Aller au contenu principal

Le sorgho français se sent pousser des ailes

Le sorho a progressé de 51 % en surface en France ces deux dernières années. La sole dépasse les 63 000 ha en 2014.

Cette culture finirait-elle par se trouver une place de choix dans la fabrication des aliments du bétail ?  La majeure partie de la production française va vers ce débouché. Mais le sorgho pâtit encore d'une image un tantinet négative auprès des fabricants. " Il y a une méconnaissance de la part de certains d'entre-eux. Le sorgho est toujours suspecté de renfermer des tanins. Or, toutes les variétés cultivées en France sont sans tanins, rappelle Marc Berger, gérant de Courtage du Val de Loire. Il y a une confusion avec les productions argentine ou américaine dont certaines variétés renferment des tanins. "

 

Le débouché important de l'oisellerie

 

Originalité de la production française, le sorgho trouve un débouché important dans l'oisellerie. " C'est sans doute notre premier débouché. On alimente une grosse partie du marché europen, notamment  des pays très demandeurs comme le Bénélux et le Royaume-Uni ", informe Marc Berger. Les variétés cultivées pour l'oisellerie sont à grains blancs. Le choix est plus restreint que pour celles à grains roux mais la valeur ajoutée est plus élevée pour les producteurs.

La fabrication française pour l'oisellerie  se chiffre à 150 000 tonnes  environ sur une production totale de sorgho de 378 000 tonnes en 2014. Une part de cette dernière, 82 000 tonnes, est exportée et le client principal est toujours l'Espagne.  Ce débouché profite surtout aux producteurs du Sud-Ouest.

La société Semences de Provence prévoit encore une augmentation à deux chiffres de surfaces en France en 2015, envisageable notamment avec la mesure "diversification des cultures" de la PAC.

Pour la première année, des "Trophées sorgho" ont été décernés à quatre agriculteurs à la pointe, qui représentaient autant de typologies de cultures : sol profond, sol séchant non irrigué, même situation en irrigué et sorgho cultivé en dérobé.

Les plus lus

Le blé tendre d'hiver est sensible au froid à partir de - 8°C, de la levée à l’émission des talles. © C. Gloria
Vague de froid : y a-t-il un risque pour les céréales ?
L’alerte « grand froid » a été émise dans vingt-quatre départements. Cette vague de froid représente-t-elle une menace pour les…
Chaulage : « j'ai économisé 4000 euros grâce à la mesure de résistivité de mes parcelles »
 Associé du Gaec de la voie lactée, Patrice Lièvre cultive 220 hectares à Vernoux-en-Gatine, dans les Deux-Sèvres. Tous les ans,…
Contre la jaunisse transmise par des pucerons, les néonicotinoïdes sur semences de betterave constituent la solution de lutte la plus efficace. © G. Omnès
Néonicotinoïdes/betteraves : jusqu’à 15 jours de retard dans la distribution de semences
Avec une parution de l’arrêté sur les néonicotinoïdes le 5 février, le pelliculage des semences avec ces insecticides a démarré…
En orge brassicole, la tendance est au fractionnement de la fertilisation azotée pour une meilleure efficience des apports. © J.-C. Gutner
Orge brassicole : adapter la fertilisation azotée pour sécuriser le taux de protéines
Depuis de nombreuses années, la filière brassicole s’interroge sur le pilotage de l’azote des orges d’hiver et de printemps. Elle…
Le mariage de titans entre InVivo et Soufflet pousserait à l'extrême la logique de restructuration à l’œuvre chez les OS. © N. Ouvrard / J. Nanteuil
[Edito] Fusion InVivo-Soufflet, un rapprochement symbolique à plus d'un titre

Pour les initiés, ce n’était pas un mystère : le groupe Soufflet cherchait un repreneur, à défaut de…

L'encadrement réglementaire des NBT est un enjeu de taille pour la filière semencière, qui plaide pour des règles plus souples que celles imposées aux OGM. © G. Omnès
Sélection variétale : comprendre les NBT en 5 questions
OGM cachés aux effets incertains pour les uns, accélérateur puissant de la sélection variétale pour les autres, les NBT divisent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures