Aller au contenu principal

Des aides Pac qui auraient baissé avec ou sans transfert du premier vers le second pilier

Indépendamment de l’annonce du 27 juillet (transfert de 4,2 % des crédits du premier pilier vers le second), les DPB 2018 auraient de toute façon baissé par rapport à 2017.

C’est l’effet de la « convergence interne », exigée par l’Europe dans le cadre de la réforme de la PAC : les États membres qui utilisent les références historiques pour calculer les paiements directs sont tenus d’aller vers une uniformisation des montants à l’hectare d’ici 2019 (moyenne française de l’ordre de 240 euros/ha).

Le transfert de crédit de 4,2 % vient s’ajouter aux 3,3 % déjà programmés lors de la mise en place de la réforme de la PAC sur 2016 à 2020, afin de prendre en compte l’élargissement du périmètre du second pilier à la gestion des risques sanitaires, au bio et à l’assurance récolte. Les textes laissent la possibilité de monter à 15 %...

La programmation 2015-2020 prévoyait la mise en place en 2018 d’un prélèvement de 20 % supplémentaire sur le premier pilier au titre du paiement redistributif. Celui-ci correspond à une majoration de l’aide versée aux 52 premiers hectares afin de soutenir les petites exploitations. Il restera à 10 %, comme en 2017 et en 2016... Sachant qu'il est tout de même prévu à 20 % en 2020.

Au jeu de la redistribution, les producteurs de grandes cultures, à l'exception de ceux passant au bio, seront probablement perdants. Les MAEC systèmes grandes cultures ne marchent pas très bien. Et le PCAE, même s’il contient des mesures spécifiques aux productions végétales, séduit surtout les éleveurs.

Les plus lus

Le groupe Soufflet collecte 5,6 millions de tonnes de grains par an. © gutner  archive
InVivo en négociation exclusive pour le rachat du groupe Soufflet
L’union des coopératives In Vivo est entrée en négociation exclusive avec le négoce Soufflet pour reprendre 100 % du capital du…
Tereos
Tereos : les opposants prennent le pouvoir au sein du géant sucrier
C’est l’épilogue d’un conflit commencé en 2017 : les opposants, qui reprochaient à la direction de Tereos une gouvernance…
Lettre Gérard Clay - Tereos
Gérard Clay, président de Tereos : « une nouvelle page se tourne »
Restaurer la confiance et ramener de la rentabilité avec les cœurs de métier de la coopérative : telles sont les premières…
La réalisation d'un plan de trésorerie mensuel est un bon outil pour y voir clair et gérer son stress ! © C. Baudart
Trésorerie à sec : éviter le mur
Le complément des aides PAC vient de rentrer, la coopérative annonce des ristournes, une partie des impôts fonciers est restituée…
Betteraves touchées par la jaunisse en 2020 - La dérogation pour l'utilisation des néonicotinoïdes va s'accompagner de restrictions fortes concernant la rotation. Reste à savoir si cela dissuadera les planteurs de maintenir leurs surfaces en betteraves. © G. Omnès
Betteraves/néonicotinoïdes : un projet d’arrêté contraignant pour les rotations
Le projet d’arrêté encadrant l’usage des néonicotinoïdes en traitement de semences sur betteraves vient d’être publié pour…
 © C. Baudart
Comment réussir son départ en retraite quand on est agriculteur ?
Dans combien de temps partirez-vous à la retraite ? Quels seront vos revenus ? Que devient votre exploitation ? Des questions à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures