Aller au contenu principal
Font Size

Gare à l’invasion de biodiesel argentin

Pour se mettre en conformité avec l’OMC, Bruxelles va baisser les droits de douane sur le biodiesel argentin... Ce qui n’est pas du goût de la filière biocarburant européenne.

Les dirigeants de la Fop et de l'Ufop (équivalent allemand de la Fop) veulent faire front uni contre les importations européennes de biodiesel.
© V. Noël

L’abaissement drastique des droits de douane appliqués au biodiesel argentin risque de faire mal à la filière biocarburant européenne. La décision a été prise le 7 septembre par le Comité de défense commercial européen. Elle fait suite à la mise en place depuis 2013 d'importants droits de douane (22 à 25 %) sur le biodiesel argentin, une mesure anti-dumping condamnée par un panel à l’OMC (Organisation mondiale du commerce).  Cette mesure s’était pourtant révélée salvatrice pour les industriels européens, puisqu’auparavant, l’Union importait 2,5 millions de litres de biodiesel par an (d’Argentine mais aussi d’Indonésie) contre 0,5 million de litres aujourd’hui. Conséquence : « cinq bateaux argentins déjà chargés vont arriver rapidement sur le territoire européen, a prévenu Arnaud Rousseau, président de la Fop (producteurs d’oléoprotéagineux) et d’Avril (spécialiste des huiles et protéines), en conférence de presse à Paris le 14 septembre. On va voir arriver du biodiesel à des prix inférieurs à celui de la graine en Europe ». Pour témoigner de l’unité des producteurs, le syndicat a pour l’occasion fait venir des représentants de l’Ufop, homologue allemand de la Fop : « Nous sommes bien d’accord avec la France pour que l’on empêche les importations de biodiesel étranger », a confirmé Wolfgang Vogel, son président.

Enclencher au plus vite une procédure « anti-subvention »

Les responsables sont d’autant plus agacés que les États-Unis ou le Pérou ont mis en place le même type de mesures… et les maintiennent. « Nous demandons une procédure fast-track anti-subvention », a expliqué Arnaud Rousseau. Elle servirait à dénoncer de façon plus acceptable pour l’OMC la politique de l’Argentine. En l’occurrence, le pays « pratique la différenciation de ses taxes à l’exportation, taxant plus les graines que l’huile et le produit fini (biodiesel) », décrit Claude Soudé, de la Fop dans une note. Le dispositif, qui encourage l’export du biocarburant, pourrait donc être considéré comme une subvention aux exportations.

Cependant, le dossier, qui nécessite d’être porté par Bruxelles, risque de ne pas être facile à monter. Or, « l’industrie européenne ne va pas pouvoir supporter longtemps ces arrivages », a signalé Arnaud Rousseau. Rappelons qu’en 2016, Avril a perdu 40 millions d’euros sur ses activités de trituration et d’estérification.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Récolte dans le nord de l'Eure-et-Loir. Le rendement national moyen de blé tendre est estimé à 6,83 t/ha par le cabinet Agritel, en baisse de près de 8 % par rapport à la moyenne olympique. © G. Omnès
Moisson 2020 : une récolte de blé française sous les 30 millions de tonnes
Les spécialistes du marché des céréales continuent de réviser leurs chiffres de récolte de blé tendre à la baisse. La production…
La collecte chute de 20 % en blé tendre et en orge d'hiver par rapport à la moyenne décennale à la coopérative Ile-de-France Sud. © Gutner archives
Moisson 2020 : le grand écart du rendement en Ile-de-France comme ailleurs
La récolte des orges d’hiver, colza et blé tendre a rendu son verdict en Ile-de-France : des résultats très hétérogènes avec…
Pour la CGB, la propagation du virus de la jaunisse ampute la production française de sucre de 600 000 à 800 000 tonnes. © CGB
Crise de la betterave: les élus régionaux montent au créneau
L’impact de l’épidémie de jaunisse sur betterave s’amplifie devant l’absence de solution technique autorisée. Les Régions…
Nouveau silo de Biocer dans l'Eure. Avec une collecte qui double tous les cinq ans, les organismes économiques doivent adapter leur infrastructure de stockage et de tri. © Biocer
Agriculture biologique : les céréales bio face au défi de la massification
La dynamique de croissance forte et régulière enclenchée depuis trois ans pour les céréales bio confronte la filière à de…
Aymeric et Margot Ferté, Gilles Lancelin, Romaric Paucellier : trois expériences du bio en grandes cultures. © DR/C. Baudart
Bio en grandes cultures : la nouvelle génération de convertis bouge les lignes
Une exploitation de grandes cultures qui passe en bio ? C’est désormais banal. Partout, des conversions s’engagent, souvent par…
Jaunisse sur betterave
Crise/betteraves : le gouvernement ouvre la porte à l'usage dérogatoire des néonicotinoïdes
Le ministère de l'Agriculture annonce qu'il fera une proposition législative pour permettre d'utiliser des traitements de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures