Aller au contenu principal
Font Size

La betterave et la canne ne sont pas les seules plantes à forte teneur en sucre

Pour augmenter le pouvoir sucrant, les industriels de l’agroalimentaire (et les start-up) explorent de nombreuses pistes, dont celle des plantes non traditionnelles.

De la famille des astéracées, le yacon est un parent proche du topinambour et du tournesol.
© De la famille des astéracées, le yacon est un parent proche du topinambour et du tournesol.

Fortement mise en avant il y a quelques années, la stevia s’avère décevante en termes de ressenti de goût, certes. Mais d’autres projets prennent le relais. Parmi ceux-ci, FlavorHealth, une jeune entreprise américaine du New Jersey, qui travaille sur le repérage de cellules fortes en pouvoir sucrant dans différents végétaux. Elle a récemment affirmé, lors d’une rencontre internationale rassemblant les chercheurs en alimentation, qu’elle serait en mesure de commercialiser un « édulcorant naturel de haute intensité avec un profil de saveur bien plus proche de celui du sucre que de celui de la stevia ». Autrement dit, il fournirait tout le goût du sucre apprécié par les consommateurs européens sans les effets d’amertume et d’arrière-goût désagréable.

De la « poire de terre » pour sucrer les barres énergétiques

Dans le Nevada, la start-up Rowdy Prebiotic Foods (spécialiste des aliments contenant des sucres facilitant la digestion) vient de lancer une barre énergétique utilisant la yacon ou poire de terre. En Chine, l’Institut de botanique de Kunming de l’Académie chinoise des sciences a déclaré cet été travailler dans le Yunnan sur deux plantes 25 fois plus sucrantes que le sucre classique et qui présenteraient une sensation gustative plus proche du sucre actuel que la stevia. Il s’agit de Myriopteron extensum et de Derris eriocarpa. « Réduire le sucre ajouté tout en créant des produits délicieux et nutritifs sont des challenges clés de l’industrie agroalimentaire » expliquait pour sa part Roquette lors d’un webinaire (séminaire web) destiné aux acteurs de l’agroalimentaire intitulé « Réduction du sucre ? Tactiques et techniques pour atteindre votre but », en juillet 2018. La société, spécialiste des ingrédients et des nouvelles protéines végétales, reconnaissait toutefois que le sujet était complexe, naviguant entre science, changement de règlementation, santé publique, perception des consommateurs et idées fausses.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Récolte 2020 : le spectre de 2016 plane au-dessus des blés français
Surfaces de céréales d’hiver très basses, nombre d’épis réduit par l’excès de pluies automnales puis par la sécheresse…
Les correspondants sureté de la gendarmerie se déplacent gratuitement et sur demande. © Gendarmerie nationale
Vols en agriculture : « les voleurs sont venus trois fois en six mois »
Les vols de GPS, carburant, phyto sont fréquents. Que faire et ne pas faire, quels moyens mettre en place, comment s’y prendre ?…
Pour Gilles Lenfant, disposer d'un déchaumeur attelé et prêt à partir pendant la moisson est désormais indispensable. © C. Baudart
Incendie à la récolte : « Le mur de flammes avançait rapidement sur une largeur de 100 mètres. »
Agriculteur dans l’Eure, Gilles Lenfant a été confronté au feu à plusieurs reprises à l'été 2019. Son expérience…
Copyright Gabriel Omnès
La revalorisation des retraites agricoles définitivement adoptée au sénat
La loi revalorisant les retraites agricoles à 85 % du Smic pour une carrière complète d'exploitant a été votée définitivement en…
L'assemblée nationale a voté la revalorisation des retraites agricoles, revendication portée par e député André Chassaigne
L'Assemblée nationale vote la revalorisation des retraites agricoles à 85 % du SMIC
L’Assemblée nationale a adopté en seconde lecture une proposition de loi garantissant une pension minimale de 85 % du SMIC aux…
Une fertilisation au semis ne compense jamais une mauvaise levée. © J.-C. Gutner
Colza : fertiliser au semis avec discernement
Pour favoriser la croissance à l’automne et limiter la nuisibilité des attaques d’insectes aux stades jeunes du colza, fertiliser…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures