Aller au contenu principal

Le miscanthus éligible aux SIE

La décision a fait l'objet d'un important travail de lobbying, mais c'est fait : les hectares de miscanthus peuvent désormais être comptabilisés au titre des SIE de la Pac.

Le miscanthus peut rester en place vingt ans.
© Pixabay

À partir de cette année, le miscanthus est éligible aux Surfaces d’intérêt écologique (SIE) avec un facteur de 0,7. Pour rappel, les SIE doivent représenter l’équivalent de 5 % de la surface en terres arables (hors prairies permanentes et cultures pérennes) de l'exploitation. La mesure prise par l’Union européenne sur le miscanthus avait été soutenue entre autres par Novabiom, société spécialisée dans le miscanthus, qui communique sur l’intérêt de cette culture pérenne.

Le miscanthus peut être mis en place pour une durée d’au moins vingt ans et offre des débouchés économiques divers : litières, biocombustibles, paillage horticole… La plante rend des services environnementaux par la réduction d’émission de CO2 ou par la lutte contre l’érosion.

 

Les plus lus

Le blé tendre d'hiver est sensible au froid à partir de - 8°C, de la levée à l’émission des talles. © C. Gloria
Vague de froid : y a-t-il un risque pour les céréales ?
L’alerte « grand froid » a été émise dans vingt-quatre départements. Cette vague de froid représente-t-elle une menace pour les…
Chaulage : « j'ai économisé 4000 euros grâce à la mesure de résistivité de mes parcelles »
 Associé du Gaec de la voie lactée, Patrice Lièvre cultive 220 hectares à Vernoux-en-Gatine, dans les Deux-Sèvres. Tous les ans,…
Contre la jaunisse transmise par des pucerons, les néonicotinoïdes sur semences de betterave constituent la solution de lutte la plus efficace. © G. Omnès
Néonicotinoïdes/betteraves : jusqu’à 15 jours de retard dans la distribution de semences
Avec une parution de l’arrêté sur les néonicotinoïdes le 5 février, le pelliculage des semences avec ces insecticides a démarré…
En orge brassicole, la tendance est au fractionnement de la fertilisation azotée pour une meilleure efficience des apports. © J.-C. Gutner
Orge brassicole : adapter la fertilisation azotée pour sécuriser le taux de protéines
Depuis de nombreuses années, la filière brassicole s’interroge sur le pilotage de l’azote des orges d’hiver et de printemps. Elle…
Le mariage de titans entre InVivo et Soufflet pousserait à l'extrême la logique de restructuration à l’œuvre chez les OS. © N. Ouvrard / J. Nanteuil
[Edito] Fusion InVivo-Soufflet, un rapprochement symbolique à plus d'un titre

Pour les initiés, ce n’était pas un mystère : le groupe Soufflet cherchait un repreneur, à défaut de…

L'encadrement réglementaire des NBT est un enjeu de taille pour la filière semencière, qui plaide pour des règles plus souples que celles imposées aux OGM. © G. Omnès
Sélection variétale : comprendre les NBT en 5 questions
OGM cachés aux effets incertains pour les uns, accélérateur puissant de la sélection variétale pour les autres, les NBT divisent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures