Aller au contenu principal

Alimentation humaine/Céréales
La teneur en DON réglementée dès juillet 2006

Pour les céréales à destination de l´alimentation humaine, des valeurs seuils réglementaires de déoxynivalénol (DON) devront être respectées à compter du 1er juillet 2006.


Le 1er juillet 2006, le règlement européen CE/856/2005 s´appliquera, et avec lui le respect de valeurs seuils de déoxynivalénol (DON) sur céréales à paille destinées à l´alimentation humaine. Des lots de grains dépassant ces limites réglementaires auront obligation d´être retirés du marché. Cela concerne les vingt-cinq États membres de l´Union européenne et aucune réglementation spécifique au niveau national ne s´appliquera plus à compter de juillet 2006.
La gestion de la DON au champ devient une affaire sérieuse pour les agriculteurs et les organismes de collecte. « Pour les céréales non transformées, les seuils s´appliquent sur les grains mis sur le marché en vue d´une première transformation, c´est-à-dire à la sortie de l´organisme stockeur », précise Arvalis-Institut du végétal.

Juillet 2007 pour le maïs
Des normes réglementaires sont déjà en vigueur depuis quelques années pour une autre catégorie de mycotoxines des grains : l´ochratoxine A et les aflatoxines. Celles-ci ne sont pas produites au champ mais au stockage à cause de mauvaises conditions, à savoir plus de 16 % d´humidité sur grains stockés pour l´ochratoxine par exemple. Le maïs est également concerné par ce règlement.
En revanche, pour les mycotoxines produites au champ sur le maïs (DON mais aussi zéaralénone et fumonisines), des valeurs seuils pour les produits destinés à l´alimentation humaine s´appliqueront à partir du 1er juillet 2007. Des normes sont déjà proposées mais elles continuent à faire débat.
Enfin, en ce qui concerne les récoltes pour des débouchés en alimentation animale, mis à part pour les aflatoxines, il n´existe pas de seuils réglementaires européens en vigueur, tout juste des recommandations provenant de la direction générale Sanco(1) de la Commission européenne. Le risque pour les organismes collecteurs est de voir s´appliquer les normes de l´alimentation humaine sur les produits de l´alimentation animale. Avec des niveaux de seuils plus difficiles à respecter.


(1) Direction générale de la santé et de la protection du consommateur.

Les plus lus

« Nous mettons à disposition des saisonniers une fiche de poste et des notes de service avec les règles de sécurité, comme l’interdiction de l’usage du téléphone sur la route, le respect de la limitation de vitesse, explique Nicolas Hubail. Le salarié s’engage à respecter les consignes et atteste qu’il a été sensibilisé aux risques du travail et au Code de la route. » © N. Hubail
Conduite d’engins agricoles : « Nous sensibilisons les salariés au Code de la route dès leur arrivée »
Formation des salariés, signature de documents de prévention, sanctions en cas de mauvais comportement : pour Nicolas Hubail,…
Moisson 2021 : une récolte de blé tendre en net rebond
Avec des rendements en blé tendre attendus autour de 75 q/ha, la moisson tricolore devrait renouer avec des volumes confortables…
L'indice des fermages pour les prochaines factures est de 106,48 © C. Baudart
Terres agricoles : hausse de l’indice des fermages 2021
Le nouvel indice du fermage vient de paraître au Journal officiel. Fixé à 106,48, il connaît ainsi sa troisième hausse en trois…
cartes agence bio surfaces 2020
Agriculture biologique : les surfaces continuent de croître en grandes cultures
Les surfaces certifiées bio ont continué d'augmenter en grandes cultures en 2020, mais les surfaces en cours de conversion…
« Pour l’implantation du colza, limiter au maximum le travail du sol pour maintenir la fraîcheur »
Le colza est une plante exigeante sur la structure du sol, surtout avec des semis effectués en plein été. Chargé d’études sur l’…
Moisson 2021 : vers une récolte abondante et historiquement tardive
En ce début juillet, le temps instable se poursuit et les pluies, même faibles, se succèdent, retardant les moissons. Les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures