Aller au contenu principal

Fusion Monsanto-Bayer : BASF récupère des actifs de Bayer à la pelle

Dans le cadre de la fusion avec Monsanto, le groupe allemand Bayer se voit obliger de céder un certain nombres d'actifs... repris pour une bonne part par son concurrent BASF.

BASF se dote d'une recherche sur les blés hybrides avec des actifs provenant de Bayer.
© N. Ouvrard

La société Bayer a signé un accord fin avril pour céder à BASF une part de ses activités de semences et de protection des cultures pour un montant de 1,7 milliard d’euros. Parmi les plus importantes pour l’Europe, il s’agit de l’intégralité des semences potagères (marque Nunhems), de certains produits de traitement de semences, de la plateforme de recherche et développement en blé hybride et des activités d’agriculture numérique Xarvio. Ces activités ont généré 745 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017. Ces achats de BASF à Bayer font suite déjà à d’autres acquisitions finalisées en octobre 2017 pour un montant de 5,9 milliards d’euros : activités de semences et de recherches pour certaines grandes cultures, herbicides non sélectifs à base de glufosinate-ammonium (restant homologué hors UE)… BASF se dote ainsi d’activités supplémentaires, en semences surtout, lui apportant de nouvelles capacités et opportunités pour sa croissance. La société va intégrer le transfert de près de 2500 employés. Toutes ces transactions restent sujettes à la clôture de l’acquisition de Monsanto par Bayer, prévue avant la fin juin 2018.

Les plus lus

Le blé tendre d'hiver est sensible au froid à partir de - 8°C, de la levée à l’émission des talles. © C. Gloria
Vague de froid : y a-t-il un risque pour les céréales ?
L’alerte « grand froid » a été émise dans vingt-quatre départements. Cette vague de froid représente-t-elle une menace pour les…
Apport de solution azotée sur colza. Pour limiter le stress des cultures, mieux vaut suspendre les interventions. © Gutner archives
Retour des gelées : 5 points à connaître pour préserver les cultures et le matériel
Il est urgent de stopper vos interventions en plaine : un épisode de froid s’amorce dans une grande moitié nord de la France, qui…
Chaulage : « j'ai économisé 4000 euros grâce à la mesure de résistivité de mes parcelles »
 Associé du Gaec de la voie lactée, Patrice Lièvre cultive 220 hectares à Vernoux-en-Gatine, dans les Deux-Sèvres. Tous les ans,…
Contre la jaunisse transmise par des pucerons, les néonicotinoïdes sur semences de betterave constituent la solution de lutte la plus efficace. © G. Omnès
Néonicotinoïdes/betteraves : jusqu’à 15 jours de retard dans la distribution de semences
Avec une parution de l’arrêté sur les néonicotinoïdes le 5 février, le pelliculage des semences avec ces insecticides a démarré…
En orge brassicole, la tendance est au fractionnement de la fertilisation azotée pour une meilleure efficience des apports. © J.-C. Gutner
Orge brassicole : adapter la fertilisation azotée pour sécuriser le taux de protéines
Depuis de nombreuses années, la filière brassicole s’interroge sur le pilotage de l’azote des orges d’hiver et de printemps. Elle…
 © Réussir
Les céréales françaises sur le podium européen en 4 graphiques
Les céréales tricolores conservent une place dominante en Europe, malgré les fluctuations liées aux variations de production et à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures