Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Nénonicotinoïdes : l’Anses met le thiaclopride à l’index

Parmi les insecticides néonicotinoïdes sur le marché en France, le thiaclopride a fait l’objet d’une alerte par l’Anses.

« L’agence recommande de réduire au maximum les usages pour les produits à base de cette substance dès 2018, compte tenu de ses caractéristiques de danger, de l’accroissement important de son utilisation constatée au cours de la période 2010-2015… », lit-on dans un rapport (1) remis par l’Anses au ministère de l’Agriculture. Le thiaclopride est contenu aussi bien dans des produits de traitements de semences comme Sonido pour le maïs que dans des insecticides d’application foliaire comme Proteus.

Pour l’ensemble des néonicotinoïdes, « les travaux de l’Anses ne mettent pas en évidence d’effet nocif pour la santé humaine, dans le respect des conditions d’emploi fixées dans les autorisations de mise en marché », cite le rapport. Le document fait un tour d’horizon des pratiques de substitution à l’utilisation de ces insecticides, souvent moins efficaces et opérationnelles que les produits aériens ou traitements de semences à base de néonicotinoïdes. L’interdiction de ces spécialités est prévue dès le 1er septembre 2018. Des dérogations pourront être accordées jusqu’au 1er juillet 2020. L’Anses doit remettre au second trimestre 2018 un deuxième rapport d’évaluation. Les conclusions pèseront sur la portée des dérogations.

C. G.
(1) https://www.anses.fr/fr/system/files/PHYTO2016SA0057.pdf
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Le sytème de lavage de main embarqué S-Clean
[Covid-19] : S-Clean, un système de lavage de main embarqué sur tracteur
Le système doté d’un réservoir de 3 litres est équipé d’un porte-savon liquide et de deux vannes permettant 5 à 10 lavages de…
Coronavirus : la filière pommes de terre sur le qui-vive
Fini les frites au restaurant : le confinement lié au Covid 19 fait s'effondrer la demande de pommes de terre pour l'industrie,…
Les semis de printemps ne devraient pas être perturbés par le coronavirus, les activités agricoles n'étant pas concernées par les restrictions d'activité. © J.-C.Gutner
Coronavirus : la filière céréalière fait front face à la crise
La filière céréalière s’organise pour ne pas interrompre la chaîne allant de l’appro à la transformation, en passant par la…
En 2019, la gendarmerie a relevé 1776 dégradations sur les exploitations agricoles. © Julie Pertriaux
Vols et dégradations : le travail des gendarmes fait des vagues
Le dispositif Demeter, créé pour lutter contre les violences visant le monde agricole, suscite l’émoi des opposants au modèle…
En achetant maintenant sa solution azotée pour 2021, l'économie serait d'environ 10 €/ha par rapport à la dernière campagne. © C.Baudart
Engrais: faut-il acheter la solution azotée maintenant pour 2021 ?
Couvrir ses besoins en solution azotée pour 2021 est une stratégie qui peut être gagnante au vu des prix bas proposés…
Covid-19/grandes cultures : les bons gestes pour vous protéger !
Les recommandations pour lutter contre le coronavirus dans les travaux du quotidien en grandes cultures, entre lavage de mains,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures