Aller au contenu principal
Font Size

Irrigation
Le pilotage à distance des pivots se démocratise

Pour un suivi plus précis et moins contraignant de leur irrigation, des exploitations équipées de pivots se dotent d’outils de télégestion par ordinateur et téléphone portable.

Les constructeurs de pivots d’irrigation constatent que le pilotage à distance connaît un essor significatif sur le marché français. Éligibles aux aides du PVE (1), ces dispositifs sont plébiscités pour les économies de main-d’oeuvre et la précision du suivi des apports qu’ils procurent. De plus, la gestion informatisée assure à l’utilisateur une traçabilité complète de sa campagne d’irrigation. Chaque constructeur propose sa ou ses solutions de gestion à distance. Elles sont le plus souvent adaptables sur des pivots existants avec plus ou moins d’aménagements. L’investissement est par conséquent très variable, de 2000 à 5000 euros par pivot.

ARRIVÉE DES TÉLÉPHONES INTELLIGENTS
En fonction de la technologie utilisée, il est possible de distinguer deux types de produits sur le marché. Apparus les premiers, les systèmes utilisant une liaison radio ou GSM (plus récemment GPRS) nécessitent l’installation d’un logiciel dédié sur chaque ordinateur pilotant le ou les pivots. Dans ce cas, on dispose d’une liaison directe entre le pivot et l’ordinateur. En complément, des alarmes SMS peuvent être envoyées vers un téléphone mobile.Dans certains cas, un pilotage simplifié est proposé depuis le téléphone. D’un développement plus récent, les interfaces web utilisant un serveur internet offrent un accès au pilotage depuis n’importe quel ordinateur connecté à internet. En réponse au développement des smartphones( 2) — Iphone, BlackBerry, Androïd… —, les constructeurs ont développé des interfaces « mobiles », voire des applications dédiées, de manière à proposer une mobilité complète.

ABONNEMENTS MENSUELS
Autre point de différenciation, les deux types de systèmes n’impliquent pas le même équipement informatique. À noter que la liaison radio reste marginale, car limitée par sa portée et par les contraintes réglementaires françaises sur la puissance et la gestion des fréquences. En liaison directe, chaque ordinateur dédié au pilotage est équipé d’un modem et du logiciel de commande. Chacun des pivots pilotés à distance est également équipé d’un modem. L’abonnement au fournisseur d’accès est ainsi fonction du nombre de pivots et d’ordinateurs utilisés. On peut aussi envisager d’équiper un seul ordinateur qui sera ensuite piloté à distance.Dans le cas du portail internet, les pivots sont aussi équipés d’un modem. Il est nécessaire de disposer d’une connexion internet, soit au bureau, soit avec une clef 3G sur un ordinateur portable ou encore via un smartphone. Pour quelqu’un qui dispose déjà de ces moyens d’accès à internet, il suffit de souscrire un abonnement pour chaque pivot.

Michel Portier
(1) Plan végétal pour l’environnement.
(2) Un smartphone, ou téléphone intelligent ou terminal de poche, est un téléphone mobile multifonction permettant la navigation web, la consultation des mails, la navigation GPS, le multimédia…

Cinq constructeurs et leur solution de pilotage :

LINDSAY -> FieldNet
OTECH ->  Dositech.net
IRRIFRANCE -> IMS
2IE -> AGS2
VALLEY -> Tracker et BaseStation2-SM

Les systèmes de télégestion pour un pilotage évolutif
Les dispositifs de télégestion sont des systèmes ouverts capables d’intégrer de nouvelles fonctions. Le positionnement GPS du pivot permet un contrôle très précis des mouvements et des changements d’état. Lindsay propose la gestion à distance du système de pompage. En adaptant le débit des pompes au besoin des pivots, le dispositif permet une meilleure utilisation de la ressource et des économies d’énergie. L’importation des enregistrements de sondes d’humidité est aussi disponible dans certains cas. Le système VRI de Valley permet d’ajuster les apports, non plus seulement par secteur, mais également par demi-travée ou par groupe d’arroseurs.

AVIS D’UTILISATEUR

Philippe Bourgoint, responsable de l’irrigation de la SCEA Coutin, à Carcans en Gironde.
« Une réactivité non négligeable dans le suivi des pivots »


« Avec 800 hectares de maïs, pois, haricot, flageolet et orge irrigués par quatorze pivots, le pilotage à distance permet un diagnostic régulier et une réactivité sur la maintenance. La SCEA compte cinq salariés dont un chef de culture qui gère le suivi agronomique et par conséquent les besoins d’irrigation. À moi ensuite d’orchestrer les installations d’irrigation pour un maximum d’efficacité. Trois pivots Valley sont équipés du système BaseStation 2. Trois autres pivots Otech sont gérés par le système Dositech. Mon ordinateur portable est équipé d’un modem GSM/GPRS pour communiquer avec les pivots Valley, quel que soit l’endroit où je me trouve.

Pour accéder au Dositech, je me connecte via internet. La liaison directe du système Valley est plus rapide et ne dépend pas du fonctionnement d’un serveur à distance. Par contre, l’interface manque de convivialité par rapport au système Otech. Avec un parcellaire regroupé sur le même site, une liaison radio aurait pu prendre la place du GSM, mais c’est un investissement de départ plus important. De plus, nous avons le projet de nous équiper de pompes à variation de fréquence qui pourraient créer des interférences sur le signal radio. Un des pivots Valley a été équipé d’une antenne GPS assurant une précision de positionnement de deux mètres.

Cet équipement nous permet de gérer finement et en toute sécurité le chevauchement avec un autre pivot d’un kilomètre de long, qui met deux jours à faire un demi-tour à 20 mm. En termes de coût de fonctionnement, le modem du portable implique un abonnement de 14 à 20 euros par mois en fonction de la fréquence d’utilisation, auxquels s’ajoute un abonnement de 6 euros par mois pour chacun des trois pivots. Pour les pivots Otech, l’abonnement mensuel est un euro moins cher, la connexion étant différente. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Récolte dans le nord de l'Eure-et-Loir. Le rendement national moyen de blé tendre est estimé à 6,83 t/ha par le cabinet Agritel, en baisse de près de 8 % par rapport à la moyenne olympique. © G. Omnès
Moisson 2020 : une récolte de blé française sous les 30 millions de tonnes
Les spécialistes du marché des céréales continuent de réviser leurs chiffres de récolte de blé tendre à la baisse. La production…
La collecte chute de 20 % en blé tendre et en orge d'hiver par rapport à la moyenne décennale à la coopérative Ile-de-France Sud. © Gutner archives
Moisson 2020 : le grand écart du rendement en Ile-de-France comme ailleurs
La récolte des orges d’hiver, colza et blé tendre a rendu son verdict en Ile-de-France : des résultats très hétérogènes avec…
Pour la CGB, la propagation du virus de la jaunisse ampute la production française de sucre de 600 000 à 800 000 tonnes. © CGB
Crise de la betterave: les élus régionaux montent au créneau
L’impact de l’épidémie de jaunisse sur betterave s’amplifie devant l’absence de solution technique autorisée. Les Régions…
Nouveau silo de Biocer dans l'Eure. Avec une collecte qui double tous les cinq ans, les organismes économiques doivent adapter leur infrastructure de stockage et de tri. © Biocer
Agriculture biologique : les céréales bio face au défi de la massification
La dynamique de croissance forte et régulière enclenchée depuis trois ans pour les céréales bio confronte la filière à de…
Aymeric et Margot Ferté, Gilles Lancelin, Romaric Paucellier : trois expériences du bio en grandes cultures. © DR/C. Baudart
Bio en grandes cultures : la nouvelle génération de convertis bouge les lignes
Une exploitation de grandes cultures qui passe en bio ? C’est désormais banal. Partout, des conversions s’engagent, souvent par…
Jaunisse sur betterave
Crise/betteraves : le gouvernement ouvre la porte à l'usage dérogatoire des néonicotinoïdes
Le ministère de l'Agriculture annonce qu'il fera une proposition législative pour permettre d'utiliser des traitements de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures