Aller au contenu principal
Font Size

Maudit glyphosate

Au grand dam des associations environnementalistes, le glyphosate n’est pas mentionné en tant que tel dans le projet de loi agriculture et alimentation issu des États généraux de l’alimentation. Mais le « plan de sortie » du glyphosate annoncé le 22 juin par le gouvernement doit y pallier.

Une cartographie des données d'achat et de vente de glyphosate est prévue d'ici la fin de l'année.
© S.Leitenberger

Auditionnés le 8 novembre dans le cadre de la mission d’information commune de l’Assemblée nationale sur le sujet, les ministres de l’Agriculture et de l’Environnement ont précisé les modalités évoquées une première fois en juin concernant le plan de sortie du glyphosate. Le « centre de ressources » chargé de regrouper toutes les solutions existantes pour se passer de l’herbicide sera mis à disposition de la profession d’ici la fin 2018. De même pour la « cartographie des données d’achat et de vente de glyphosate », qui sera rendue publique dans la même échéance, avec une mise à disposition des données sources. Les ministres ont également confirmé que les nouvelles autorisations de mise en marché délivrées pour les produits à base de glyphosate n’iront pas au-delà du 31 décembre 2020. Le plan de sortie va être coordonné au niveau interministériel par le préfet Pierre-Etienne Bisch, notamment président du comité de rénovation des normes en agriculture. Ces travaux seront menés sous étroite surveillance de la mission d’information de l’assemblée. Le travail « au long cours » de la mission, ainsi qu’elle l’explique, doit se clôturer par la sortie du glyphosate au 1er juillet 2021, conformément au souhait d’Emmanuel Macron. Deux députés LREM en sont les rapporteurs, Jean-Luc Fugit (Rhône) et Jean-Baptiste Moreau (Creuse).

L’Allemagne prépare elle aussi un plan

Le gouvernement français n’est pas le seul à durcir les règles d’utilisation du glyphosate. L’Allemagne, qui a voté l’an passé en faveur du renouvellement de l’autorisation de l’herbicide pour cinq ans, commence à préparer son plan de sortie. C’est ce qu’a annoncé le 6 novembre la ministre allemande de l’Environnement, Svenja Schulze. Déjà interdit dans les parcs et jardins, le produit serait également prohibé dans les zones écologiquement sensibles, à proximité des points d’eau. Plus globalement, la ministre envisage un renforcement de la procédure d’autorisation des phytos. La mise en place d’une « zone de diversité » serait par exemple imposée aux agriculteurs utilisant des phytos à partir du 1er janvier 2020.

Écophyto renforcé
Réduire l’utilisation des phytos est décidément au cœur des préoccupations du gouvernement. Ainsi, la loi agriculture et alimentation fait entrer dans les missions des chambres d’agriculture la promotion de la réduction des phytos. C’est nouveau. De son côté, le PLF pérennise à 41 millions d'euros par an le financement du plan Écophyto par les agences de l’eau. Pour l’instant, il n'était garanti que jusqu’en 2018.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Récolte 2020 : le spectre de 2016 plane au-dessus des blés français
Surfaces de céréales d’hiver très basses, nombre d’épis réduit par l’excès de pluies automnales puis par la sécheresse…
Les correspondants sureté de la gendarmerie se déplacent gratuitement et sur demande. © Gendarmerie nationale
Vols en agriculture : « les voleurs sont venus trois fois en six mois »
Les vols de GPS, carburant, phyto sont fréquents. Que faire et ne pas faire, quels moyens mettre en place, comment s’y prendre ?…
Pour Gilles Lenfant, disposer d'un déchaumeur attelé et prêt à partir pendant la moisson est désormais indispensable. © C. Baudart
Incendie à la récolte : « Le mur de flammes avançait rapidement sur une largeur de 100 mètres. »
Agriculteur dans l’Eure, Gilles Lenfant a été confronté au feu à plusieurs reprises à l'été 2019. Son expérience…
Copyright Gabriel Omnès
La revalorisation des retraites agricoles définitivement adoptée au sénat
La loi revalorisant les retraites agricoles à 85 % du Smic pour une carrière complète d'exploitant a été votée définitivement en…
L'assemblée nationale a voté la revalorisation des retraites agricoles, revendication portée par e député André Chassaigne
L'Assemblée nationale vote la revalorisation des retraites agricoles à 85 % du SMIC
L’Assemblée nationale a adopté en seconde lecture une proposition de loi garantissant une pension minimale de 85 % du SMIC aux…
Une fertilisation au semis ne compense jamais une mauvaise levée. © J.-C. Gutner
Colza : fertiliser au semis avec discernement
Pour favoriser la croissance à l’automne et limiter la nuisibilité des attaques d’insectes aux stades jeunes du colza, fertiliser…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures