Aller au contenu principal

Farmet : le plein de nouveautés

Lors de sa journée portes ouvertes, Farmet présentait ses dernières nouveautés

Le Ferti 4,5 est un enfouisseur d'engrais de 4.5 m de large doté de deux rangées de dents à sécurité ressort permettant d’enfouir l’engrais de 6 à 35 cm de profondeur.

 

Travaillant de 25 à 50 cm de profondeur, le Diger est un décompacteur composé de deux rangées de dents à sécurité mécanique ou hydraulique, suivies de disques niveleurs (optionnel) et d’un double rouleau à doigts.

Il est proposé en largeurs de 3 et 4 m (7 et 9 dents).

 

Composant pour un tiers des machines agricoles construites par Farmet, le Kompaktomat se décline désormais en dents de chisels à sécurité ressort réparties sur deux rangs. Offrant un espace entre dents de 49 cm, cette déclinaison dispose de dents à patte d’oie de 25 cm de large et convient aux gros volumes de résidus à enfouir.

Par ailleurs, le Kompaktomat peut désormais être équipé d’un rouleau barre en spirale.

 

Un monograine sur le Falcon

 

À la place de la barre de semis à céréales, le semoir Falcon peut recevoir un semoir monograine. Ce dernier est conçu à partir d’éléments semeurs MaterMacc, dont le sélecteur et la ventilation ont été modifiés pour pouvoir atteindre 10 km/h. Offrant une pression de 90 à 150 kg, chaque élément semeur se compose de chasse-débris, d’un double disque ouvreur, de roues de terrage indépendantes et de roues plombeuses réglables en inclinaison et en pression. Alimenté par la trémie principale du Falcon, l’engrais est incorporé grâce à une paire de disque/soc, par rang. Grâce à la cloison dans la trémie, il est ainsi possible d’implanter deux engrais différents à deux profondeurs.

Caractérisé par sa trémie faisant office de châssis, le Falcon peut être équipé au choix de différentes parties travaillantes : deux ou trois rangées de dents, disques indépendants, crossboards et prochainement des herses rotatives (d’origine Perugini).

De même, il sera bientôt proposé en largeur de 3 m.

 

Un préparateur de semis

 

Egalement outil de faux semis en conditions suffisamment fraîches, le Verso est un outil de préparation de semis composé d’une rangée de crossboards, de cinq rangées de dents vibrantes (à socs enveloppants à point de carbure), d’une seconde série de crossboards et d’une rangée de peigne.

Le suivi du sol est assuré par des demi-essieux tandem en position centrale. Un repère visuel indique au chauffeur la profondeur de travail (jusqu’à 10 cm). Grâce à un système de bielles, le réglage hydraulique de l’attaque des crossboards s’effectue simultanément à l’avant et l’arrière : un réglage manuel permet de différencier l’attaque entre les deux rangées de crossboards. À l’arrière, une manivelle permet de moduler la hauteur des peignes : ces derniers sont également réglables en angle.

En développement, un rouleau devrait prochainement équiper ces appareils.

Il est proposé en lergeurs de 6, 7, 8 et 9 m

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Par défaut, la zone non traitée s’établit à partir de la limite de propriété du riverain et non à partir de ses bâtiments.  © C. Watier
Réglementation/ZNT : les 8 questions que tout agriculteur doit se poser pour éviter les pièges
Les zones non traitées à mettre en place près des habitations viennent compliquer le travail au champ, la gestion du parcellaire…
En agriculture de conservation des sols et en semis direct, le glyphosate pourrait être autorisé avec une limitation de dose. © Arvalis
Glyphosate : vers une interdiction en labour et maintien à dose réduite en non-labour
Selon les usages, la molécule devrait être interdite ou autorisée avec de fortes réductions des doses. L’agriculture de…
Sébastien Windsor Chambres d'agriculture
« 15 % des agriculteurs pourraient ne pas passer l’année » dans les zones intermédiaires (Chambres d'agriculture)
Sébastien Windsor , président de l'assemblée permanente des chambres d'agriculture, a alerté sur la situation difficile de…
plan de relance - volet agricole
Plan de relance/agriculture : 1,2 milliard d'euros pour la souveraineté agroalimentaire française
Plan protéines doté de 100 millions d'euros, "aide à la conversion" pour l'agroéquipement, crédit d'impôt pour la certification…
Avec une année 2020 "catastrophique" faisant suite à plusieurs mauvaises campagnes, les responsables de l'AGPB Eric Thirouin (président, à gauche) et Philippe Heusèle (secrétaire général) ont appelé à des mesures d'urgence pour soutenir le secteur. © G. Omnès
« Plus de la moitié des céréaliers ne dégageront aucun revenu en 2020 » (AGPB)
Le syndicat céréalier pointe du doigt la situation très difficile des grandes cultures depuis plusieurs années et qui culmine en…
La production mondiale tous blés (hors Chine) est stable par rapport à l'an passé, écartant le risque de bilan mondial très déficitaire.
[Marché] Blé tendre : les prix peuvent-ils monter en 2020-2021 ?
La bonne récolte mondiale 2020 de blé tendre permettra d’alimenter la demande sans pour autant regonfler les stocks assez bas des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures