Aller au contenu principal

Insecticide maïs : Mezalid se positionne contre la pyrale

Contre les insectes foreurs du maïs, Corteva agriscience propose Mezalid, un insecticide à utiliser au pic de vol de la pyrale pour en obtenir une efficacité maximale.

Les dégâts de pyrales sur épis sont une entrée pour les attaques de fusarioses productrices de mycotoxines. © Corteva
Les dégâts de pyrales sur épis sont une entrée pour les attaques de fusarioses productrices de mycotoxines.
© Corteva

Pyrales, sésamies et autre héliothis n’ont qu’à bien se tenir. La société Corteva agriscience propose un insecticide pour cibler ces ravageurs du maïs : Mezalid. Le produit se compose de spinosad, une molécule d’origine naturelle produite par une bactérie. De ce fait, il est autorisé en agriculture biologique mais il ne fait pas partie de la liste des produits de biocontrôle, à cause de son classement H410 (toxicité pour les organismes aquatiques). Sa ZNT est de 20 mètres.

Pour assurer une efficacité maximale de 80-90 % sur la pyrale, principal ravageur du maïs, le positionnement idéal du produit se situe au pic de vol du lépidoptère. « Dans ce cas, il est nécessaire d’avoir souvent recours à un enjambeur pour passer dans le maïs, signale Guillaume Quinot, responsable technique France sur le maïs chez Corteva. Cela vaut aussi bien pour les secteurs connaissant un seul cycle de la pyrale (monovoltin) que les zones bivoltines, où l’on visera plutôt le second pic de vol G2. »

Une pulvérisation optimisée avec les pendillards

« L’utilisation de pendillards sur enjambeurs augmente notablement l’efficacité de l’application de Mezalid », ajoute Guillaume Quinot. Dans nombre de situations, le recours à ce type d’équipements passe par les établissements de travaux agricoles. Corteva va proposer un accompagnement de l’utilisation de Mezalid avec des conseils à la parcelle (suivi des insectes), des prestations enjambeurs et la mise en avant de nouvelles techniques de pulvérisation (pendillards). La société recommande l’utilisation de son produit à la dose de 3 l/ha.

Les foreurs peuvent causer jusqu’à 12 % de pertes de rendement en maïs grain (et 2 t/ha en ensilage) et ils favorisent la production de mycotoxines sur les grains de maïs. Mezalid est sélectif de certains auxiliaires, notamment les prédateurs et parasites de pucerons. Il peut être utilisé en complément de la lutte avec les trichogrammes, à condition de respecter un délai de sept jours après son application pour l’introduction des micro-hyménoptères.

Présenté comme un nouvel insecticide, Mezalid ne l’est pas vraiment. Il est homologué depuis mars 2019 mais son lancement commercial a été décalé à 2020. D’autre part, il existe déjà des spécialités à base de spinosad comme Success 4. « Ce produit n’a jamais été vraiment vendu à cause d’un positionnement prix trop élevé », remarque Séverine Jeanneau, responsable des relations filières et environnement de Corteva. Mezalid est vendu à 15 €/l.

Les plus lus

Les disponibilités en azote sont exceptionnellement faibles, au risque d'impacter la récolte prochaine.
Flambée des prix et risque de pénurie pour les engrais azotés
En sympathie avec les prix du gaz, les cours des engrais azotés pulvérisent les records. Pire, l’offre est limitée. Pour espérer…
Surcroît de travail, étalement du parcellaire et allongement des distances... Toutes les conséquences de l'agrandissement doivent être envisagées afin d'en évaluer l'impact sur les conditions de travail au quotidien.
Foncier agricole : quatre questions à se poser avant de s’agrandir
Lorsqu’une opportunité se présente, s’agrandir est souvent tentant. Mais les économies d’échelle ne sont pas forcément au rendez-…
Face aux dégradations, Cécile Ruèche, agricultrice à Bailly dans les Yvelies, a installé des panneaux pour expliquer le rôle des bandes enherbées et en interdire l'accès. Ces zones tampons sont désormais mieux respectées.
Agriculture périurbaine : « Ne pas rester seul face aux incivilités dans la plaine »
En zone périurbaine, incivilités et dégradations des parcelles sont usantes. L’action collective permet de ne pas se décourager…
Les faibles poids spécifiques sont le principal point faible de la récolte 2021 de blé tendre en France. La teneur en protéines est en revanche satisfaisante.
Qualité des blés 2021 : êtes-vous dans la moyenne ?
Ce n’est pas une grande année pour la qualité des blés français, notamment en raison de l’effondrement du poids spécifique sous l…
Le prix du blé dur français a répliqué la forte hausse enregistrée en Amérique du Nord au cours de l'été pour dépasser 400 €/t.
Blé dur : pourquoi les prix explosent malgré une qualité française médiocre ?
La récolte canadienne rachitique fragilise l’équilibre offre/demande du bilan mondial de blé dur, provoquant l’envolée des prix…
Circuler avec les engins agricoles sur les routes très fréquentées requiert des précautions.
Agriculture périurbaine : « Pour accéder à mes parcelles, j’évite les entrées et sorties de bureau »
Circulation difficile, dégâts de lapins, dépôts sauvages… Des agriculteurs situés en zone périurbaine cherchent la parade face à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures