Aller au contenu principal

Traitements phytosanitaires
L´utilisation de l´isoproturon et du chlortoluron à revoir selon les régions

Au regard des usages sur le terrain, il faudra plus ou moins faire le forcing, selon les régions, pour appliquer les nouvelles doses d´utilisation de l´isoproturon et du chlortoluron : 1200 et 1800 grammes/hectare.


La dose d´utilisation de l´isoproturon a été baissée de 1500 à 1200 grammes à l´hectare sur le plan réglementaire. Celle de chlortoluron suit le même chemin à compter du 1er septembre prochain. Elle passe de 2500 à 1800 grammes à l´hectare(1). Selon une enquête BVA portant sur 734 céréaliers fin 2003, plus de la moitié d´entre eux utilisent des produits à base d´isoproturon ou de chlortoluron dans leurs programmes de désherbage des céréales.

Des disparités régionales importantes
Concernant les doses d´utilisation, les disparités régionales sont importantes. Une enquête(2) du Service de la protection des végétaux le démontre. « En 2002-2003, dans des régions comme le Nord-Pas-de-Calais et le Centre, l´isoproturon a été utilisé à plus de 1200 grammes par hectare sur plus du tiers des parcelles traitées avec cet herbicide. En Lorraine, ce taux atteint les 58 % et sur 23 % des parcelles, l´herbicide est employé à plus de 1600 grammes par hectare, rapporte Bertrand Huguet, du SRPV Ile-de-France. Une particularité qui tient à la richesse en argile des sols lorrains et à la forte infestation en vulpin incitant à augmenter la dose efficace de l´isoproturon. » Devant la nouvelle réglementation et son application, les régions sont donc inégales. La Lorraine, notamment, a du pain sur la planche.

(1) Seulement sur les régions Ile-de-France, Lorraine, Centre, Picardie, Nord-Pas-de-Calais, Haute-Normandie, Champagne-Ardennes en 2003. Enquête SPV avec la Fredon Ile-de-France et Syngenta comme partenaire.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Sébastien Windsor Chambres d'agriculture
« 15 % des agriculteurs pourraient ne pas passer l’année » dans les zones intermédiaires (Chambres d'agriculture)
Sébastien Windsor , président de l'assemblée permanente des chambres d'agriculture, a alerté sur la situation difficile de…
« Une rénovation de toiture avec du photovoltaïque pour un risque zéro »
Sylvain Pigeon, agriculteur à Mareuil en Brie (51), a changé la toiture de son bâtiment en développant un projet photovoltaïque…
plan de relance - volet agricole
Plan de relance/agriculture : 1,2 milliard d'euros pour la souveraineté agroalimentaire française
Plan protéines doté de 100 millions d'euros, "aide à la conversion" pour l'agroéquipement, crédit d'impôt pour la certification…
Avec une année 2020 "catastrophique" faisant suite à plusieurs mauvaises campagnes, les responsables de l'AGPB Eric Thirouin (président, à gauche) et Philippe Heusèle (secrétaire général) ont appelé à des mesures d'urgence pour soutenir le secteur. © G. Omnès
« Plus de la moitié des céréaliers ne dégageront aucun revenu en 2020 » (AGPB)
Le syndicat céréalier pointe du doigt la situation très difficile des grandes cultures depuis plusieurs années et qui culmine en…
chargement d'un bateau au port céréalier de Rouen
Blé tendre : les exportations françaises menacée par la Russie sur l'Algérie
Selon Thierry de Boussac, du Synacomex, le cahier des charges de l'office d'Etat algérien, en charge des importations de blé…
Sur la ferme de Benoît Le Helloco, le miscanthus avait été implanté pour protéger un cours d'eau. L'agriculteur a désormais décidé d'en implanter sur une ZNT le long d'une habitation qui jouxte sa parcelle. © G. Omnès
Pesticides/riverains : « le miscanthus était la seule solution »
Benoît Le Helloco a décidé d’implanter une bande de miscanthus pour ne plus subir la pression exercée par un riverain qui borde…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures