Aller au contenu principal

Encore un résultat négatif pour le groupe Avril

Le spécialiste des oléoprotéagineux termine une nouvelle fois son année dans le rouge.

L'activité "transformation végétale" du groupe Avril génère pas loin de la moitié de son chiffre d'affaires.
© Pixabay

Le groupe Avril, spécialisé dans les oléoprotéagineux, enregistre un résultat net consolidé négatif pour la deuxième année consécutive. La perte s’est même alourdie, passant de 51,6 millions d’euros en 2016 à 56 millions d’euros en 2017. C’est ce qui ressort du rapport d’activités du groupe publié début juillet. Comme l’explique dans une interview de décryptage Aymeric Mongeaud, son directeur administratif et financier, « le résultat net reste impacté par les difficultés rencontrées sur nos métiers de trituration, de raffinage et d’estérification ainsi que sur l’œuf coquille », un marché victime en 2017 de la crise du fipronil. De fait, l’Ebitda (proche du résultat d’exploitation) de l’activité « transformation végétale », centrée sur le biodiesel, est passé de - 4,2 millions d’euros en 2016 à - 28,5 millions d’euros en 2017. Or, ce secteur constitue pas loin de la moitié du chiffre d’affaires du groupe.

Les plus lus

Dans son local phytosanitaire, l’agriculteur doit vérifier que chaque produit détient une AMM en cours de validité.
Contrôle phytosanitaire : ce que vous devez savoir pour être prêt sur votre exploitation
Bien connaître la réglementation sur l’usage des phyto est impératif pour se préparer à un contrôle. Vigilance sur le classement…
Les semences de ferme gagnent du terrain au profit des trieurs à façon dont l'activité augmente.
La suprématie des semences fermières bouscule les équilibres de la filière
Les semences de ferme ont pris le pas sur les semences certifiées en céréales à paille. Faut-il s’inquiéter pour l’amélioration…
Via leur rôle de stockage de carbone dans le sol, les grandes cultures contribuent à la lutte contre le changement climatique.
Le label bas carbone grandes cultures est validé
Les filières de grandes cultures ont enfin leur label bas carbone. Ce sésame devrait permettre à des collectifs d’agriculteurs de…
Faire appel à un voisin ou à une entreprise spécialisée limite les soucis mais n'évite pas les explications et les prises de décisions.
Exploitation agricole : à l’âge de la retraite, quelles solutions pour attendre un repreneur ?
À l’approche de la retraite, des agriculteurs veulent lever le pied sans passer la main, en attendant un éventuel repreneur…
Tous les produits contenant  du métaldéhyde sont taxés.
Antilimaces : pour le métaldéhyde, coût augmenté et stockage obligatoire en local phyto
A compter de cette année, les produits à base de métaldéhyde font l’objet de taxes spécifiques et d’obligation de stockage en…
Quelle que soit la période d’intervention, il faut que la culture ait un stade d’avance par rapport à l’adventice pour que le passage de la herse étrille soit réellement efficace.
Désherbage mécanique : bien régler la herse étrille pour un maximum d’efficacité
Quel que soit le système de production agricole, la herse étrille est un outil efficace si elle est utilisée dans des conditions…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures