurs mauvaises campagnes, les responsables de l'AGPB Eric Thirouin (président, à gauche) et Philippe Heusèle (secrétaire général) ont appelé à des mesures d'urgence pour soutenir le secteur. © G. Omnès
« Plus de la moitié des céréaliers ne dégageront aucun revenu en 2020 » (AGPB)
Le syndicat céréalier pointe du doigt la situation très difficile des grandes cultures depuis plusieurs années et qui culmine en…
La production mondiale tous blés (hors Chine) est stable par rapport à l'an passé, écartant le risque de bilan mondial très déficitaire.
[Marché] Blé tendre : les prix peuvent-ils monter en 2020-2021 ?
La bonne récolte mondiale 2020 de blé tendre permettra d’alimenter la demande sans pour autant regonfler les stocks assez bas des…
Sur la ferme de Benoît Le Helloco, le miscanthus avait été implanté pour protéger un cours d'eau. L'agriculteur a désormais décidé d'en implanter sur une ZNT le long d'une habitation qui jouxte sa parcelle. © G. Omnès
Pesticides/riverains : « le miscanthus était la seule solution »
Benoît Le Helloco a décidé d’implanter une bande de miscanthus pour ne plus subir la pression exercée par un riverain qui borde…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures