Aller au contenu principal

Mycotoxines
Le prochain règlement européen devrait intégrer les différentes formes de DON

Les normes alimentaires sur les mycotoxines devraient se durcir dans les années qui viennent.

Florence Forget, Inra de Bordeaux. "La réglementation sur les mycotoxines va évoluer pour prendre en compte diverses formes de déoxynivalénol."
© N.Ouvrard

Le déoxynivalénol (DON) est une mycotoxine produite par les Fusarium de type gramineum. Une réglementation européenne fixe les limites à ne pas dépasser pour les débouchés en alimentation humaine et animale. « Parmi les mycotoxines produites par le Fusarium, il existe des formes modifiées du DON comme le 15 acétyl déoxynivalénol (15 A DON), qui ne sont pas prises en compte dans la réglementation (1). Or, le règlement va évoluer pour mettre comme valeur seuil la somme du DON et de ses formes modifiées, informe Florence Forget, à l'Inra de Bordeaux. Le 15 A DON peut être important sur maïs. Quelques analyses ont montré que dans 100 de DON, il pouvait y avoir 50 à 75 en 15 A DON. Quant à la toxicité du 15 A DON, elle est à peu près équivalente à celle du DON. »

Aspergillus et ses aflatoxines en Europe

D’autres mycotoxines sont réglementées comme les fumonisines, la zéaralénone produites par des Fusarium et l’aflatoxine. « Cette dernière est produite par Aspergillus flavus, un champignon différent des Fusarium. C’est un gros problème dans les pays au climat chaud comme en Afrique et en Amérique du Sud. Sous nos latitudes, c’était très rare mais on commence à en trouver sur maïs, à des fréquences très faibles cependant, remarque Florence Forget. Si ce n’est pas le cas en France, dans le nord de l’Italie, des récoltes ont été déclassées du fait de cette aflatoxine. »

(1) Aussi des formes glycosilées du DON, moins présentes.

Les plus lus

© Groupe Safer
Les terres agricoles, toujours objet de convoitise
Agriculteurs, promoteurs, investisseurs… La terre agricole reste convoitée. Malgré l’arrivée sur le marché de parcelles liée aux…
Dans de nombreuses régions, les niveaux élevés d’évapotranspirations affectent déjà les potentiels. © Jérôme Chabanne
Sécheresse  agricole : le mal est-il déjà fait pour les cultures ?
Le déficit de pluviométrie est d’ores et déjà critique pour les cultures en place dans le sud de la France et dans les terres…
S’agrandir ou consolider une structure d’exploitation est un objectif prioritaire pour nombre d’agriculteurs © C. Baudart
Foncier agricole : se poser les bonnes questions avant d’acheter
Pouvoir acheter du foncier est une chance. Mais c’est aussi un projet qui peut peser sur votre trésorerie au quotidien. Comment…
Des exploitants à titre individuel anticipent parfois leur fin de carrière en créant une SCEA dans laquelle est intégré dès le départ le repreneur. © C. Baudart
Foncier agricole : les raisons du succès des cessions de parts sociales
Les cessions partielles de parts sociales de société sont aujourd’hui un moyen simple et sûr de céder son entreprise agricole. Le…
L’artificialisation continue de prélever des terres agricoles
L’artificialisation des sols continue de grignoter les terres agricoles. Elle se chiffre en milliers d’hectares chaque année mais…
© MNHN
Biodiversité : comment enrayer le déclin des oiseaux dans les campagnes
Les oiseaux disparaissent des champs. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour l’agriculture avec nombre de ces espèces qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures