Aller au contenu principal

Le travail du sol affecte les champignons

Les analyses microbiologiques ont permis de déceler le niveau d’impact du travail du sol
sur les bactéries et champignons.
Le labour a pour effet de stimuler la diversité et l’activité bactérienne. Il agit comme un stress « moyen », ce qui est bénéfique pour la cohabitation des organismes. Mais, le labour baisse sensiblement la présence des champignons en cassant les macro-agrégats où sont présents ces microorganismes.
Le non labour (semis direct), en revanche, a pour effet de baisser légèrement la diversité bactérienne tout en préservant voire en augmentant celle des champignons. Entre les deux types d’actions sur le sol, la composition bactérienne diffère en termes d’espèces.
Le labour stimule des populations opportunistes de bactéries, au temps de génération court, qui dégradent la matière organique fortement en début de culture.
En non labour, les bactéries présentes transforment cette matière organique de façon
plus progressive dans le temps, de même que la plus forte proportion de champignons.
Ce sont des populations indicatrices d’environnement stable.
Autres effets perçus : le labour favorise l’installation de populations plus opportunistes dont certaines sont potentiellement pathogènes, des champignons notamment.

Les plus lus

Parcelle laissé en sol nu
Parcelles non semées et PAC : quelles sont les options possibles ?

Les pluies qui n’en finissent plus offrent par endroits peu de fenêtres de tir pour réaliser les derniers semis prévus.…

Un bon ressuyage des sols est important avant de préparer la parcelle à accueillir un semis de colza.
Semis de colza : 5 conseils clés pour les réussir

L'implantation du colza est une étape cruciale. L'objectif est de garantir son bon développement et sa robustesse à l'automne…

Parcelle de blé tendre en Nouvelle Aquitaine
Moisson 2024 : des potentiels de rendement dégradés en céréales à paille

Les intempéries auront-elles le dernier mot sur les rendements 2024 ? Les remontées du terrain semblent le prouver…

Olivier Pellerin agriculteur et entrepreneur de travaux agricoles dans son champ d'orge à Presly dans le Cher.
Couverts végétaux et interculture : « Je propose des mélanges qui combinent intérêts agronomique et faunistique »

Olivier Pellerin est entrepreneur de travaux agricoles et agriculteur à Presly, dans le Cher. Il commercialise des semences…

Parcelle de blé tendre
Prix du blé tendre : la hausse va-t-elle se poursuivre ?

Le prix du blé pourrait rester élevé dans les prochaines semaines au regard de la situation de sécheresse en Russie et de l’…

Epandage de matière organique. Epandeur à fumier et compost RollMax de Rolland (chez David Dos Reis) . Fertilisation. Fertilisant. Apport de fientes de volailles. ...
Fertilisation : l’apport de phosphore passe au second plan en bio à cause de la conjoncture

La conjoncture actuelle impose aux agriculteurs biologiques de faire des économies sur l’amendement des sols. L’apport de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures