Aller au contenu principal

Des efforts politiques et réglementaires sur le biocontrôle

" Sur 62 spécialités phytosanitaires mises en marché en 2014, 15 concernent des produits de biocontrôle." Dans une vidéo projetée à l’occasion d’un colloque sur le biocontrôle organisé par l’IBMA (1), Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, apporte une note positive sur le développement de ce type de produit. Sous-directeur de la qualité et de la protection des végétaux à la DGAL, Alain Tridon confirme qu’un quart des décisions de nouvelles autorisations de mise en marché sur les huit derniers mois concernent des spécialités de biocontrôle. "La liste Nodu Vert biocontrôle va passer de 110 à 250 produits", ajoute Alain Tridon. Dans le cadre du projet Agro-écologie, 2 millions d’euros vont être consacrés au financement de 18 projets portant sur le développement de techniques de biocontrôle.

5 % du marché des phytos en France

Les efforts politiques et réglementaires sont-ils suivis d’effets dans les champs ? Le marché du biocontrôle représente aux alentours de 100 millions d’euros en France sur un marché de produits phytosanitaires de 2 milliards d’euros. "Nous souhaitons passer de 5 % de ce marché aujourd’hui à 15 % dans les années 2020 ", annonce Jean-Pierre Princen, président de l’IBMA France. Dans le monde, le marché du biocontrôle n’est guère plus important : 1,6 milliard d’euros pour un marché d’agrochimie de 55 milliards d’euros, soit 3 %. Le challenge va consister à rendre ces produits intéressants pour les agriculteurs : pratiques d’emploi, d’efficacité fiable et pas trop onéreux.

 

(1) ) International biocontrol manufacturers association

Voir aussi article Biocontrôle : des produits encore insuffisamment adaptés.

Les plus lus

Tour de vis Covid : le télétravail systématique étendu à l’agriculture
Protéger le monde agricole de la pandémie en pleine progression dans les territoires : c'est l'objectif visé par le gouvernement…
Des betteraves en début de levée sont  vulnérables au gel. © C. Gloria
Météo : gel à risque en vue pour les colzas et les betteraves
L’an passé avait connu un épisode de froid intense à la fin mars qui avait eu un impact sur les cultures, notamment sur les…
Au stade cotylédon, le gel se traduit par un noircissement qui se généralise et détruit le pied de betterave. © F. Franzetti
Gel : betteraves, céréales, colzas... quelles conséquences pour les cultures ?
Outre des dégâts spectaculaires en vigne et en arboriculture, le gel a aussi été destructeur pour les grandes cultures, à…
Gel/betteraves : Cristal Union fournira gratuitement les semences des ressemis pour préserver les surfaces
Le groupe coopératif Cristal Union fournira gratuitement les semences pour ressemer les parcelles de betteraves détruites par le…
Le comportement du blé OGM tolérant à la sécheresse dans les conditions très difficiles de 2020 a convaincu Guillermo Irastorza d'accroître sa surface en 2021. © G. Irastorza
« J’ai cultivé du blé OGM résistant à la sécheresse », G. Irastorza, agriculteur argentin
Guillermo Irastorza, producteur argentin, a participé en 2020 aux essais plein air à grande échelle du blé OGM HB4 récemment…
Les engrais minéraux représentent 40% des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole.  © C. Baudart
Loi Climat : une nouvelle taxation des engrais pour 2024 ?
Parmi les mesures phare du projet de loi « Climat et résilience » : la taxation des engrais azotés. Cette dernière est envisagée…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures