Aller au contenu principal

Insecticide maïs : Mezalid se positionne contre la pyrale

Contre les insectes foreurs du maïs, Corteva agriscience propose Mezalid, un insecticide à utiliser au pic de vol de la pyrale pour en obtenir une efficacité maximale.

Les dégâts de pyrales sur épis sont une entrée pour les attaques de fusarioses productrices de mycotoxines. © Corteva
Les dégâts de pyrales sur épis sont une entrée pour les attaques de fusarioses productrices de mycotoxines.
© Corteva

Pyrales, sésamies et autre héliothis n’ont qu’à bien se tenir. La société Corteva agriscience propose un insecticide pour cibler ces ravageurs du maïs : Mezalid. Le produit se compose de spinosad, une molécule d’origine naturelle produite par une bactérie. De ce fait, il est autorisé en agriculture biologique mais il ne fait pas partie de la liste des produits de biocontrôle, à cause de son classement H410 (toxicité pour les organismes aquatiques). Sa ZNT est de 20 mètres.

Pour assurer une efficacité maximale de 80-90 % sur la pyrale, principal ravageur du maïs, le positionnement idéal du produit se situe au pic de vol du lépidoptère. « Dans ce cas, il est nécessaire d’avoir souvent recours à un enjambeur pour passer dans le maïs, signale Guillaume Quinot, responsable technique France sur le maïs chez Corteva. Cela vaut aussi bien pour les secteurs connaissant un seul cycle de la pyrale (monovoltin) que les zones bivoltines, où l’on visera plutôt le second pic de vol G2. »

Une pulvérisation optimisée avec les pendillards

« L’utilisation de pendillards sur enjambeurs augmente notablement l’efficacité de l’application de Mezalid », ajoute Guillaume Quinot. Dans nombre de situations, le recours à ce type d’équipements passe par les établissements de travaux agricoles. Corteva va proposer un accompagnement de l’utilisation de Mezalid avec des conseils à la parcelle (suivi des insectes), des prestations enjambeurs et la mise en avant de nouvelles techniques de pulvérisation (pendillards). La société recommande l’utilisation de son produit à la dose de 3 l/ha.

Les foreurs peuvent causer jusqu’à 12 % de pertes de rendement en maïs grain (et 2 t/ha en ensilage) et ils favorisent la production de mycotoxines sur les grains de maïs. Mezalid est sélectif de certains auxiliaires, notamment les prédateurs et parasites de pucerons. Il peut être utilisé en complément de la lutte avec les trichogrammes, à condition de respecter un délai de sept jours après son application pour l’introduction des micro-hyménoptères.

Présenté comme un nouvel insecticide, Mezalid ne l’est pas vraiment. Il est homologué depuis mars 2019 mais son lancement commercial a été décalé à 2020. D’autre part, il existe déjà des spécialités à base de spinosad comme Success 4. « Ce produit n’a jamais été vraiment vendu à cause d’un positionnement prix trop élevé », remarque Séverine Jeanneau, responsable des relations filières et environnement de Corteva. Mezalid est vendu à 15 €/l.

Les plus lus

Moisson 2021 : une récolte de blé tendre en net rebond
Avec des rendements en blé tendre attendus autour de 75 q/ha, la moisson tricolore devrait renouer avec des volumes confortables…
« Nous mettons à disposition des saisonniers une fiche de poste et des notes de service avec les règles de sécurité, comme l’interdiction de l’usage du téléphone sur la route, le respect de la limitation de vitesse, explique Nicolas Hubail. Le salarié s’engage à respecter les consignes et atteste qu’il a été sensibilisé aux risques du travail et au Code de la route. » © N. Hubail
Conduite d’engins agricoles : « Nous sensibilisons les salariés au Code de la route dès leur arrivée »
Formation des salariés, signature de documents de prévention, sanctions en cas de mauvais comportement : pour Nicolas Hubail,…
« la confirmation et la mise en évidence de présomptions fortes de liens entre certaines pathologies et l’exposition aux pesticides doivent orienter les actions publiques vers une meilleure protection des populations », affirment les experts de l'Inserm. © V. Marmuse
Pesticides et santé : nouvelle « confirmation de présomptions fortes de liens » avec certaines maladies (Inserm)
L’expertise réactualisée de l’Inserm « confirme la présomption forte d’un lien entre l’exposition aux pesticides et six…
cartes agence bio surfaces 2020
Agriculture biologique : les surfaces continuent de croître en grandes cultures
Les surfaces certifiées bio ont continué d'augmenter en grandes cultures en 2020, mais les surfaces en cours de conversion…
« Pour l’implantation du colza, limiter au maximum le travail du sol pour maintenir la fraîcheur »
Le colza est une plante exigeante sur la structure du sol, surtout avec des semis effectués en plein été. Chargé d’études sur l’…
L'indice des fermages pour les prochaines factures est de 106,48 © C. Baudart
Terres agricoles : hausse de l’indice des fermages 2021
Le nouvel indice du fermage vient de paraître au Journal officiel. Fixé à 106,48, il connaît ainsi sa troisième hausse en trois…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures