Aller au contenu principal

Le projet de loi issu des EGA s'épaissit

Fort de dix-sept articles, le projet de loi initial « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable » issu des États généraux de l’Alimentation (EGA) se voulait concis. Mais la version examinée depuis la fin du mois de mai par le Parlement s’est considérablement enrichie. Passée au crible de deux commissions de l'Assemblée, développement durable et affaires économiques, elle comptait pas moins de 71 articles, toujours organisés en deux grands titres principaux, l’un davantage économique et l’autre plus sociétal. 2 391 amendements "vivants", selon le cabinet du ministre, devaient être examinés par les députés. Parmi les sujets promis à d’intenses débats, plusieurs concernaient les phytos : la séparation de la vente et du conseil et l’articulation avec les CEPP (certificats d’économie de produits phytos) ou le retrait du glyphosate, qui ne faisait pas l’objet d’amendement en tant que tel mais a dès les premiers jours nourri les débats. Juste avant le début des échanges, le cabinet du ministre a rappelé qu'il ne fallait pas laisser de situations sans solutions pour les producteurs ni faire de surtransposition...

Les plus lus

Les semences de ferme gagnent du terrain au profit des trieurs à façon dont l'activité augmente.
La suprématie des semences fermières bouscule les équilibres de la filière
Les semences de ferme ont pris le pas sur les semences certifiées en céréales à paille. Faut-il s’inquiéter pour l’amélioration…
Le prix du blé dur français a répliqué la forte hausse enregistrée en Amérique du Nord au cours de l'été pour dépasser 400 €/t.
Blé dur : pourquoi les prix explosent malgré une qualité française médiocre ?
La récolte canadienne rachitique fragilise l’équilibre offre/demande du bilan mondial de blé dur, provoquant l’envolée des prix…
Via leur rôle de stockage de carbone dans le sol, les grandes cultures contribuent à la lutte contre le changement climatique.
Le label bas carbone grandes cultures est validé
Les filières de grandes cultures ont enfin leur label bas carbone. Ce sésame devrait permettre à des collectifs d’agriculteurs de…
Faire appel à un voisin ou à une entreprise spécialisée limite les soucis mais n'évite pas les explications et les prises de décisions.
Exploitation agricole : à l’âge de la retraite, quelles solutions pour attendre un repreneur ?
À l’approche de la retraite, des agriculteurs veulent lever le pied sans passer la main, en attendant un éventuel repreneur…
Tous les produits contenant  du métaldéhyde sont taxés.
Antilimaces : pour le métaldéhyde, coût augmenté et stockage obligatoire en local phyto
A compter de cette année, les produits à base de métaldéhyde font l’objet de taxes spécifiques et d’obligation de stockage en…
Quelle que soit la période d’intervention, il faut que la culture ait un stade d’avance par rapport à l’adventice pour que le passage de la herse étrille soit réellement efficace.
Désherbage mécanique : bien régler la herse étrille pour un maximum d’efficacité
Quel que soit le système de production agricole, la herse étrille est un outil efficace si elle est utilisée dans des conditions…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures