Aller au contenu principal

La Belgique a légiféré sur le classement des sols au siècle dernier

Le classement des terres est un outil pour réorganiser le parcellaire agricole.
© V. Marmuse

Depuis près de cinquante ans en Belgique, la loi impose un plan de classement des terres avant un aménagement foncier et un remembrement. La région wallonne alloue un budget à cette tâche et externalise les études pédologiques à des bureaux d’études. Le bureau I-Mage Consult est l’un d’eux. « Ce classement vient après les phases de recherche des propriétaires des terres, d’informations d’exploitations et de bornage du périmètre, explique Alexandre Lamon, responsable du pôle aménagement foncier à I-Mage Consult. Le classement des terres a pour objectif de réorganiser le parcellaire agricole, en préalable à de grands travaux par exemple. On attribue à la terre une qualité avec une classe. Pour ce faire nous effectuons deux à trois sondages à l’hectare jusqu’à un mètre de profondeur pour analyser la qualité physique du sol. Selon les paramètres enregistrés (profondeur, texture, charge caillouteuse, humidité…), nous donnons une classe à chaque point sondé. Puis nous définissons des zones homogènes de points de mêmes classements dans l’optique de la réorganisation parcellaire. »

Un classement par périmètre d’aménagement

Chaque classe est définie par une valeur exprimée en points. Par exemple 1000 points pour la classe 1 (la meilleure), 950 points pour la classe 2, etc. À chaque parcelle agricole, un logiciel calcule le nombre de points par hectare additionné en fonction des classes qui le représente. Des déclassements sont apportés s’il y a une pente forte, des effets de lisière (bois, talus…). Dans le cas d’une redistribution des terres, un exploitant agricole se verra attribuer une parcelle avec le même nombre de points que celle qu’il a perdue, en augmentant ou en diminuant la surface si besoin pour parvenir à cette correspondance entre valeurs des parcelles. Un classement des terres est défini par périmètre d’aménagement et non pour toute la région. Le principe reste de redistribuer équitablement des terres sur un périmètre donné en tenant compte de la potentialité des sols sur cette zone. Selon Alexandre Lamon, « cette méthode de classement permet d’éviter les recours à enquêtes publiques et, estime-t-il, l’étude représente 5 à 10 % du budget global d’un aménagement foncier, ce qui ne remet pas en cause la réalisation des projets. »

Les plus lus

© Groupe Safer
Les terres agricoles, toujours objet de convoitise
Agriculteurs, promoteurs, investisseurs… La terre agricole reste convoitée. Malgré l’arrivée sur le marché de parcelles liée aux…
Dans de nombreuses régions, les niveaux élevés d’évapotranspirations affectent déjà les potentiels. © Jérôme Chabanne
Sécheresse  agricole : le mal est-il déjà fait pour les cultures ?
Le déficit de pluviométrie est d’ores et déjà critique pour les cultures en place dans le sud de la France et dans les terres…
Les engrais minéraux représentent 40% des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole.  © C. Baudart
Loi Climat : une nouvelle taxation des engrais pour 2024 ?
Parmi les mesures phare du projet de loi « Climat et résilience » : la taxation des engrais azotés. Cette dernière est envisagée…
Sur céréales, l'intensité des dégâts est lié à l’espèce, au stade et à l’exposition. © C. Baudart
Gel : des pertes autour de 10 % en colza et betterave
Les dégâts liés à l’épisode de gel qui a frappé les campagnes françaises à partir du 12 avril commencent à être chiffrés en…
S’agrandir ou consolider une structure d’exploitation est un objectif prioritaire pour nombre d’agriculteurs © C. Baudart
Foncier agricole : se poser les bonnes questions avant d’acheter
Pouvoir acheter du foncier est une chance. Mais c’est aussi un projet qui peut peser sur votre trésorerie au quotidien. Comment…
Des exploitants à titre individuel anticipent parfois leur fin de carrière en créant une SCEA dans laquelle est intégré dès le départ le repreneur. © C. Baudart
Foncier agricole : les raisons du succès des cessions de parts sociales
Les cessions partielles de parts sociales de société sont aujourd’hui un moyen simple et sûr de céder son entreprise agricole. Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures