Aller au contenu principal

L'agriculture bio en manque de perspectives

L'avenir du bio n'est pas clair. Le Premier ministre veut le promouvoir... Mais la pérénnité des aides au maintien voire à la conversion posent question.

15 % de la SAU pourraient être cultivés en bio d'ici la fin du quinquennat.
© G. Omnès

Le Gouvernement est prêt à reprendre à son compte l’objectif de 15 % de surface agricole utile française [en bio] en 2022, contre 6% aujourd’hui », a déclaré Édouard Philippe, Premier ministre, dans son discours de clôture des États généraux de l’alimentation, le 21 décembre dernier. Comme il l’a souligné, « c’est un effort considérable ». L'État souhaite l’accompagner d’un "nouveau programme en faveur du développement de l’agriculture biologique », a précisé Édouard Philippe. Celui-ci doit être élaboré d’ici la fin du mois de février. Il sera le bienvenu car le secteur a besoin de clarifications.

Des aides à la conversion peut-être moins longues

En début d’année, les inquiétudes allaient encore bon train. Dans de nombreuses régions, les enveloppes budgétaires prévues pour soutenir les aides bio sont très fortement entamées, voire épuisées. Les aides au maintien sont sur la sellette depuis que le ministère a annoncé début septembre qu’il ne les cofinancerait plus. Et mi-décembre, c’était au tour des aides à la conversion d’être menacées. Dans un communiqué, Stéphanie Pageot, présidente de la Fnab (fédération nationale de l’agriculture biologique), rapportait ces craintes : « Les Régions, qui sont les seules à nous donner des informations, nous expliquent désormais qu’il va potentiellement falloir limiter à trois années seulement [contre 5 actuellement] la durée du soutien à la conversion et le limiter à quelques productions. » À suivre, donc.

Les plus lus

Le blé tendre d'hiver est sensible au froid à partir de - 8°C, de la levée à l’émission des talles. © C. Gloria
Vague de froid : y a-t-il un risque pour les céréales ?
L’alerte « grand froid » a été émise dans vingt-quatre départements. Cette vague de froid représente-t-elle une menace pour les…
Les pigeons s'attaquent au tournesol avec un impactsur le rendementquand ils enconsommentles tiges ou apex. © C. Watier
Maïs et tournesol : semer un couvert pour leurrer les oiseaux
Entre produits répulsifs et système d’effarouchements, il n’existe pas de solution miracle empêchant les pigeons et corvidés de s…
Baisse de la sole de colza, bouleversement du programme de désherbage maïs, recours aux trichogrammes : Stéphane, Marine et Alain (de gauche à droite) ont modifié en profondeur leurs pratiques pour décrocher la HVE. © G. Omnès
HVE : « Nous avons dû changer nos pratiques en grandes cultures »
Sur la ferme de Pré Levey, le passage à la HVE s’est imposé comme une suite logique à la démarche de baisse des intrants. La…
Contre la jaunisse transmise par des pucerons, les néonicotinoïdes sur semences de betterave constituent la solution de lutte la plus efficace. © G. Omnès
Néonicotinoïdes/betteraves : jusqu’à 15 jours de retard dans la distribution de semences
Avec une parution de l’arrêté sur les néonicotinoïdes le 5 février, le pelliculage des semences avec ces insecticides a démarré…
"Depuis 4-5 ans, il est impossible de mettre de l’argent de côté. "
Trésorerie en exploitation céréalière : « Je serre tous les boulons »
Cédric Benoist est producteur de grandes cultures à Jouy-en-Pithiverais, dans le Loiret. Après la récolte catastrophique de 2020…
En orge brassicole, la tendance est au fractionnement de la fertilisation azotée pour une meilleure efficience des apports. © J.-C. Gutner
Orge brassicole : adapter la fertilisation azotée pour sécuriser le taux de protéines
Depuis de nombreuses années, la filière brassicole s’interroge sur le pilotage de l’azote des orges d’hiver et de printemps. Elle…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures