Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

La Confédération paysanne met la pression sur les variétés tolérantes aux herbicides (VTH) de tournesol et colza

La Confédération paysanne a listé les variétés tolérantes aux herbicides (VTH) dont la culture doit être remise en cause, selon elle, suite à l’avis du Conseil d’État émis le 7 février. Réactions.

Les VTH de tournesol représentaient plus de 120 000 hectares en France en 2019. © C. Gloria
Les VTH de tournesol représentaient plus de 120 000 hectares en France en 2019.
© C. Gloria

La Confédération paysanne monte au front. Après l’avis rendu par le Conseil d’État le 7 février sur les variétés tolérantes aux herbicides, elle a communiqué une lettre ouverte le 4 mars à destination des producteurs de colza et de tournesol. Elle liste les variétés de colza Clearfield et de tournesol Clearfield Plus qui, selon le syndicat, doivent être retirées du catalogue officiel et interdites de culture. Le Conseil d’État demande ce retrait dans un délai de neuf mois pour les variétés obtenues par mutagenèse dirigée et par mutagenèse aléatoire in vitro devant être soumises à la réglementation relative aux OGM (directive 2001/18). Selon BASF, « les variétés de tournesol Clearfield Plus ont été obtenues par des techniques de mutagenèse in vivo et non in vitro contrairement à ce qu’indique la Confédération paysanne. Les tournesols Clearfield Plus et Clearfield sont donc exemptés des obligations réglementaires de la directive 2001/18 ». Néanmoins, le Conseil d’État incite le gouvernement à prendre des mesures de prévention sur la culture de VTH obtenus par mutagenèse in vivo.

Quasiment aucun VTH inscrit sur le catalogue officiel

BASF ne s’exprime pas sur les colzas Clearfield. Le rapport Inra rédigé sur les VTH en 2011 indique que « des mutants spontanés de colza ont été obtenus par sélection sur culture cellulaire et sont à l’origine des variétés Clearfield ». Or, la culture de cellules ne peut s’effectuer qu’in vitro.

Par ailleurs, le retrait demandé des VTH du catalogue officiel pose question. Il n’existe quasiment pas de tournesol VTH inscrit en France et aucun colza. Ces variétés Clearfield, Clearfield Plus et Express Sun (ou assimilées) ont été inscrites sur le catalogue d’autres pays de l’UE et sont utilisables en France. Mais si ces variétés doivent suivre la même réglementation que celle sur les OGM, la France pourra être amenée à en suspendre la culture. Les sociétés qui ont sélectionné ces variétés doivent envoyer au gouvernement l’explicatif des modes d’obtention. La décision sur les cultures devrait être prise d’ici l’été et pourrait concerner les prochains semis de colza.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Le sytème de lavage de main embarqué S-Clean
[Covid-19] : S-Clean, un système de lavage de main embarqué sur tracteur
Le système doté d’un réservoir de 3 litres est équipé d’un porte-savon liquide et de deux vannes permettant 5 à 10 lavages de…
Coronavirus : la filière pommes de terre sur le qui-vive
Fini les frites au restaurant : le confinement lié au Covid 19 fait s'effondrer la demande de pommes de terre pour l'industrie,…
Les semis de printemps ne devraient pas être perturbés par le coronavirus, les activités agricoles n'étant pas concernées par les restrictions d'activité. © J.-C.Gutner
Coronavirus : la filière céréalière fait front face à la crise
La filière céréalière s’organise pour ne pas interrompre la chaîne allant de l’appro à la transformation, en passant par la…
En 2019, la gendarmerie a relevé 1776 dégradations sur les exploitations agricoles. © Julie Pertriaux
Vols et dégradations : le travail des gendarmes fait des vagues
Le dispositif Demeter, créé pour lutter contre les violences visant le monde agricole, suscite l’émoi des opposants au modèle…
En achetant maintenant sa solution azotée pour 2021, l'économie serait d'environ 10 €/ha par rapport à la dernière campagne. © C.Baudart
Engrais: faut-il acheter la solution azotée maintenant pour 2021 ?
Couvrir ses besoins en solution azotée pour 2021 est une stratégie qui peut être gagnante au vu des prix bas proposés…
Covid-19/grandes cultures : les bons gestes pour vous protéger !
Les recommandations pour lutter contre le coronavirus dans les travaux du quotidien en grandes cultures, entre lavage de mains,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures