Aller au contenu principal

Agronomie
La fertilité chimique du sol repose sur plusieurs éléments

L´analyse chimique d´une terre dresse un état des lieux de la quantité des éléments nutritifs du sol mais évalue aussi les possibilités d´échanges avec la culture. Quelques exemples(1)...


Le phosphore et sa faible mobilité
Plusieurs méthodes permettent de doser le phosphore assimilable P2O5. La restitution ou non des pailles ou de matières vertes joue peu sur les quantités de phosphore dans le sol. Dans le végétal, cet élément se concentre préférentiellement dans les graines. Par exemple, dans un blé à récolte, 75 % du phosphore se trouve dans les grains.
Les ions phosphates sont très peu mobiles dans le sol. Peu de risque de lessivage sauf quand ils sont entraînés avec des particules de sol lors de phénomènes d´érosion. Peu mobile, le phosphore doit être près des racines pour être assimilé d´où l´importance de la qualité d´apport d´un engrais phosphaté et des conditions de croissance racinaire de la culture. Ce sont les racines qui vont vers le phosphore et non l´inverse.
Une analyse de terre présente une carte d´identité du sol sur son état de fertilité et également des éléments d´interprétation pour définir son programme de fertilisation. ©S. Grente

Potassium et magnésium ne font pas toujours bon ménage
On retrouve le potassium surtout dans les parties végétatives de la plante. La restitution des pailles apporte une quantité de potassium, variable selon les cultures. La décision ou non d´apport de potasse tiendra compte de ce paramètre. Les ions potassium (K+) sont facilement entraînés par lessivage tout comme le magnésium (ions Mg++). L´équilibre K/Mg influe sur l´assimilation de ce dernier. Une trop forte quantité de K+ est antagoniste du magnésium.
Le magnésium est en quantité plus modérée dans le végétal. Il est nécessaire de réaliser un apport en magnésium si la culture en place est exigeante en cet élément, si l´élément a subi un lessivage ou à cause de l´antagonisme dû à une forte quantité de potasse.

Le Calcium plus qu´un élément nutritif
Le calcium agit à différents niveaux. Il n´existe généralement pas de situation déficitaire en calcium pour la nutrition de la plante. Mais son manque dans le sol ou son excès peuvent entraîner un défaut indirect de nutrition de la plante.
Le calcium (cation Ca++) est l´élément saturant majoritaire du CAH aux dépens des ions H+. L´équilibre entre ces ions agit sur le pH du sol.
Enfin, le calcium a un rôle important dans la structure du sol. La présence de calcium contribue à un bon état de fertilité physique du sol avec un équilibre entre éléments minéraux, air, eau et organismes vivants. Le calcium améliore le squelette du sol et stabilise la structure, évite ses dégradations, améliore la porosité.

(1) Informations tirées de l´ouvrage « L´analyse de terre aujourd´hui », de Frédéric Mérelle aux éditions Gemas. En ce qui concerne l´azote minéral, élément évoluant rapidement avec le temps, ce sont les analyses de reliquats de sortie d´hiver qui indiqueront la quantité disponible à la culture à la reprise de végétation.

Les plus lus

Les exploitations laitières et ovines/caprines verraient leurs aides directes (paiements directs et ICHN) augmenter en moyenne de 2 % sur la période à venir, contre -3 à 4 % pour les bovins allaitants, et une stabilité en grandes cultures et polyculture-élevage. © S. Leitenberger
Réforme de la PAC : grandes cultures, élevage, zones intermédiaires... qui sont les gagnants et les perdants ?
Le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie a présenté le 21 mai les premiers arbitrages du plan stratégique national, qui…
En non-labour, la dose maximale autorisée de glyphosate (360 gma) passe à 3 litres/ha/an © C. Baudart
Le crédit d’impôt glyphosate de 2 500 € est opérationnel
La Commission européenne vient d’accepter le crédit d’impôt glyphosate de 2 500 euros, inscrit dans la loi de finances pour 2021…
betteraves bio dans une usine Cristal Union
Cristal Union annonce un prix de la betterave « à 30 €/t dans les toutes prochaines années »
Arguant des effets positifs de la restructuration accomplie au sein du groupe et de la fermeté du marché mondial du sucre, le…
En bio, passée juste avant la moisson, l’écimeuse (ici, la Selac de Bionalan) évite de récolter de la matière verte qui pénalise la conservation et la pureté, impliquant des efforts de triage importants. © Bionalan
Désherbage : l’écimage, solution de secours contre les adventices
Le recours à l’écimeuse se développe, y compris en conventionnel. Certains modèles offrent une grande marge de manœuvre pour…
Achats de matériel agricole : « J’autofinance au maximum mes investissements »
Fabien Varoquier exploite 200 hectares à Dommartin-sous-Hans dans la Marne. Pour diminuer ses charges de mécanisation et les…
L'adaptation des dispositifs actuels est indispensable pour faire face à la multiplication des aléas climatiques, à commencer par la sécheresse, estime le député Frédéric Descrozaille. © G. Omnès
Assurance récolte : comment le rapport Descrozaille veut sauver la multirisque climatique
Face au changement climatique, le rapport du député Descrozaille propose la réarticulation de l’intervention de l’État et de l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures