Aller au contenu principal

Restructuration sucrière
La France, premier pays sucrier en Europe

La nouvelle carte sucrière de l'Europe se dessine. Déjà 2,7 millions de tonnes de quotas sur un objectif de 3,8 millions ont été abandonnés.

Tout n’est pas bouclé mais la deuxième phase de la restructuration sucrière de l’Union européenne va bon train. Début mars, des projets d’abandon de 2,7 millions de tonnes de quotas ont été annoncés. Mais ce n’est pas suffisant pour atteindre l’objectif de 6 millions de tonnes en moins en 2010. Il reste 1,1 million de tonnes en trop. La Commission a signifié fin février le niveau de retrait de quotas qu’elle pourrait appliquer à chaque société sucrière en 2010. Les industriels ont jusqu’au 31 mars pour faire part de leurs intentions. Faute de volume d’abandon suffisant, en 2010, la Commission réduira automatiquement les quotas et ceci sans aucune indemnisation.

DE NOUVEAUX COURANTS COMMERCIAUX

La réforme est déjà sensible sur les marchés. Les exportations sur pays tiers sont réduites. Ainsi les ventes 2006-2007 de sucre de Tereos ont été réalisées à 90 % en Europe contre 64 % seulement il y a deux ans ; 10 % ont été exportés vers les pays tiers avec restitutions contre 36 % antérieurement. La France sera dès 2009 l’un des rares pays de l’Union européenne à produire plus de sucre qu’elle n’en consomme, avec un excédent de l’ordre du million de tonnes de sucre. D’ores et déjà tant Tereos que Sucre-Union se sont organisés pour fournir le marché européen. Un quart de l’équipe commerciale de Tereos est basé hors de France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Italie et en Espagne. Cristal-Union et ses partenaires pour la commercialisation des sucres (la sucrerie de Bourdon et la moitié des sucres produits par Aiserey) se sont associés au sucrier allemand Nordsucker et à la société commerciale anglaise ED & Man dans une filiale commune Eurosugar qui, comme son nom l’indique, a vocation à vendre du sucre dans l’Union européenne. La structure est opérationnelle depuis le 1er octobre 2007 avec des implantations à Leeds (Grande-Bretagne), Dublin (Irlande), Paris, Madrid, Cesena (Italie), Poznam (Pologne) Braunsweig (Allemagne) et deux sites en Hongrie l’un pour les marchés des États-membres, l’autre pour les ventes sur pays tiers. Vingt-six fermetures d’usines sont annoncées pour 2008 dont six en Pologne, cinq en France et quatre en Espagne.

Les plus lus

Moisson 2021 : une récolte de blé tendre en net rebond
Avec des rendements en blé tendre attendus autour de 75 q/ha, la moisson tricolore devrait renouer avec des volumes confortables…
« Nous mettons à disposition des saisonniers une fiche de poste et des notes de service avec les règles de sécurité, comme l’interdiction de l’usage du téléphone sur la route, le respect de la limitation de vitesse, explique Nicolas Hubail. Le salarié s’engage à respecter les consignes et atteste qu’il a été sensibilisé aux risques du travail et au Code de la route. » © N. Hubail
Conduite d’engins agricoles : « Nous sensibilisons les salariés au Code de la route dès leur arrivée »
Formation des salariés, signature de documents de prévention, sanctions en cas de mauvais comportement : pour Nicolas Hubail,…
« la confirmation et la mise en évidence de présomptions fortes de liens entre certaines pathologies et l’exposition aux pesticides doivent orienter les actions publiques vers une meilleure protection des populations », affirment les experts de l'Inserm. © V. Marmuse
Pesticides et santé : nouvelle « confirmation de présomptions fortes de liens » avec certaines maladies (Inserm)
L’expertise réactualisée de l’Inserm « confirme la présomption forte d’un lien entre l’exposition aux pesticides et six…
cartes agence bio surfaces 2020
Agriculture biologique : les surfaces continuent de croître en grandes cultures
Les surfaces certifiées bio ont continué d'augmenter en grandes cultures en 2020, mais les surfaces en cours de conversion…
« Pour l’implantation du colza, limiter au maximum le travail du sol pour maintenir la fraîcheur »
Le colza est une plante exigeante sur la structure du sol, surtout avec des semis effectués en plein été. Chargé d’études sur l’…
L'indice des fermages pour les prochaines factures est de 106,48 © C. Baudart
Terres agricoles : hausse de l’indice des fermages 2021
Le nouvel indice du fermage vient de paraître au Journal officiel. Fixé à 106,48, il connaît ainsi sa troisième hausse en trois…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures