Aller au contenu principal

« J’obtiens mes plus beaux couverts avec des semis précoces »

A Corcy (Aisne), Valentin Ferté met les moyens pour semer un couvert d'interculture dans les mêmes conditions qu'une culture classique.

Valentin Ferté, agriculteur à Corcy (02)  -  "Je conduis le couvert comme une culture à part entière, avec des graines qu’il faut semer et non jeter."  © PA Jacquet/Ceresia
Valentin Ferté, agriculteur à Corcy (02) - "Je conduis le couvert comme une culture à part entière, avec des graines qu’il faut semer et non jeter."
© PA Jacquet/Ceresia

« Depuis mon installation, en 2016, j’essaie de bousculer le sol le moins possible. J’ai testé le semis précoce de couvert après moisson comparé à des semis tardifs. Sur plusieurs années, j’ai toujours obtenu les plus beaux couverts avec les semis précoces, même si en 2020, avec un été particulièrement sec, ces couverts ont eu tendance à végéter longtemps avant les premières pluies fin septembre.

Je conduis le couvert comme une culture à part entière, avec des graines qu’il faut semer et non jeter. Généralement, le semis se fait dans la semaine qui suit la moisson. Je passe ensuite le rouleau pour bien rappuyer le sol. En 2020, nous avons créé une ETA à cinq agriculteurs pour l’achat de matériel en commun, notamment pour des équipements de semis.

Nous disposons d’un semoir à disques inclinés et d’un semoir à dents avec des pointes très fines d’1 à 2 cm. En conditions sèches, le semoir à dents permet d’obtenir les meilleurs résultats pour l’implantation des couverts. Le semoir à disques est mieux adapté en cas de conditions humides au semis. Avant culture de printemps, j’utilise un couvert associant phacélie, radis chinois, moutarde, avoine de printemps et un peu de pois fourrager, de féverole et de tournesol. Je sème un couvert également entre deux blés. Dans ce cas, je retire l’avoine du mélange.

Du compost et/ou de la vinasse est apporté sur le couvert pour les besoins de la rotation culturale. Sa destruction s’effectue en hiver. Elle est réalisée avec un rouleau sur les premiers gels ou chimiquement en février s’il n’y a pas eu de gelée. L’objectif global est de garder le couvert le plus longtemps possible. »

EARL Saint-Paul. 115 hectares dont 55 de blé tendre, 20 de betteraves sucrières, 12 de lin textile, de colza de protéagineux…

Les plus lus

Moisson 2021 : une récolte de blé tendre en net rebond
Avec des rendements en blé tendre attendus autour de 75 q/ha, la moisson tricolore devrait renouer avec des volumes confortables…
« Nous mettons à disposition des saisonniers une fiche de poste et des notes de service avec les règles de sécurité, comme l’interdiction de l’usage du téléphone sur la route, le respect de la limitation de vitesse, explique Nicolas Hubail. Le salarié s’engage à respecter les consignes et atteste qu’il a été sensibilisé aux risques du travail et au Code de la route. » © N. Hubail
Conduite d’engins agricoles : « Nous sensibilisons les salariés au Code de la route dès leur arrivée »
Formation des salariés, signature de documents de prévention, sanctions en cas de mauvais comportement : pour Nicolas Hubail,…
« la confirmation et la mise en évidence de présomptions fortes de liens entre certaines pathologies et l’exposition aux pesticides doivent orienter les actions publiques vers une meilleure protection des populations », affirment les experts de l'Inserm. © V. Marmuse
Pesticides et santé : nouvelle « confirmation de présomptions fortes de liens » avec certaines maladies (Inserm)
L’expertise réactualisée de l’Inserm « confirme la présomption forte d’un lien entre l’exposition aux pesticides et six…
cartes agence bio surfaces 2020
Agriculture biologique : les surfaces continuent de croître en grandes cultures
Les surfaces certifiées bio ont continué d'augmenter en grandes cultures en 2020, mais les surfaces en cours de conversion…
« Pour l’implantation du colza, limiter au maximum le travail du sol pour maintenir la fraîcheur »
Le colza est une plante exigeante sur la structure du sol, surtout avec des semis effectués en plein été. Chargé d’études sur l’…
Le ration puissance/surface permet de voir rapidement si la machine est adaptée à la surface à battre. © J.-C. Gutner
Moissonneuse-batteuse : bien récolter sans exploser les coûts
Vu le coût des moissonneuses, l’investissement justifie d’être raisonné. Location, achat neuf ou d’occasion, seul ou à plusieurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures