Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

La récente concentration des industriels des semences n'a pas de conséquence négative selon l'OCDE

L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) montre dans un rapport de plus de 200 pages (1) sur les effets de la concentration d’entreprises sur le marché de la semence que les impacts sur le commerce et la R&D ne sont pas négatifs.

La concentration des firmes semencières n'entraînent pas une baisse des innovations.
© N. Ouvrard

C’est une mine d’informations sur les activités semencières de divers pays du globe. Il fait le point sur les mesures prises par les autorités de la concurrence notamment suite aux fusions de Dow et DuPont, de Bayer et Monsanto et à l’acquisition de Syngenta par ChemChina, des sociétés présentes aussi bien sur le marché des semences que des produits phytosanitaires.

L’OCDE ne note pas d’effet évident de l’augmentation de la concentration des sociétés semencières sur la hausse du prix des semences ou la baisse d’innovations. Elle remarque que des politiques antitrust ont été prises à l’égard de certaines concentrations pour éviter une perte de concurrence sur certains produits. Cela a été le cas surtout pour Bayer qui a dû se défaire de la quasi-totalité de ses activités semences suite à sa fusion avec Monsanto, au profit notamment de BASF, société qui devient à son tour l’un des majors du secteur. La concentration du marché autour de quelques sociétés multinationales est réelle, davantage sur le secteur des cultures OGM que sur celui des semences conventionnelles.

(1) Concentration in seed markets (https://bit.ly/2C3w8x6)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Le sytème de lavage de main embarqué S-Clean
[Covid-19] : S-Clean, un système de lavage de main embarqué sur tracteur
Le système doté d’un réservoir de 3 litres est équipé d’un porte-savon liquide et de deux vannes permettant 5 à 10 lavages de…
Coronavirus : la filière pommes de terre sur le qui-vive
Fini les frites au restaurant : le confinement lié au Covid 19 fait s'effondrer la demande de pommes de terre pour l'industrie,…
Les semis de printemps ne devraient pas être perturbés par le coronavirus, les activités agricoles n'étant pas concernées par les restrictions d'activité. © J.-C.Gutner
Coronavirus : la filière céréalière fait front face à la crise
La filière céréalière s’organise pour ne pas interrompre la chaîne allant de l’appro à la transformation, en passant par la…
En 2019, la gendarmerie a relevé 1776 dégradations sur les exploitations agricoles. © Julie Pertriaux
Vols et dégradations : le travail des gendarmes fait des vagues
Le dispositif Demeter, créé pour lutter contre les violences visant le monde agricole, suscite l’émoi des opposants au modèle…
En achetant maintenant sa solution azotée pour 2021, l'économie serait d'environ 10 €/ha par rapport à la dernière campagne. © C.Baudart
Engrais: faut-il acheter la solution azotée maintenant pour 2021 ?
Couvrir ses besoins en solution azotée pour 2021 est une stratégie qui peut être gagnante au vu des prix bas proposés…
Covid-19/grandes cultures : les bons gestes pour vous protéger !
Les recommandations pour lutter contre le coronavirus dans les travaux du quotidien en grandes cultures, entre lavage de mains,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures