Aller au contenu principal

[Edito] Récolter l’optimisme : le retour de la combinaison des rendements et des bons prix ?

Si la météo ne vient pas jouer les trouble-fêtes dans la dernière ligne droite, la moisson 2021 pourrait retrouver pour la première fois depuis près de dix ans bons rendements et prix. © G. Omnès
Si la météo ne vient pas jouer les trouble-fêtes dans la dernière ligne droite, la moisson 2021 pourrait retrouver pour la première fois depuis près de dix ans bons rendements et prix.
© G. Omnès

Il est toujours délicat de généraliser dès lors que l’on parle moisson, et plus encore lorsque celle-ci ne fait que commencer. Chaque année, on le sait, « les résultats sont hétérogènes ». Il n’empêche : si la météo ne vient pas jouer les trouble-fêtes dans la dernière ligne droite, les voyants s’annoncent globalement au vert sur une grande partie de l’Hexagone, même si le printemps trop sec a coûté des quintaux dans le Sud.

Pour ne rien gâcher, les prix ont eux aussi retrouvé des couleurs. La hausse commencée courant 2020 tient bon. De nombreux agriculteurs, pris à la gorge par des besoins de trésorerie, n’ont pu en bénéficier pour la récolte précédente, mais la valorisation de la moisson 2021 devrait cette fois-ci profiter à tous. De bons rendements et de bons prix ? Voilà près de dix ans que cette combinaison ne s’était pas présentée. Autre bonne nouvelle pour le secteur des grandes cultures : la nouvelle PAC devrait mettre fin à la tendance baissière des aides allouées aux exploitations spécialisées dans les céréales et les oléoprotéagineux.

Attention à la volatilité des prix !

Pour autant, cette embellie ne doit pas faire oublier les défis qui restent devant nous. Si les analystes tablent actuellement sur la fermeté des prix au cours des mois à venir, chacun sait combien la volatilité fait désormais partie intégrante du paysage. Et il suffirait que la Chine lève le pied sur ses importations pour que les cours des matières premières perdent de leur éclat.

Ce desserrement de l’étau ne doit pas non plus éclipser le besoin d’aller chercher de la valeur ajoutée et de maîtriser les coûts sur nos fermes pour pouvoir passer les prochains coups durs. La période est également plus propice pour négocier sereinement les nombreux virages environnementaux. Autant d’enjeux que votre magazine abordera pour vous aider à aborder l’avenir.

En attendant, bonne moisson à tous !

Les plus lus

Moisson 2021 : une récolte de blé tendre en net rebond
Avec des rendements en blé tendre attendus autour de 75 q/ha, la moisson tricolore devrait renouer avec des volumes confortables…
« Nous mettons à disposition des saisonniers une fiche de poste et des notes de service avec les règles de sécurité, comme l’interdiction de l’usage du téléphone sur la route, le respect de la limitation de vitesse, explique Nicolas Hubail. Le salarié s’engage à respecter les consignes et atteste qu’il a été sensibilisé aux risques du travail et au Code de la route. » © N. Hubail
Conduite d’engins agricoles : « Nous sensibilisons les salariés au Code de la route dès leur arrivée »
Formation des salariés, signature de documents de prévention, sanctions en cas de mauvais comportement : pour Nicolas Hubail,…
« la confirmation et la mise en évidence de présomptions fortes de liens entre certaines pathologies et l’exposition aux pesticides doivent orienter les actions publiques vers une meilleure protection des populations », affirment les experts de l'Inserm. © V. Marmuse
Pesticides et santé : nouvelle « confirmation de présomptions fortes de liens » avec certaines maladies (Inserm)
L’expertise réactualisée de l’Inserm « confirme la présomption forte d’un lien entre l’exposition aux pesticides et six…
cartes agence bio surfaces 2020
Agriculture biologique : les surfaces continuent de croître en grandes cultures
Les surfaces certifiées bio ont continué d'augmenter en grandes cultures en 2020, mais les surfaces en cours de conversion…
« Pour l’implantation du colza, limiter au maximum le travail du sol pour maintenir la fraîcheur »
Le colza est une plante exigeante sur la structure du sol, surtout avec des semis effectués en plein été. Chargé d’études sur l’…
L'indice des fermages pour les prochaines factures est de 106,48 © C. Baudart
Terres agricoles : hausse de l’indice des fermages 2021
Le nouvel indice du fermage vient de paraître au Journal officiel. Fixé à 106,48, il connaît ainsi sa troisième hausse en trois…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures