Aller au contenu principal

La teneur en cadmium des engrais toujours en débat

Les normes concernant la teneur en cadmium des engrais phosphatés dans l'union européenne vont-elles se durcir? Les experts de l'Union pourraient se prononcer dans quelques semaines.

La Commission européenne a dévoilé ses premiers objectifs dans le cadre de sa stratégie "de la ferme à la table", qui s'inscrit dans le Pacte vert porté par Bruxelles
© DR

Epineux, le dossier est en discussion depuis mars 2016, lorsque la Commission a présenté différents scénarios visant à réduire la teneur en cadmium dans les engrais phosphatés. Il faut dire que ce métal lourd est toxique pour l’homme. Le sujet a généré de nombreux débats, car la grande majorité des engrais phosphatés utilisés en Europe sont importés, pour une grande partie d’Afrique du Nord où les gisements présentent une teneur naturelle en cadmium importante.

La Commission se positionne aujourd’hui sur une réduction en trois paliers, d’abord à 60 mg/kg (90 mg/kg autorisés aujourd’hui en France) puis trois ans après à 40 mg/kg avant de descendre au bout de douze ans à 20 mg/kg. En octobre, les eurodéputés ont assoupli à seize ans le délai vers ce dernier seuil. Mais le Conseil européen souhaite, lui, ne pas descendre en-dessous de 60 mg/kg. Des teneurs trop basses augmenteraient la dépendance de l’Europe vis-à-vis de la Russie, l'un des rares pays capables de répondre à ces critères. Les discussions en trilogue (représentants de la Commission, du Parlement et du Conseil) s'éternisent, le compromis étant difficile à trouver. Mais elles pourraient prendre fin avant juillet.

Les plus lus

Dans son local phytosanitaire, l’agriculteur doit vérifier que chaque produit détient une AMM en cours de validité.
Contrôle phytosanitaire : ce que vous devez savoir pour être prêt sur votre exploitation
Bien connaître la réglementation sur l’usage des phyto est impératif pour se préparer à un contrôle. Vigilance sur le classement…
Le règlement actuel des ZNT s’applique jusqu'à publication des nouveaux textes si la charte est toujours sur le site de la préfecture. Cela devrait être encore le cas au moment des désherbages d'automne.
Semis 2021 : devez-vous prévoir des ZNT de 10 mètres ?
Le Conseil d’Etat demande le durcissement sur plusieurs points de la réglementation des zones de non-traitement, à formaliser d’…
Retardée par les pluies, la récolte française de blé tendre est prévue autour de 36,7 millions de tonnes, avec une qualité globalement préservée à l'exception de PS bas.
Moisson 2021 : bons rendements en blé, et une qualité qui limite la casse
Les moissons ne sont pas terminées mais les rendements moyens du blé tendre sont globalement bons. La qualité pâtit de la météo,…
Les semences de ferme gagnent du terrain au profit des trieurs à façon dont l'activité augmente.
La suprématie des semences fermières bouscule les équilibres de la filière
Les semences de ferme ont pris le pas sur les semences certifiées en céréales à paille. Faut-il s’inquiéter pour l’amélioration…
Via leur rôle de stockage de carbone dans le sol, les grandes cultures contribuent à la lutte contre le changement climatique.
Le label bas carbone grandes cultures est validé
Les filières de grandes cultures ont enfin leur label bas carbone. Ce sésame devrait permettre à des collectifs d’agriculteurs de…
Faire appel à un voisin ou à une entreprise spécialisée limite les soucis mais n'évite pas les explications et les prises de décisions.
Exploitation agricole : à l’âge de la retraite, quelles solutions pour attendre un repreneur ?
À l’approche de la retraite, des agriculteurs veulent lever le pied sans passer la main, en attendant un éventuel repreneur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures