Aller au contenu principal

Marché mondial des céréales : l'incertitude égyptienne

Les bonnes récoltes qui s’annoncent en Afrique du Nord conduiront probablement ces pays
à réduire leurs importations de blé en 2013-2014. L’incertitude réside toutefois moins dans les volumes qui seront collectés localement que dans les capacités de financement de l’Égypte. Malgré la hausse attendue de sa production domestique, le plus gros importateur mondial de blé restera dépendant du marché mondial pour environ 8 millions de tonnes.
MAIS Le mauvais état des finances égyptiennes obèrent ses capacités de paiement. « Celui qui apportera des moyens de financement aura donc de grandes chances de remporter le marché égyptien au cours de la prochaine campagne, et sur ce terrain, les Russes et les Américains ont des moyens que nous n’avons pas. Et ce qui se joue maintenant pourrait avoir des
conséquences durables », souligne Rémi Haquin, président de la section Grandes cultures de FranceAgriMer.
Un message passé de façon « très solennelle » devant les représentants du ministère lors du conseil spécialisé de FranceAgriMer le 15 mai. Les Russes, qui se taillent déjà la part du lion en Égypte quand leur disponible exportable le permet, font une nouvelle fois preuve d’agressivité.
Le pays aurait déjà proposé de financer des silos pour y stocker du blé russe, et le monde des céréales bruisse de rumeurs autour d’un prêt de 2 milliards de dollars accordé au Caire pour financer les importations. Le débouché égyptien représente jusqu’à 2 Mt certaines années pour le blé français.

Les plus lus

Le blé tendre d'hiver est sensible au froid à partir de - 8°C, de la levée à l’émission des talles. © C. Gloria
Vague de froid : y a-t-il un risque pour les céréales ?
L’alerte « grand froid » a été émise dans vingt-quatre départements. Cette vague de froid représente-t-elle une menace pour les…
Chaulage : « j'ai économisé 4000 euros grâce à la mesure de résistivité de mes parcelles »
 Associé du Gaec de la voie lactée, Patrice Lièvre cultive 220 hectares à Vernoux-en-Gatine, dans les Deux-Sèvres. Tous les ans,…
Contre la jaunisse transmise par des pucerons, les néonicotinoïdes sur semences de betterave constituent la solution de lutte la plus efficace. © G. Omnès
Néonicotinoïdes/betteraves : jusqu’à 15 jours de retard dans la distribution de semences
Avec une parution de l’arrêté sur les néonicotinoïdes le 5 février, le pelliculage des semences avec ces insecticides a démarré…
En orge brassicole, la tendance est au fractionnement de la fertilisation azotée pour une meilleure efficience des apports. © J.-C. Gutner
Orge brassicole : adapter la fertilisation azotée pour sécuriser le taux de protéines
Depuis de nombreuses années, la filière brassicole s’interroge sur le pilotage de l’azote des orges d’hiver et de printemps. Elle…
Apport de solution azotée sur colza. Pour limiter le stress des cultures, mieux vaut suspendre les interventions. © Gutner archives
Retour des gelées : 5 points à connaître pour préserver les cultures et le matériel
Il est urgent de stopper vos interventions en plaine : un épisode de froid s’amorce dans une grande moitié nord de la France, qui…
Le mariage de titans entre InVivo et Soufflet pousserait à l'extrême la logique de restructuration à l’œuvre chez les OS. © N. Ouvrard / J. Nanteuil
[Edito] Fusion InVivo-Soufflet, un rapprochement symbolique à plus d'un titre

Pour les initiés, ce n’était pas un mystère : le groupe Soufflet cherchait un repreneur, à défaut de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures