Aller au contenu principal

L'Assemblée nationale vote la revalorisation des retraites agricoles à 85 % du SMIC

L’Assemblée nationale a adopté en seconde lecture une proposition de loi garantissant une pension minimale de 85 % du SMIC aux exploitants agricoles ayant une carrière complète. Environ 196 000 personnes devraient profiter d'une hausse mensuelle moyenne de 110 euros de leur pension de retraite à partir de 2022.

L'assemblée nationale a voté la revalorisation des retraites agricoles, revendication portée par e député André Chassaigne
L'Assemblée nationale a adopté le 18 juin en seconde lecture une proposition de loi portée ar le député André Chassaigne fixant le niveau minimal de retraite à 85% du Smic pour les exploitants agricoles ayant une carrière complète.

L’Assemblée nationale a adopté le 18 juin en deuxième lecture une proposition de loi du député (PCF) André Chassaigne garantissant une pension minimale de 85 % du SMIC aux retraités actuels. 196 000 personnes bénéficieront d’une hausse mensuelle de 110 euros en moyenne de leur pension de retraite. Les pensions dont le montant dépasse un plafond équivalent à 1 025 € mensuels seront écrêtées. Ce « détail » concerne tous les agriculteurs retraités ayant cotisé à plusieurs caisses de retraite, soit 100 000 personnes. « Cet oubli doit être réparé » ont rapidement réagi la FNSEA et les JA, qui regrettent que les pensions des conjointes et des aides familiaux ne bénéficient pas de cette revalorisation. Leur pension minimum reste fixée à 555 € par mois.

La Confédération Paysanne souligne que « le travail doit se poursuivre pour améliorer les pensions qui ne bénéficieront pas de cette mesure ». « Nos organisations ne pourront se réjouir que lorsque ces injustices seront résolues », indiquent la FNSEA et les JA. D’autant que la mesure n’est pas financée, rappelant la précédente revalorisation à 75 %, en 2016. Ce sont les actifs agricoles qui financent aujourd’hui cette mesure. La nouvelle revalorisation entrera en vigueur le 1er janvier 2022, soit dans 18 mois.

Les plus lus

Le groupe Soufflet collecte 5,6 millions de tonnes de grains par an. © gutner  archive
InVivo en négociation exclusive pour le rachat du groupe Soufflet
L’union des coopératives In Vivo est entrée en négociation exclusive avec le négoce Soufflet pour reprendre 100 % du capital du…
Tereos
Tereos : les opposants prennent le pouvoir au sein du géant sucrier
C’est l’épilogue d’un conflit commencé en 2017 : les opposants, qui reprochaient à la direction de Tereos une gouvernance…
Lettre Gérard Clay - Tereos
Gérard Clay, président de Tereos : « une nouvelle page se tourne »
Restaurer la confiance et ramener de la rentabilité avec les cœurs de métier de la coopérative : telles sont les premières…
La réalisation d'un plan de trésorerie mensuel est un bon outil pour y voir clair et gérer son stress ! © C. Baudart
Trésorerie à sec : éviter le mur
Le complément des aides PAC vient de rentrer, la coopérative annonce des ristournes, une partie des impôts fonciers est restituée…
Betteraves touchées par la jaunisse en 2020 - La dérogation pour l'utilisation des néonicotinoïdes va s'accompagner de restrictions fortes concernant la rotation. Reste à savoir si cela dissuadera les planteurs de maintenir leurs surfaces en betteraves. © G. Omnès
Betteraves/néonicotinoïdes : un projet d’arrêté contraignant pour les rotations
Le projet d’arrêté encadrant l’usage des néonicotinoïdes en traitement de semences sur betteraves vient d’être publié pour…
 © C. Baudart
Comment réussir son départ en retraite quand on est agriculteur ?
Dans combien de temps partirez-vous à la retraite ? Quels seront vos revenus ? Que devient votre exploitation ? Des questions à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures