Aller au contenu principal

Désherbage des céréales
La vulpie, une graminée à surveiller

Avec la simplification du travail du sol, une graminée se montre préjudiciable ça et là : la vulpie queue-de-rat.


« Cette graminée est en train de monter à la vitesse grand V ! » Ingénieur spécialiste en malherbologie et désherbage à l´Acta, Jean Mamarot se montre soucieux concernant la vulpie. « Dans les échantillons de mauvaises herbes que je reçois pour détermination, la vulpie est de plus en plus présente. » Peu de ressemblance avec le vulpin sinon par le nom, la vulpie se rapprocherait plutôt, par son apparence, « de la fétuque rouge ou d´un ray-grass chétif. Cette graminée a un port très étroit. Elle a la brillance d´un ray-grass. A un stade jeune, on la distinguera des autres graminées par la présence de cils en marge du limbe et également le long des nervures. Mais il faut une loupe grossissant au moins dix fois pour observer ces caractères. »
©D. R.

Très rare il y a quelques années, la vulpie gagne du terrain. Les causes : la simplification du travail du sol et la moindre utilisation des urées substituées (isoproturon, chlortoluron.). « Cette adventice est discrète au début de son développement, ajoute Jean Mamarot. On la sous-estime au départ mais elle se développe vite. Elle talle aussi abondamment qu´un vulpin et peut produire un tapis très dense. Elle se montre très compétitive des céréales au moment de la montaison. Et elle produit beaucoup de graines. »
La graminée n´est pas sensible aux anti-graminées foliaires tels que ceux de la famille des « fops », qu´il s´agisse des produits utilisés sur céréales ou sur colza. Elle résiste aux sulfonylurées, y compris ceux de nouvelle génération. Sur céréales, seuls les produits à base d´isoproturon, de chlortoluron ou de méthabenzthiazuron + chlorsulfuron (Eldorado/Glean T) se montrent efficaces.

Avec les nouvelles restrictions de doses sur cette famille chimique, Jean Mamarot conseille « un traitement à un stade précoce, l´idéal étant en début tallage des vulpies les plus développés. Il ajoute : Sur colza, des produits comme Légurame ou Kerb Flo montrent une efficacité comprise entre 85 et 95 %. Sur céréales, Défi (prosulfocarbe) a une activité qui peut monter à 85 %. »
Les graines de vulpies ne germent pas en deçà d´un centimètre de profondeur. Un travail du sol sera très efficace contre la graminée. En cela, elle est comparable aux bromes. « On pourrait même dire que la vulpie prend la place des bromes dans la mesure où nous connaissons des solutions chimiques pour lutter contre ces derniers. » Une culture de printemps coupera efficacement le cycle de l´adventice. Contre la vulpie, des solutions existent. Mais il faut l´identifier d´abord dans son champ.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Par défaut, la zone non traitée s’établit à partir de la limite de propriété du riverain et non à partir de ses bâtiments.  © C. Watier
Réglementation/ZNT : les 8 questions que tout agriculteur doit se poser pour éviter les pièges
Les zones non traitées à mettre en place près des habitations viennent compliquer le travail au champ, la gestion du parcellaire…
Sébastien Windsor Chambres d'agriculture
« 15 % des agriculteurs pourraient ne pas passer l’année » dans les zones intermédiaires (Chambres d'agriculture)
Sébastien Windsor , président de l'assemblée permanente des chambres d'agriculture, a alerté sur la situation difficile de…
plan de relance - volet agricole
Plan de relance/agriculture : 1,2 milliard d'euros pour la souveraineté agroalimentaire française
Plan protéines doté de 100 millions d'euros, "aide à la conversion" pour l'agroéquipement, crédit d'impôt pour la certification…
Avec une année 2020 "catastrophique" faisant suite à plusieurs mauvaises campagnes, les responsables de l'AGPB Eric Thirouin (président, à gauche) et Philippe Heusèle (secrétaire général) ont appelé à des mesures d'urgence pour soutenir le secteur. © G. Omnès
« Plus de la moitié des céréaliers ne dégageront aucun revenu en 2020 » (AGPB)
Le syndicat céréalier pointe du doigt la situation très difficile des grandes cultures depuis plusieurs années et qui culmine en…
Terres agricoles : l'indice des fermages 2020 est publié
Le nouvel indice du fermage est connu. En légère hausse de 0,55 %, il est de 105,33. Ce chiffre permet de déterminer le montant…
La production mondiale tous blés (hors Chine) est stable par rapport à l'an passé, écartant le risque de bilan mondial très déficitaire.
[Marché] Blé tendre : les prix peuvent-ils monter en 2020-2021 ?
La bonne récolte mondiale 2020 de blé tendre permettra d’alimenter la demande sans pour autant regonfler les stocks assez bas des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures