Aller au contenu principal

Ne pas laisser de sol nu pour profiter des bienfaits de la rhizosphère

Pour respecter au mieux les interactions bénéfiques au sein de la rhizosphère des cultures, un facteur essentiel est de proscrire le sol nu.

Un couvert comportant des légumineuses est toujours bénéfique.
© C. Gloria

« Il faut absolument couvrir les sols pour avoir des racines tout le temps », signifie Virginie Riou, de la chambre d’agriculture des Pays de la Loire. « Ces racines enclenchent toute la chaîne trophique du sol », ajoute Jean-François Vian, Isara (Lyon). Il faut choisir des couverts végétaux et des cultures de la rotation en conséquence. « Dans les couverts d’interculture, les brassicacées en pur (= crucifères : moutardes, navettes…) sont à éviter car leur effet est négatif sur la production de mycorhizes. Un couvert comportant un minimum de légumineuses est toujours bénéfique », conseille Jean-François Vian. Les graminées sont également intéressantes avec leur système racinaire fasciculé favorable à la structure du sol. Dans la rotation culturale, le retour trop fréquent de cultures de la famille des crucifères (colza) et de chénopodiacées (betteraves) est, encore une fois, défavorable à la formation de mycorhizes. « La présence de légumineuses (pois, féveroles, soja, luzerne…) est utile car l’activité rhizosphérique qu’elles génèrent est intéressante pour stimuler toutes les communautés d’organismes du sol", précise Jean-François Vian.

Réduire les perturbations mécaniques

Quant à la gestion du sol, l’idéal est de réduire au maximum les perturbations mécaniques. « La communauté rhizosphérique est plus riche en sol non labouré et surtout en semis direct, notamment pour les mycorhizes. Mais cela ne signifie pas que ces dernières disparaissent des sols labourés. Dans les systèmes sans labour, les mycorhizes sont capables de coloniser les plantes plus tôt, explique l’expert. Mais parfois, des techniques culturales simplifiées revenant fréquemment sur une campagne de culture sont pires qu’un labour fait une fois. » Les produits phytosanitaires, notamment les fongicides, sont à utiliser avec modération de même que les engrais de synthèse pour rendre optimal le fonctionnement de la rhizosphère.

 

Les plus lus

« Nous mettons à disposition des saisonniers une fiche de poste et des notes de service avec les règles de sécurité, comme l’interdiction de l’usage du téléphone sur la route, le respect de la limitation de vitesse, explique Nicolas Hubail. Le salarié s’engage à respecter les consignes et atteste qu’il a été sensibilisé aux risques du travail et au Code de la route. » © N. Hubail
Conduite d’engins agricoles : « Nous sensibilisons les salariés au Code de la route dès leur arrivée »
Formation des salariés, signature de documents de prévention, sanctions en cas de mauvais comportement : pour Nicolas Hubail,…
Moisson 2021 : une récolte de blé tendre en net rebond
Avec des rendements en blé tendre attendus autour de 75 q/ha, la moisson tricolore devrait renouer avec des volumes confortables…
cartes agence bio surfaces 2020
Agriculture biologique : les surfaces continuent de croître en grandes cultures
Les surfaces certifiées bio ont continué d'augmenter en grandes cultures en 2020, mais les surfaces en cours de conversion…
« Pour l’implantation du colza, limiter au maximum le travail du sol pour maintenir la fraîcheur »
Le colza est une plante exigeante sur la structure du sol, surtout avec des semis effectués en plein été. Chargé d’études sur l’…
L'indice des fermages pour les prochaines factures est de 106,48 © C. Baudart
Terres agricoles : hausse de l’indice des fermages 2021
Le nouvel indice du fermage vient de paraître au Journal officiel. Fixé à 106,48, il connaît ainsi sa troisième hausse en trois…
Moisson 2021 : vers une récolte abondante et historiquement tardive
En ce début juillet, le temps instable se poursuit et les pluies, même faibles, se succèdent, retardant les moissons. Les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures