Aller au contenu principal

Cultures transgéniques
Le maïs Bt s´installe dans plusieurs pays européens

Le maïs Bt gagne l´Est de l´Europe. Exemple en République tchèque, où lourdeurs administratives et défauts d´acceptation freinent l´expansion.


Au Sud-Est de la Tchéquie : sur le lieu de la victoire napoléonienne d´Austerlitz, les champs de maïs ont remplacé le champ de ba-taille. Devant des parcelles d´essais variétaux, Karel Klaska, exploitant, expose son expérience de la culture de maïs transgénique. « L´an passé, nous avions trois parcelles d´expérimentation de variétés Bt résistantes à la pyrale. Cette année, en plus des essais nous en cultivons 20 hectares. »
Plus de mille hectares d´OGM cultivés en 2006
Pour Karel Klaska, à la tête d´une structure de plus de 4000 hectares(1) dont 660 de maïs, le maïs Bt apporte de multiples avantages par rapport aux autres moyens de lutte contre la pyrale : « plus de biomasse ; les pieds sont bien verts et intacts et surtout les épis sont sains, indemnes de fusarioses et donc de mycotoxines. » La Tchéquie est entrée dans le club des pays producteurs d´OGM en 2005. En 2006, plus de 1000 hectares ont été cultivés.
Pour autant, l´exploitant pointe du doigt les problèmes administratifs de son gouvernement dès qu´il s´agit de produire du maïs OGM avec la rédaction de documents pour les autorisations, des contrôles sur les cultures et la traçabilité, des règles d´isolement draconiennes par rapport aux maïs classiques. Les OGM suscitent effectivement une certaine méfiance de la part du gouvernement et de nombreux citoyens tchèques.

Jan Dobrovolny gère une exploitation de 1700 hectares avec 300 hectares de maïs dont une bonne part sert à l´alimentation d´un troupeau laitier. Il souhaiterait vivement cultiver du maïs Bt qu´il voit comme un moyen d´assurer de bons rendements face à la forte pression pyrale qu´il subit (quatre à cinq larves par pied sur certaines zones !). « Notre laiterie nous a demandé une déclaration sur l´honneur comme quoi nous ne cultivions pas de maïs Bt pour les fourrages sinon, elle se disait prête à refuser notre lait », déclare-t-il un brin dépité. Le débouché conditionne la production de maïs Bt. Quand celle-ci n´est pas auto-consommée, un fonds d´intervention agricole tchèque s´engage à son rachat.
Karel Klaska, agriculteur tchéque : « Nous avons cultivé des maïs Bt pour pouvoir réduire de façon significative le niveau de mycotoxines, en assurant de bons rendements. » ©C. Gloria

Chiffres clés (année 2005)
Maïs Bt en Europe en 2006 (estimations)
60 000 ha en Espagne
5000 ha en France
1290 ha en Tchéquie
1250 ha au Portugal
950 ha en Allemagne
30 ha en Slovaquie.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Par défaut, la zone non traitée s’établit à partir de la limite de propriété du riverain et non à partir de ses bâtiments.  © C. Watier
Réglementation/ZNT : les 8 questions que tout agriculteur doit se poser pour éviter les pièges
Les zones non traitées à mettre en place près des habitations viennent compliquer le travail au champ, la gestion du parcellaire…
Sébastien Windsor Chambres d'agriculture
« 15 % des agriculteurs pourraient ne pas passer l’année » dans les zones intermédiaires (Chambres d'agriculture)
Sébastien Windsor , président de l'assemblée permanente des chambres d'agriculture, a alerté sur la situation difficile de…
plan de relance - volet agricole
Plan de relance/agriculture : 1,2 milliard d'euros pour la souveraineté agroalimentaire française
Plan protéines doté de 100 millions d'euros, "aide à la conversion" pour l'agroéquipement, crédit d'impôt pour la certification…
Avec une année 2020 "catastrophique" faisant suite à plusieurs mauvaises campagnes, les responsables de l'AGPB Eric Thirouin (président, à gauche) et Philippe Heusèle (secrétaire général) ont appelé à des mesures d'urgence pour soutenir le secteur. © G. Omnès
« Plus de la moitié des céréaliers ne dégageront aucun revenu en 2020 » (AGPB)
Le syndicat céréalier pointe du doigt la situation très difficile des grandes cultures depuis plusieurs années et qui culmine en…
La production mondiale tous blés (hors Chine) est stable par rapport à l'an passé, écartant le risque de bilan mondial très déficitaire.
[Marché] Blé tendre : les prix peuvent-ils monter en 2020-2021 ?
La bonne récolte mondiale 2020 de blé tendre permettra d’alimenter la demande sans pour autant regonfler les stocks assez bas des…
Sur la ferme de Benoît Le Helloco, le miscanthus avait été implanté pour protéger un cours d'eau. L'agriculteur a désormais décidé d'en implanter sur une ZNT le long d'une habitation qui jouxte sa parcelle. © G. Omnès
Pesticides/riverains : « le miscanthus était la seule solution »
Benoît Le Helloco a décidé d’implanter une bande de miscanthus pour ne plus subir la pression exercée par un riverain qui borde…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures