Aller au contenu principal
Font Size

Désherbage/fin du glyphosate : un surcoût proche de 80 €/ha en semis direct (Inrae)

L’Inrae a publié une étude exposant l’impact de l’interdiction du glyphosate sur différents systèmes de grandes cultures.

bidon glyphosate
Le glyphosate est utilisé en moyenne à un peu de 800 g/ha de substance active dans les traitements en France.
© C. Gloria

En l’absence du glyphosate, il sera plus coûteux de contrôler les adventices. L’Inrae a publié une étude le 9 juin précisant ce niveau de surcoût selon le mode de production agricole, en comparant situations avec et sans glyphosate, toutes choses égales par ailleurs (jumelles statistiques). Sans surprise, ce sont les agriculteurs adeptes du semis direct qui pâtiront le plus du retrait de cet herbicide total. « Pour permettre de contrôler les adventices de manière satisfaisante, la mise en œuvre d’une stratégie de travail du sol à labour fréquent sans glyphosate engendre un surcoût moyen estimé à 79,83 €/ha, détaille l’Inrae. Le surcoût lié au travail du sol, de 102,86 €/ha, n’est compensé que par une économie de 23,57 €/ha sur les traitements herbicides au glyphosate, coût de pulvérisation compris. »

Même dans des scénarios où le recours au labour ne serait qu’occasionnel (une fois ou deux tous les six ans), le surcoût resterait élevé : 73 €/ha. L’Inrae note que pour 35 % des surfaces en semis direct, il n’a pas été trouvé de jumelles statistiques dans les surfaces labourées, même peu fréquemment. Au passage, on apprend dans le rapport que les surfaces de grandes cultures en semis direct représentent 1,7 % des 21 millions d’hectares des terres arables et prairies permanentes reprises dans l’enquête Pratiques culturales sur les grandes cultures et prairies de 2017.

Près de 20 % des parcelles de grandes cultures reçoivent du glyphosate chaque année

Pour les situations en techniques culturales simplifiées (18,1 % des surfaces), le surcoût du retrait du glyphosate est moins élevé : un peu plus de 25 €/ha par an en moyenne. Et pour les 80 % de surfaces labourées au moins occasionnellement, l’impact est de moins de 10 €/ha. Le rapport de l’Inrae est une mine d’information sur les modes d’utilisation du glyphosate en France. Près de 20 % des parcelles de grandes cultures reçoivent au moins un traitement au glyphosate avec une quantité de substance active de 824,5 g/ha. La lutte contre les adventices et repousses à l’interculture représente 78 % des usages, la destruction des couverts végétaux, 16 %...

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Récolte 2020 : le spectre de 2016 plane au-dessus des blés français
Surfaces de céréales d’hiver très basses, nombre d’épis réduit par l’excès de pluies automnales puis par la sécheresse…
Les correspondants sureté de la gendarmerie se déplacent gratuitement et sur demande. © Gendarmerie nationale
Vols en agriculture : « les voleurs sont venus trois fois en six mois »
Les vols de GPS, carburant, phyto sont fréquents. Que faire et ne pas faire, quels moyens mettre en place, comment s’y prendre ?…
Pour Gilles Lenfant, disposer d'un déchaumeur attelé et prêt à partir pendant la moisson est désormais indispensable. © C. Baudart
Incendie à la récolte : « Le mur de flammes avançait rapidement sur une largeur de 100 mètres. »
Agriculteur dans l’Eure, Gilles Lenfant a été confronté au feu à plusieurs reprises à l'été 2019. Son expérience…
Copyright Gabriel Omnès
La revalorisation des retraites agricoles définitivement adoptée au sénat
La loi revalorisant les retraites agricoles à 85 % du Smic pour une carrière complète d'exploitant a été votée définitivement en…
L'assemblée nationale a voté la revalorisation des retraites agricoles, revendication portée par e député André Chassaigne
L'Assemblée nationale vote la revalorisation des retraites agricoles à 85 % du SMIC
L’Assemblée nationale a adopté en seconde lecture une proposition de loi garantissant une pension minimale de 85 % du SMIC aux…
Une fertilisation au semis ne compense jamais une mauvaise levée. © J.-C. Gutner
Colza : fertiliser au semis avec discernement
Pour favoriser la croissance à l’automne et limiter la nuisibilité des attaques d’insectes aux stades jeunes du colza, fertiliser…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures