Aller au contenu principal

Les orges hybrides brassicoles posent question

Syngenta annonce l'arrivée d'hybrides d'orge d'hiver brassicole dans les cinq à dix ans à venir. La société propose déjà plusieurs orges hybrides fourragères (marque Hyvido). Mais cette annonce laisse perplexe plus d'un spécialiste. Petit rappel génétique : les hybrides sont obtenus par croisement de deux lignées parentales pures. Les semences produites (dites F1) donnent des plantes toutes identiques avec les mêmes allèles conférant les caractères génétiques et un effet hétérosis qui procure un meilleur rendement que les deux parents. Ces plantes produisent des grains F2 qui sont récoltés. Elles se sont croisées entre elles et le résultat génétique est une disjonction des caractères. Si ces graines F2 étaient semées, elles donneraient des plantes hétérogènes, toutes différentes entre elles. Mais la question de leur semis ne se pose pas. En revanche, que se passe-t-il quand ces graines sont utilisées pour la transformation ? « Pour le maltage et le brassage, nous exigeons un certain nombre de caractères de qualité technologique. Pour la production de malt, il est indispensable d'avoir une germination des grains homogènes. Une hétérogénéité apportée par des graines F2 par exemple serait rédhibitoire pour la production de malt de qualité », exprime un professionnel de la filière.


Trouver les bons parents


Syngenta est conscient de cette difficulté. « Il y a une attente d'orges hybrides, principalement de la part des agriculteurs avec les avantages agronomiques que procure ce type de variétés, affirme Thomas Poissonnet, chef produit semences céréales à paille chez Syngenta France. Les industriels veulent une stabilité d'approvisionnement en termes de qualité et pas de problème de process technologique. Nous pourrons contourner la contrainte de l'hétérogénéité de certains caractères de qualité via la sélection de bons parents. Cet aspect n'a pas été identifié par nos chercheurs comme un point bloquant pour la sélection. » Mais plus on va aller chercher un effet hétérosis important avec des parents génétiquement éloignés, moins on va avoir de descendance homogène. Il faudra trouver le bon compromis entre le choix des malteurs et celui des agriculteurs. Plus d'une personne pronostiquent un échec de l'entreprise de Syngenta dans les orges hybrides brassicoles. Le processus d'inscription avec l'évaluation technologique rendra son verdict le moment venu.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

[vidéo] Julien Denormandie : « La transition agroécologique impose de créer de la valeur. »
Interrogé par les parlementaires, le ministre de l’agriculture a estimé que peu de secteurs peuvent se prévaloir des efforts…
L’érosion du revenu en grandes cultures depuis vingt ans est impressionnante, si l'on en juge par les statistiques officielles du Rica. © G. Omnès
Revenu : peut-on encore gagner sa vie en grandes cultures ?
Peut-on encore gagner sa vie en produisant des grandes cultures ? La question n’est plus déplacée au regard des résultats…
Le puceron (ici Sitobion avenae) n'occasionne pas de dégâts directs mais transmets des virus aux céréales © Christian Gloria
Insecticides : faut-il traiter contre les pucerons sur céréales maintenant ?
Le risque JNO est à nouveau élevé cet automne. Devant la douceur prolongée des températures, Arvalis recommande aux producteurs…
 © Réussir
Les énergies renouvelables à la ferme en 5 graphiques
Bien que le dernier recensement précis des activités de production d'énergie renouvelable à la ferme remonte à 2015, le constat…
Thierry Maillier est agriculteur dans les Yvelines. "Les rendements du sorgho atteignent parfois les 100 quintaux/hectare." © C. Baudart
Thierry Maillier, dans les Yvelines : « En 2021, je sèmerai dix-huit hectares de sorgho grain »
Il est l’initiateur de la culture du sorgho grain sur son territoire, à la croisée entre les Yvelines, la Normandie et la région…
Un résultat courant en céréales et oléoprotéagineux sous la moyenne des autres secteurs depuis 2013Résultat courant avant impôts (charges sociales de l'exploitant déduites) par unité de travail non salarié, en euros courants © Source : Rica.
Le revenu en grandes cultures expliqué en 3 graphiques
Privilégiés, les producteurs de grandes cultures ? L'étude des chiffres montre que leurs revenus se situent plutôt en-dessous de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures