Aller au contenu principal

Féverole de printemps : de nouvelles variétés très prometteuses

Quatre nouvelles variétés de féverole de printemps sont inscrites dans le catalogue officiel en cette fin 2020. © C. Gloria
Quatre nouvelles variétés de féverole de printemps sont inscrites dans le catalogue officiel en cette fin 2020.
© C. Gloria

La féverole de printemps est le second protéagineux cultivé en France. Le progrès génétique est indéniable pour cette espèce, visible dans les essais. « Les rendements ont été décevants en 2020 mais avec les variétés récentes on gagne quelques quintaux à l’hectare, note Arnaud Van Boxsom, Terres Inovia. Par rapport à la variété de référence Espresso (2003), les rendements ont progressé de 10-20 % en quinze ans. Deux variétés inscrites en 2019 apparaissent prometteuses, Bolivia et Allison, avec un gain de rendement de 30 à 40 %. »

« Par ailleurs, dans les nouveautés, on a de plus en plus de variétés à faible teneur en vicine convicine, favorable au débouché de la volaille. Une variété est inscrite pour les prochains semis avec une teneur en protéines de 2 points supérieure aux témoins, et une autre nouveauté affiche de très hauts rendements. » En féverole comme en pois, on n’a pas eu autant de dépôts à l’inscription que ces dernières années, avec des obtentions très prometteuses inscriptibles au catalogue français dans un avenir proche.

Des variétés tolérantes à la bruche en attente

La bruche reste une épine dans le pied des féveroles. « Le programme Peamust a permis de bien avancer sur la connaissance des zones du génome impliquées dans la résistance à ce ravageur, rapporte Arnaud Van Boxsom. Des marqueurs moléculaires sont disponibles pour les sélectionneurs pour identifier ces zones dans le matériel génétique. Mais il faudra attendre encore plusieurs années pour que cela débouche sur des variétés tolérantes à la bruche. »

Les plus lus

Prix des céréales : les raisons de la flambée des cours
Blé, orge, maïs : les prix de l'ensemble des marchés des céréales ont connu une hausse brutale ces dernières semaines. Cette…
Le groupe Soufflet collecte 5,6 millions de tonnes de grains par an. © gutner  archive
InVivo en négociation exclusive pour le rachat du groupe Soufflet
L’union des coopératives In Vivo est entrée en négociation exclusive avec le négoce Soufflet pour reprendre 100 % du capital du…
Les agriculteurs se sont précipités pour déposer des demandes d'aides à l'investissement dans le cadre du plan Protéines, poussant FranceAgriMer à suspendre la téléprocédure. © J.-C. Gutner
Plan protéines : les aides à l’équipement victimes de leur succès
En 48 heures, FranceAgriMer a enregistré 4 000 dossiers de demandes de subventions pour l’aide à l’investissement matériel dans…
La réalisation d'un plan de trésorerie mensuel est un bon outil pour y voir clair et gérer son stress ! © C. Baudart
Trésorerie à sec : éviter le mur
Le complément des aides PAC vient de rentrer, la coopérative annonce des ristournes, une partie des impôts fonciers est restituée…
Betteraves touchées par la jaunisse en 2020 - La dérogation pour l'utilisation des néonicotinoïdes va s'accompagner de restrictions fortes concernant la rotation. Reste à savoir si cela dissuadera les planteurs de maintenir leurs surfaces en betteraves. © G. Omnès
Betteraves/néonicotinoïdes : un projet d’arrêté contraignant pour les rotations
Le projet d’arrêté encadrant l’usage des néonicotinoïdes en traitement de semences sur betteraves vient d’être publié pour…
 © C. Baudart
Comment réussir son départ en retraite quand on est agriculteur ?
Dans combien de temps partirez-vous à la retraite ? Quels seront vos revenus ? Que devient votre exploitation ? Des questions à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures