Aller au contenu principal

Farmet : le plein de nouveautés

Lors de sa journée portes ouvertes, Farmet présentait ses dernières nouveautés

Le Ferti 4,5 est un enfouisseur d'engrais de 4.5 m de large doté de deux rangées de dents à sécurité ressort permettant d’enfouir l’engrais de 6 à 35 cm de profondeur.

 

Travaillant de 25 à 50 cm de profondeur, le Diger est un décompacteur composé de deux rangées de dents à sécurité mécanique ou hydraulique, suivies de disques niveleurs (optionnel) et d’un double rouleau à doigts.

Il est proposé en largeurs de 3 et 4 m (7 et 9 dents).

 

Composant pour un tiers des machines agricoles construites par Farmet, le Kompaktomat se décline désormais en dents de chisels à sécurité ressort réparties sur deux rangs. Offrant un espace entre dents de 49 cm, cette déclinaison dispose de dents à patte d’oie de 25 cm de large et convient aux gros volumes de résidus à enfouir.

Par ailleurs, le Kompaktomat peut désormais être équipé d’un rouleau barre en spirale.

 

Un monograine sur le Falcon

 

À la place de la barre de semis à céréales, le semoir Falcon peut recevoir un semoir monograine. Ce dernier est conçu à partir d’éléments semeurs MaterMacc, dont le sélecteur et la ventilation ont été modifiés pour pouvoir atteindre 10 km/h. Offrant une pression de 90 à 150 kg, chaque élément semeur se compose de chasse-débris, d’un double disque ouvreur, de roues de terrage indépendantes et de roues plombeuses réglables en inclinaison et en pression. Alimenté par la trémie principale du Falcon, l’engrais est incorporé grâce à une paire de disque/soc, par rang. Grâce à la cloison dans la trémie, il est ainsi possible d’implanter deux engrais différents à deux profondeurs.

Caractérisé par sa trémie faisant office de châssis, le Falcon peut être équipé au choix de différentes parties travaillantes : deux ou trois rangées de dents, disques indépendants, crossboards et prochainement des herses rotatives (d’origine Perugini).

De même, il sera bientôt proposé en largeur de 3 m.

 

Un préparateur de semis

 

Egalement outil de faux semis en conditions suffisamment fraîches, le Verso est un outil de préparation de semis composé d’une rangée de crossboards, de cinq rangées de dents vibrantes (à socs enveloppants à point de carbure), d’une seconde série de crossboards et d’une rangée de peigne.

Le suivi du sol est assuré par des demi-essieux tandem en position centrale. Un repère visuel indique au chauffeur la profondeur de travail (jusqu’à 10 cm). Grâce à un système de bielles, le réglage hydraulique de l’attaque des crossboards s’effectue simultanément à l’avant et l’arrière : un réglage manuel permet de différencier l’attaque entre les deux rangées de crossboards. À l’arrière, une manivelle permet de moduler la hauteur des peignes : ces derniers sont également réglables en angle.

En développement, un rouleau devrait prochainement équiper ces appareils.

Il est proposé en lergeurs de 6, 7, 8 et 9 m

Les plus lus

© Groupe Safer
Les terres agricoles, toujours objet de convoitise
Agriculteurs, promoteurs, investisseurs… La terre agricole reste convoitée. Malgré l’arrivée sur le marché de parcelles liée aux…
Dans de nombreuses régions, les niveaux élevés d’évapotranspirations affectent déjà les potentiels. © Jérôme Chabanne
Sécheresse  agricole : le mal est-il déjà fait pour les cultures ?
Le déficit de pluviométrie est d’ores et déjà critique pour les cultures en place dans le sud de la France et dans les terres…
S’agrandir ou consolider une structure d’exploitation est un objectif prioritaire pour nombre d’agriculteurs © C. Baudart
Foncier agricole : se poser les bonnes questions avant d’acheter
Pouvoir acheter du foncier est une chance. Mais c’est aussi un projet qui peut peser sur votre trésorerie au quotidien. Comment…
Des exploitants à titre individuel anticipent parfois leur fin de carrière en créant une SCEA dans laquelle est intégré dès le départ le repreneur. © C. Baudart
Foncier agricole : les raisons du succès des cessions de parts sociales
Les cessions partielles de parts sociales de société sont aujourd’hui un moyen simple et sûr de céder son entreprise agricole. Le…
L’artificialisation continue de prélever des terres agricoles
L’artificialisation des sols continue de grignoter les terres agricoles. Elle se chiffre en milliers d’hectares chaque année mais…
Contre les géranium sur colza, le métazachlore associé à d'autres molécules dans un programme herbicide constitue une solution de lutte satisfaisante. © Réussir SA
Désherbage colza/métazachlore : quelles sont les nouvelles règles d'usage ?
Les herbicides à base de métazachlore vont faire l'objet de restrictions d'emploi dès la prochaine campagne.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures