Aller au contenu principal

Interview
« Les freins sont en train de sauter en grandes cultures biologiques »

Burkhard Schaer dirige le bureau d’études franco-allemand Ecozept. Il apporte son analyse du développement des grandes cultures bio en France et en Europe.

Burkhard Schaer dirige le bureau d'études franco-allemand Ecozept.
© Agence Bio

Pourquoi les surfaces en grandes cultures bio tardent autant à se développer au contraire d’autres productions végétales ?

B. S. : Il subsiste des freins à la conversion biologique pour les grandes cultures. Il y a une certaine facilité à conduire des grandes cultures en conventionnel avec des rotations culturales assez simples du type colza/blé/orge par exemple, tout en maintenant une rémunération correcte. En production biologique, la rotation est nécessairement plus complexe avec parfois huit cultures différentes et on ne peut y couper. Une partie de ces cultures (luzerne, légumes secs…) peut être difficile à valoriser.

Les débouchés et la consommation sont-ils au rendez-vous de ce développement ?

B. S : Les filières industrielles sont peu développées en grandes cultures biologiques avec des manques jusqu’à présent comme en pomme de terre – la France importe des Pays-Bas et de l’Allemagne – et en betterave à sucre (1). Mais les freins sont en train de sauter. Avec le retrait de produits phyto tel le glyphosate, il va devenir plus compliqué et plus coûteux de produire en conventionnel. Les tendances alimentaires vont vers une alimentation végétale riche en protéines, ce qui est en faveur du bio et de sa rotation plus facilement valorisable. De même, il y a un manque structurel d’aliments pour le bétail bio et le retard doit être rattrapé en valorisant les cultures de la rotation.

Comment assurer l’avenir des grandes cultures biologiques ?

B. S. : Il faut continuer les conversions avec une structuration de filières solides à l’échelle régionale mais aussi suprarégionale (entre régions voire pays) en constituant un groupe de travail international sur le marché grandes cultures comme cela a été fait pour le lait bio. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

[vidéo] Julien Denormandie : « La transition agroécologique impose de créer de la valeur. »
Interrogé par les parlementaires, le ministre de l’agriculture a estimé que peu de secteurs peuvent se prévaloir des efforts…
L’érosion du revenu en grandes cultures depuis vingt ans est impressionnante, si l'on en juge par les statistiques officielles du Rica. © G. Omnès
Revenu : peut-on encore gagner sa vie en grandes cultures ?
Peut-on encore gagner sa vie en produisant des grandes cultures ? La question n’est plus déplacée au regard des résultats…
Le puceron (ici Sitobion avenae) n'occasionne pas de dégâts directs mais transmets des virus aux céréales © Christian Gloria
Insecticides : faut-il traiter contre les pucerons sur céréales maintenant ?
Le risque JNO est à nouveau élevé cet automne. Devant la douceur prolongée des températures, Arvalis recommande aux producteurs…
 © Réussir
Les énergies renouvelables à la ferme en 5 graphiques
Bien que le dernier recensement précis des activités de production d'énergie renouvelable à la ferme remonte à 2015, le constat…
Thierry Maillier est agriculteur dans les Yvelines. "Les rendements du sorgho atteignent parfois les 100 quintaux/hectare." © C. Baudart
Thierry Maillier, dans les Yvelines : « En 2021, je sèmerai dix-huit hectares de sorgho grain »
Il est l’initiateur de la culture du sorgho grain sur son territoire, à la croisée entre les Yvelines, la Normandie et la région…
Un résultat courant en céréales et oléoprotéagineux sous la moyenne des autres secteurs depuis 2013Résultat courant avant impôts (charges sociales de l'exploitant déduites) par unité de travail non salarié, en euros courants © Source : Rica.
Le revenu en grandes cultures expliqué en 3 graphiques
Privilégiés, les producteurs de grandes cultures ? L'étude des chiffres montre que leurs revenus se situent plutôt en-dessous de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures